maternité-Maud_0070-Modifier

Qui suis-je?

Vous qui venez d’arriver, vous vous demandez peut-être qui se cache derrière la Maman Mammouth.

Ca tombe bien, je vais tout vous dire!

Je m’appelle Maud, j’ai 31 ans et je suis l’heureuse maman de Tom (2013) et d’Elena (2016). Je suis mariée et nous vivons à la campagne près de Toulouse, dans une petite maison en résidence, avec un mini jardin… Ce qui ne m’empêche pas de faire un mini potager !

Mes enfants ne sont pas scolarisés, ils sont instruits en famille. Tom n’a été à l’école que quelques mois, expérience catastrophique qui m’a confortée dans cette envie d’école à la maison ! Elena, quant à elle, n’a jamais mis un pied à l’école et n’en a absolument pas envie 🙂 Nos semaines sont bien remplies, entre temps d’instruction, courses aux rendez-vous divers et sorties avec les copains/copines.

De mon côté, je dois composer avec la fibromyalgie, alors j’essaie de m’écouter et de faire des pauses pour ne pas me laisser engloutir par la fatigue et les douleurs. Engagée sur la voie de la réduction de nos déchets, et pour nous offrir une vie plus saine et plus respectueuse de l’environnement, je cuisine beaucoup en privilégiant des produits bio et/ou locaux, en vrac dès que cela est possible et surtout DE SAISON 😉 J’aime aussi coudre et je suis une grande boulimique de lecture ! J’ai allaité mes enfants longtemps, nous avons pratiqué le cododo pendant 7 ans… je suis attachée à une éducation non violente, non punitive et positive, même si c’est un challenge de chaque jour.

Mon blog est un fourre-tout de tout cela, de ce que je suis, de notre quotidien. J’aime partager ce qui me tient à coeur, parler de mes réussite, mais aussi exprimer mes ratés, mes doutes, mes coups de moins bien. Ce qui est primordial pour moi, c’est de maintenir ici un climat bienveillant. Nous vivons tous des vies différentes, nous faisons des choix différents, nous avons des besoins et des envies différentes… mais nous pouvons tous nous enrichir de chacun.e, au lieu de se tirer dans les pattes et de se critiquer/juger sans cesse. Enfin, je crois 😉

N’hésitez pas à commenter les articles, cela me fait toujours plaisir de vous lire ! Si vous ne voulez rien louper, vous pouvez également vous inscrire à la newsletter ! 🙂

Bonne lecture !

 




Immortaliser l'éphémère

45 thoughts on “A PROPOS

  1. Bonsoir, je suis tombée sur ton blog et je me suis un peu reconnu en toi.J’ai deux enfants dont un aîné atypique né en 2015.J’ai dû m’isoler pour nous protéger des ignorants après le diagnostique de mon fils.Mon médecin m’a annoncé une fibromyalgie il y a 15 jours.C’est dur d’accepter..Moi qui ai toujours été très active.Mes proches l’ont mal perçu en me disant que j’avais mal parce que je pensais trop à la douleur.. Que je bougeais pas assez..

    1. C’est très difficile pour l’entourage de comprendre… D’ailleurs le médecin de la douleur qui me suit m’a dit : « C’est pas la peine d’essayer, les autres ne pourront pas comprendre ! ». Ils ne pourront pas savoir ce que c’est de souffrir physiquement en permanence, nuit et jour, de se réveiller le matin avec l’envie de vomir tellement on a mal, avec ces larmes de rage aux yeux… Parce que c’est dur physiquement, mais aussi moralement.
      Mon diagnostic de fibro date de mai 2020, donc bientôt 1 ans. J’ai testé 4 traitements, aucun ne me soulage, même un tout petit peu. Ce qui me fait du bien c’est la thérapie que j’ai entamée. Cela ne fera pas disparaître les douleurs comme par magie, mais cela m’aide à accepter, petit à petit, et à respecter les signaux que m’envoient mon corps… A me sentir légitime aussi dans cette douleur, qui non, n’est pas dans la tête, n’est pas « parce qu’on fait mal quelque chose/pas assez/trop ». Et à trouver des solutions pour diminuer ma charge de stress, car chez moi le stress augmente considérablement les douleurs.
      Je suis aussi quelqu’un de très actif, j’apprends à ralentir mais c’est dur, c’est difficile car c’est tout un fonctionnement à changer.
      C’est une maladie qui n’est pas grave, mais qui est tellement handicapante au quotidien… et encore plus quand l’entourage n’est pas dans la compréhension. J’espère que tu trouveras un équilibre <3 Je t'envoie plein d'ondes positives. Avec la fibro, l'expression "prends soin de toi" prend tout son sens, même si ce n'est franchement pas simple !

