Faut-il avoir peur de la nature?

Dans la nature, il y a la terre, le sable, les bestioles, les plantes parfois toxiques, les ronces, les excréments d’animaux, les cailloux etc etc. Cela peut en faire rapidement un environnement hostile pour les enfants… Et s’ils attrapent une bactérie? S’ils se blessent? S’ils escaladent les gros rochers ou montent dans un arbre? S’ils mettent les mains sur une plante toxique ou sûrement souillée par l’urine d’un renard? S’ils tombent dans les orties?… Et puis c’est salissant aussi la nature…

Il y a un eu d’ironie dans ce que je viens d’écrire, car je suis une amoureuse du grand air. J’ai travaillé en ferme pédagogique, j’ai la formation d’animatrice nature… alors les balades au vert, j’adore ça! Mais toutes les interrogations que j’ai citées ne sont pas stupides, loin de là. Je les ai déjà entendues et elles sont légitimes quand on y pense. C’est vrai que la nature est un environnement hostile, très loin du coton dans lequel on a tendance à élever nos enfants. Oui, il y a de nombreux petits dangers… Mais pour moi, la nature est avant tout un immense terrain d’apprentissages! Et le danger fait partie des choses auxquelles les enfants ont besoin de se confronter, pour apprendre à y faire face et à les anticiper.

Dans la nature, on peut observer des milliers et des milliers de choses, c’est inépuisable!… plantes, oiseaux, traces d’animaux… On peut aussi sensibiliser aux valeurs éco-responsables… On peut flâner, rêver… pourquoi pas fabriquer des cabanes, faire du land art! Et surtout c’est ressourçant. Alors faut-il en avoir peur? Je dirais que non. Il faut seulement être conscient des dangers et savoir les expliquer sans paniquer, sans alarmer… Expliquer qu’il y a des plantes toxiques, que quand on a touché un champignon on évite de mettre ses mains près de la bouche et qu’on les lavera en rentrant ou dès qu’on trouvera un point d’eau… Nos enfants sont loin d’être idiots, et sont souvent très réceptifs à ces règles. Et puis s’il faut répéter pour les plus jeunes et être un peu plus vigilants, qu’est-ce face au plaisir de les voir évoluer en pleine nature? Et puis pour les petits bobos, les écorchures, les piqûres d’orties… ça n’a rien de très grave finalement, c’est vite oublié et cela fait partie de la vie! Enfin c’est mon avis 🙂

Je vous ai fait une petite sélection de livres sympas, pour vous informer et partager de nouvelles choses avec vos enfants lors de vos sorties!

J’aime beaucoup les livres de la collection Kézako (Mango Jeunesse), ils sont faciles à lire pour les enfants, avec des images simples et parlantes!

 

Ce livre est une de mes références! Il est vraiment très intéressant pour apprendre à reconnaître les plantes comestibles. En revanche attention! Avant de se lancer à ramasser des plantes pour les manger, mieux vaut commencer par faire des sorties avec des gens formés pour ça, car certaines plantes se ressemblent énormément…

***

Et vous, quel est votre rapport à la nature?

Logo les jeudis éducation

Tous les jeudis ou presque, on parle éducation avec les Wondermômes!

Ils parlent aussi « nature » : déménager à la campagne, DIY un dessin nature, éduquer à la nature, la nature et nous, faire aimer les promenades à ses enfants, le grand retour de la nature ?, avec le retour du printemps, le retour des ballades, notre chère planète, la nature, dessiner la nature, en jardinant, notre vision de la nature, découvrir la nature

Ils parlent éducation : se tromper dans le choix des prénoms de ses enfants

Maud
Suivez-moi!
Les derniers articles par Maud (tout voir)

23 thoughts on “Faut-il avoir peur de la nature?

    1. C’est de l’art dans la nature, avec les éléments qu’on ramasse… on peut fabriquer des petites maisons pour les lutins, faire des tableaux avec des branches et des feuilles ramassées par exemple! 🙂

  1. Bonjour,
    Grâce aux Jeudis éducation, je découvre aujourd’hui ton blog. Moi aussi je suis de formation animatrice nature!
    Je crois que tu poses la bonne question. Peux être as-tu lu le livre de François Terrasson: La peur de la nature. Je suis d’accord avec toi, avec le fait qu’il est urgent d’écarter cette peur, d’éduquer, de responsabiliser… En effet, l’enfant est réceptif à cette démarche si elle est initiée tôt chez lui!
    Bon, je rajoute ton blog dans mes favoris, et je te dis à bientôt!
    Emilie

    1. Je n’ai pas encore eu le plaisir de découvrir ton blog! J’irai y faire un tour ce soir! 🙂
      Je n’ai pas lu le livre de François Terrasson, mais je le mets sur ma liste à lire!

      Au plaisir de te lire!

    1. Nous on vit dans la campagne péri urbaine je dirais ^^ C’est mieux que rien, mais moi qui ait été habituée aux grands espaces, j’espère un jour pouvoir être dans une campagne… plus campagne! 😉

  2. Bon, je suis du même avis que toi…si on accompagne la sortie avec des informations, ça ira…pour les éventuelles blessures…n’oublions pas que notre beau pays disposent d’infrastructures permettant de les soigner rapidement. J’ai toujours une trousse de soin dans la voiture et des pansement dans mon sac à main…et le portable pour appeler les secours 😉

  3. C’est vrai que la nature est une source inépuisable d’enseignement ! Et puis un bon bol d’air frais, un joli paysage, ça fait du bien à tout le monde 😉

  4. Bonjour,
    J’adore ton article, et comme toi, je pense qu’il n’y a pas mieux que la nature pour que les enfants (et grands) s’épanouissent pleinement. Ici on essaye d’en profiter dès que possible, mais dans le Nord nord de la France c’est pas toujours possible et c’est assez frustrant! En tout cas j’ai de merveilleux souvenirs de moi petite qui jouait avec la terre et compagnie et j”espère pouvoir offrir les mêmes à ma fille!! Quand je vois comme elle est heureuse dès qu’elle est dehors je pense qu’il faut relativiser les dangers… Et puis la plupart des accidents domestiques arrivent malheureusement au sein même de la maison. Alors oui il faut faire attention mais aussi laisser un peu de liberté à nos enfants, la nature ça les fait grandir comme tu le dis si bien.
    Oh et c’est marrant j’ai moi aussi travailler au contact d’animaux (je m’occupais des poneys au sein d’un camping pendant mes années étudiantes) et c’était tellement agréable d’être dehors tout le temps, et les enfants passaient vraiment de bons moments.
    Bon malheureusement aujourd’hui il pleut ici mais tu m’as donné envie d’un grand bol d’air frais et de découvertes pour ma puce 😉
    Je te souhaite une bonne journée
    A bientôt

    1. Je me souviens aussi que petite je jouais dehors dès que le temps le permettait!… on faisait des tambouilles avec la boue, le sable! Chez mes grands parents, à la ferme, on montait sur les tracteurs avec mon oncles, on partait dans les chamos aux vaches… on était assez libres et il nous arrivait rarement plus qu’un petit bobo ^^

A vous !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.