La Maison d’hôtes

La Maison d’hôtes

Debbie Macomber

Editions Charleston Poche

8,90€

“Après le décès tragique de son mari, Jo Marie décide de changer de vie et reprend une maison d’hôtes dans la petite ville de Cedar Cove : la Villa Rose.
Sa première cliente, Abby, a survécu à un accident de voiture dans lequel sa meilleure amie a trouvé la mort. Elle n’a jamais eu le coeur à retourner dans la ville où elle est née, jusqu’à ce jour, dix ans après l’accident. Josh, le second client, doit prendre en charge son beau-père, un vieil homme à présent, avec qui il ne s’est jamais entendu.
Derrière les portes de la jolie maison d’hôtes, ces personnages inoubliables trouveront l’amour, le pardon et la possibilité d’un nouveau départ.”

Encore un roman que j’ai dévoré ! J’ai découvert cette auteure avec son roman “Un mariage sous la neige“. J’étais ravie de retrouver cette auteure et je dois dire que j’ai largement préféré “La Maison d’hôtes” ! J’ai trouvé l’intrigue et les personnages plus construits.

Nous faisons la connaissance de Jo Marie qui se relève difficilement de la perte de son mari Paul, disparu dans des conditions tragiques. Elle décide de changer de vie en reprenant une maison d’hôtes à Cedar Cove. Elle va immédiatement se sentir chez elle et à sa place dans cette belle demeure, où elle va accueillir ses premiers hôtes.

Abby, sa première hôte semble très tourmentée. Cette jeune femme, n’a pas l’air heureuse de se trouver à Cedar Cove alors qu’elle vient pourtant célébrer le mariage de son frère. Josh, son autre hôte paraît lui aussi porter un fardeau et ne pas être enchanté par sa venue dans cette ville. Au fil des pages, nous apprenons à connaître chacun de ces trois personnages… leur passé, leurs angoisses et leur quête de sérénité. Ils vont finalement tous trois trouver à Cedar Cove l’essentiel, leur permettant d’aller de l’avant.

Les personnages sont attachants et touchants. J’ai aimé la bienveillance de Jo Marie et la joie qu’elle inspire malgré son deuil et le manque de cet homme qu’elle n’a pas eu assez le temps d’aimer. Abby m’a touchée par sa fragilité et Josh par son impulsivité qui cache une sensibilité à fleur de peau.

Le récit est prenant et on n’a pas envie de laisser Cedar Cove ! Derrière des histoires familiales, un passé torturé, on sent le fil rouge de l’amour tout au long de ce roman… de l’amitié en passant par l’amour filial et l’amour avec un grand A. Un roman chaleureux, captivant et plein d’humanité !

Si je vous ai donné envie de le lire, retrouvez le en librairie ou en ligne  !

Maud
Suivez-moi!
Les derniers articles par Maud (tout voir)

Be the first to reply

A vous !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.