  2. Bonjour maud, merci pour tous ces partages! Je tombe sur ton blog car je me pose des questions sur comment optimiser mes budgets courses… je tiens a coeur de manger sain du coup bio local et de saison.. mais sans une grande contrainte budgetaire jusqu a maintenant alors je fréquente encore les super marchés. . 400 euros pour trois environ par mois… ton texte m’a donné des idées et de l’inspiration , merci ! Question: quand tu parles de ta compote 700g c’est celle que tu fais? Ou quelle marque ?

    1. Bonjour ! 🙂

      Pour la compote, je l’achète toute faite (je fais la flemmarde pour ça ^^). J’ai la chance d’en trouver à 1,99€ le gros peau de 700g dans mon magasin bio. C’est la marque Priméal. 🙂

  3. Bonjour, je vos pres de Toulouse également et mes enfants sont nés les mêmes années que les votre.
    Je vais essayer de vous suivre car nous consommons bio la plupart du temps (mon compagnon est cerealier bio), nous consommons un maximum local et en vrac. Mes commerces de proximité sont la.biocoop, super u et les marchés pour la plupart des fruits légumes . Mon budget courses est très élevé malgré que je ne consomme plus de viande depuis un bon moment et que je n en achète quasi pas. Sauf surgelé pour mon compagnon et les enfants…(mais ils mangent a la cantine).
    Je vais essayer de me faire des fiches recettes pour l entretien. Je fais déjà 1 fois par semaine le pain et le lait végétal tous les matins. Merci pour ce blog.

    1. Après, on n’a pas tous les mêmes habitudes alimentaires, le même appétit etc Et cela joue sur le budget 🙂
      Il n’y a pas de budget « type ». Seulement si vous trouvez que votre budget est trop élevé, vous pouvez faire un point sur ce que vous avez l’habitude d’acheter et voir si vous pourrez vous en passer/remplacer/faire maison 🙂

  4. Bonjour Maud,

    Je découvre ton blog et je me demandais comment tu avais vécu tes grossesses en tant qu’ hypersensible ? Du genre est-ce que tu as eu l’impression de vivre les maux de grossesse plus difficilement que les autres mamans ( douleurs trop intenses ou odeurs insupportables… ) , est-ce que tu as senti le bébé plus tôt ou de façon plus certaine que les autres, ou en dehors de l’abscence de règles, y a-t-il eu des ressentis au niveau de ton corps qui t’ont mis la puce à l’oreille ( ou peut-être un bon coup de pouce de ton intuition ) ? Étais-tu très tôt extrêmement fatiguée ? T’es-tu retrouvée à fleur de peau et débordée par les émotions pour presque rien ?
    Et enfin dirais-tu que ton hypersensibilité s’est montrée au service de ta grossesse et te permettant de créer un lien plus facilement avec la nouvelle petite vie en toi ?
    Oui je sais ça fait beaucoup de questions =’D
    Mais j’imagine qu’il fallait bien que je me les pose un jour ^^
    Bon week-end à toi et ta famille !

    1. Bonjour 🙂

      Alors… j’ai très mal vécu mes deux grossesses. J’ai très clairement détesté être enceinte, du début à la fin, pour les deux. Pourtant, j’ai eu des grossesses, médicalement sans souci… mais je n’étais vraiment pas épanouie enceinte. J’ai eu de nombreux dégoûts alimentaires et de nausées, je ne supportais aucun contact physique (du début à la fin… pas évident pour mon conjoint… ni pour mon 1er quand j’attendais sa soeur)… beaucoup d’odeurs m’étaient insupportables, surtout les odeurs de synthèses qui me rendaient réellement malade. J’étais une vraie bombe prête à exploser à tout instant… les émotions à fleur de peau, l’humeur en dents de scie, beaucoup de déprime…
      Je pense que mon hypersensibilité a rendu mes grossesses vraiment plus compliquées… et je ne crois pas que cela m’ait mis la puce à l’oreille. J’ai su instinctivement que j’étais enceinte, que c’était LE bon mois, mais je ne saurais pas l’expliquer. Pour ce qui est de créer du lien, pendant les grossesses, je ne crois pas que cela m’ait aidé à créer plus facilement du lien avec mes bébés… je culpabilisais d’ailleurs beaucoup de ne pas aimer être enceinte. Mais le très fort attachement que j’ai pour mes enfants a été immédiat dès qu’on les a posé sur moi !
      Et… j’ai donné naissance à deux hypersensibles, donc mon quotidien est haut en couleurs !

      Je ne sais pas si j’aurais vraiment répondu à tes questions, n’hésite pas à me contacter si tu veux en discuter davantage 🙂

  5. Bonjour, très heureuse de vous lire et de vous connaître à travers votre description. J’ai 28 ans et je suis maman de 2 merveilleux enfants également. Un Adam âgé de bientôt 4 ans et une petite Elena de 10 mois bientôt. Tout comme vous, je suis cruellement en manque de sommeil mais refusant de laisser pleurer mon bébé inutilement, je me lève toutes les heures depuis 10 mois. Je suis pour le maternage et l’allaitement aussi. Mon grand a commencé l’école à la maison à la rentrée 2018. À nous la grande aventure. Nous vivons en région parisienne dans un petit appartement donc pas de place pour avoir une vraie classe mais cela ne nous enlèvera pas la joie d’étudier à la maison. Prenez soin de vous et de vos enfants.

    1. Merci pour votre commentaire ! 🙂

      Malgré vos nuits hachées, je vous souhaite plein de bonheur et de beaux moments d’IEF !

      Prenez soin de vous et de vos enfants <3

  6. Bonsoir,je vous decouvre sur un autre aspect que je ne soupçonnait pas du tout…Très belle photo…Ouiii tout le monde devrait mettre la main à la pâte pour notre système de vie sur l’écologie,mais surtout pour l’avenir des plus jeunes
    Bonne soirée

  7. J’ai beaucoup aimé l article sur le coût des dépenses pour l alimentation. Mais dès que je fais un gateau ou du pain tout part en une fois, on mange plus… je voudrais reduire les 500e par mois( pour 4)… pas simple. Votre experience m encourage à persister… merci

    1. Je vous rassure, ici aussi le fait maison a beaucoup de succès ! C’est pourquoi je privilégie le pain, pain de mie ou brioche, car c’est peu onéreux à faire… je fais régulièrement des biscuits secs qui, en général, arrivent à tenir 2 ou 3 jours et pour les gâteaux, je n’en fais qu’une fois par semaine, car ils ne tiennent qu’un seul jour lol
      L’idée est de varier et de simplifier… mes enfants apprécient un bon gâteau au chocolat, mais aussi une bonne compote avec du pain et du chocolat 😉

  8. Bonjour, je suis heureuse maman de Capucine (2010) et Ulysse (2015), assistante maternelle épanouie dans le Lot, passionnée par les enfants et toute pédagogie pouvant me faire progresser auprès d’eux. Je vous remercie de partager votre expérience. Je cherche un groupe de parole physique, pour échanger sur notre métier (autre que les RAM). En connaissez vous près de Toulouse ?

    1. Bonjour,

      Merci pour votre présentation 🙂
      Malheureusement, je ne connais pas ce type de groupe… Cependant, il existe des groupes facebook d’ass mat du coin, peut-être que ce genre de rencontres pourraient être mises en place ? 🙂

      Belle journée !
      Maud

  9. Salut je lis que tu es ds la campagne toulousaine. De quel côté? On aurait pu échanger un peu les miens sont un peu plus grand que les tiens 10,5 et 8 et je me pose des questions sur l’ief Pr le 2eme. J’ai aussi allaité 50 mois cumulés 24 et 26 mois. Je suis dans le Gers à auch.

    1. Bonjour 🙂

      Oui j’habite au Lherm (près de Muret)… je ne suis pas tout prêt de Auch mais pas si loin non plus 😉
      N’hésite pas à m’envoyer un mail… si je peux répondre à certaines de tes questions concernant l’IEF (sinon tu as le groupe facebook IEF 31 qui est chouette aussi!).

      A bientôt!
      Maud

  10. Bonjour Maud,

    je suis très contente de te lire, je me retrouve dans ton autoportrait, j’ai allaité mon petit loulou jusqu’à ses deux ans et demi et je suis très fière de l’avoir fait malgré toute les critiques de mon entourage, apprendre en nourrissant la curiosité de nos bonbins et ma façon de faire avec le mien, c’est pourquoi nous avons choisi mon mari et moi même de faire l’école à la maison.

    1. Merci pour ton petit mot! 🙂
      Nous aussi sommes en école à la maison… et c’est intense, mais tellement de bonheur!
      Je te souhaite, ainsi qu’à ton petit bonhomme et à ton conjoint, un belle aventure! 🙂

  11. Bonjour!

    Je suis tombé sur votre blog pour un tuto couture sur les paniers, et j’avoue que je me suis laisser vous lire.. J’aime beaucoup ce que vous écrivez et j’avoue qu’il y’a beaucoup de chose que je partage chez vous! Je suis aussi une jeune maman d’un petit Nathan qui a 3 ans et demi et d’une douce princesse Juliette qui a 6 mois, je me suis lancer depuis peu dans la couture et vos tuto sont super! Au plaisir de vous lire.

    À bientôt.

  12. Bonjour Maman Mammouth! C’est un avec un réel plaisir que je lit ton blog, je suis tombé dessus il y a peu et je le trouve super et me retrouve parfaitement dans ce que tu dit.
    Moi j’ai 28 ans, maman de Ayla presque 7 ans et allaitement pdt 2 ans et demi et co-dodo, enfin tout ce que j’ai jugé être le mieux pour elle malgré les nombreuses critiques de proches… Je parle un peu portugais aussi lol car mon compagnon est portugais, donc pour parler avec belle-maman faut se lancer mais je suis un peu nul en langue… Puis là enceinte de la 2ème, mais en arrêt maladie et alité… Encore 2 mois à tenir! Au plaisir 🙂

    1. On a beaucoup de points communs 🙂
      Le portugais je m’y suis mise aussi ^^ Mais j’ai du mal avec l’accent…

      Je te souhaite une bonne fin de grossesse, et beaucoup de patience pour ces deux mois qui te reste <3

  13. Je découvre ton blog et vais le lire attentivement … Je me lance dans l’aventure de la « blogosphère » alors des blogs comme les tiens sont forcément encourageants. Je viens de voir que tu en es à 36 SA pour BB2, moi je commence la 35ème SA (et un bidou pas très proéminent non plus pour le « terme »…) donc nos DPA sont « proches » 😉 A plus tard dans d’autres commentaires.

  14. Bonjour, je viens de lire votre texte sur la crèche et j’y ai retrouvé cette profonde tristesse et cette sensation de déchirement que je ressens à l’approche de septembre… Maman d’un petit bout de 4 mois, je dois reprendre le travail, fin du congé parental, pas la possibilité financière d’arrêter le boulot. Comment s’est passée l’entrée en crèche de votre fils, comment l’ avez vous accompagné dans cette première séparation?

    1. Bonjour !
      Je ne vais pas pouvoir vous être d’une grande aide, car finalement j’ai renoncé à le mettre en crèche… trop souffrant comme situation pour moi.
      J’ai finalement obtenu les agréments d’assistante maternelle que je pensais ne pas avoir, et j’ai pu mener à bien mon projet professionnel, qui me permettait de travailler tout en m’occupant de mon fils.

      Je ne sais pas trop quels conseils vous donner, si ce n’est de vous donner du temps pour la période d’adaptation… le temps dont lui et vous aurez besoin, pour que la séparation se passe en douceur pour chacun.

      Je vous souhaite que tout se passe au mieux!

  15. Bonjour! Quel plaisir de rencontrer via le net une personne qui veut préserver notre planète et qui a, comme moi, la passion des bébés, des enfants! Bravo pour ce que vous faites!

  16. Bonjour Maud,
    je trouve ta photo magnifique et touchante. Quel âge a Tom ?
    je m’appelle Florence. Je suis Maman moi aussi de la merveilleuse Agathe, 8 ans, pleine de vie et aussi régulièrement animée par l’anxiété. J’ai à coeur de prendre soin de ma relation avec elle… affectivité, partage, instructions, lien ensemble et avec les autres, échanger sans violence, le respect des besoins et envie de chacuns. Et Agathe se débrouille à merveille pour ces choses là, avec des dérives parfois… comme moi, c’est humain !

    J’aime les bals trad comme toi, l’ambiance joyeuse.
    je fais de la biodanza chaque semaine, et je suis depuis 1 an la formation pour devenir facilitatrice de Biodanza. C’est quoi la Biodanza ? http://www.biodanza-federation-france.com/
    J’organise des soirées et après midi musique et chants au bord de la Garonne. Il s’agit de se rencontrer, de partager au sujet de la musique et du chant. Ceux qui jouent d’un instrument, ceux qui aiment chanter, ceux qui aiment écouter, se regroupe dans une ambiance chaleureuse et nourrissante… découverte de l’autre, des instruments, des chansons. J’ai eu de merveilleux cadeaux de vie pendant ces moments !!!

    J’espère que tu as récupéré du sommeil.
    Je vais essayer la recette du quatre quart.
    Merci à Toi.

    Florence.

    1. Bonjour!

      Merci pour ce beau message! J’ai justement été à mon premier bal trad depuis 4 ans, hier soir! Une soirée fantastique avec un groupe italien qui sont des amis à moi. Je suis actuellement en train de remettre en route un cycle de stages de danse (surtout Italie du Sud), j’espère que cela verra le jour début 2016 🙂

      Mon petit Tom a deux ans et demi… il me laisse toujours aussi peu de temps de sommeil, mais je sais que ça passera. Comme toi, j’ai à coeur de prendre soin de lui dans sa globalité, plus le temps passe, plus je progresse sur le chemin d’une éducation bienveillante.

      Merci pour la découverte de Biodanza, je vais y regarder de plus près!

      Belle journée!
      Maud

  17. Bonjour
    Je m’appelle Murielle, ancienne danseuse pro qui a laissé tomber pour devenir maman
    Je suis aussi ass mat, ecolo, maternante, contre le gaspillage et la maltraitance animale….
    Maman de deux poulettes poly allergiques sévères, je suis cruellement en manque de sommeil depuis 5 ans mais aussi en multiples évictions alimentaires pour pouvoir nourrir mes puces
    Je suis contre les fessées et autres violences en tout genre….par contre, malgré le fait que je déteste les cris, je n’arrive pas à les éviter…peut être trop bercée par cela petite. J’ai déjà réussi à ne pas reproduire les coups donc je suis quand même contente …
    Je ne désespère cependant pas d’arriver à obtenir que mes enfants m’écoutent sans que j’ai besoin de crier

    1. Bonjour! 🙂
      Merci pour cette jolie présentation et bienvenue dans mon petit univers de douceur <3
      Les cris sont difficiles à stopper je trouve... Car il y a la fatigue et tant d'autres choses...
      Mais je pense que malgré nos difficultés, tout ces efforts, ce travail que nous faisons pour nos enfants est précieux pour eux! 🙂

      Au plaisir de vous lire!

    2. Bonjour, pardonnez ma curiosité mais comment avez-vous réussi à éviter de reproduire la violence que vous avez vécue étant petite avec vos enfants ? J’ai également vécu cela et malgré ma détermination à emprunter un chemin différent je ne suis pas absolument certaine de parvenir à réagir au mieux lorsque j’aurai des enfants et me retrouverai à bout de nerfs et de fatigue… Auriez-vous de bons ouvrages à recommander ?
      Belle fin de journée.

      1. Alors… J’avoue que c’est TRES difficile… d’autant plus avec mon aîné, petit atypique, petite tornade 🙂
        Si j’arrive à ne pas lever la main sur mes enfants, je crie… j’y travaille et c’est tellement dur… Mais j’échoue souvent. Je gère difficilement ma fatigue (je suis très très fatigable) et mon hypersensibilité (et la leur d’ailleurs) fait que certains jours je ne gère pas mieux qu’eux mes émotions. Cependant, lorsque je suis injuste ou que j’ai une réaction inadaptée, je leur demande pardon. Parce qu’on ne peut pas être tout le temps dans le contrôle de soi, parce qu’on n’est pas infaillibles 🙂

        J’ai lu les livres de Catherine Gueguen et d’Isabelle Filliozat, et le livre « Parents efficaces » de Thomas Gordon m’a beaucoup apporté.
        Après ce ne sont pas des livres magiques… mais ça permet de mieux comprendre ce qui se passe dans la tête de nos enfants, et puis de réaliser que NOS propres besoins sont importants (même si on a tendance à les oublier).
        J’ai surtout appris à ne pas me mettre trop de pression… je suis imparfaite et je fais au mieux, et je crois que c’est le plus important !

  18. Bonjour! Je decouvre votre blog à l’occasion de recherches de tuto et je pense que je vais essayer plusieurs des vôtres 😉
    Je débute en couture alors je recherche des choses simples et bien expliquées pas
    à pas!
    Je partage votre avis sur l’allaitement, le maternage, ai plus de réserves pour l’éducation…
    Maman active de 3jeunes enfants, en sérieuse carence de sommeil, ma patience et mes nerfs sont mis à rude épreuve…pas toujours facile de rester calme et sereine face à toutes leurs facéties!
    Alors merci de partager votre savoir faire et de transmettre vos astuces!
    Je pars découvrir le reste de vos pages!

A vous !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.