L’allaitement à 18 mois, concrètement ça change quoi? Déjà, on se dit “quoi? déjà?!”… Mon Girafon a 18 mois aujourd’hui, et si on m’avait dit il y a encore un an de ça que j’allaiterais toujours, je ne l’aurais pas cru! Mais cet allaitement est tellement naturel, tellement simple que j’en suis vraiment fière!

Alors l’allaitement à 18 mois, qu’est ce que ça change vraiment?… Est-ce qu’il tète moins? Oui et non. Il tète moins souvent que lorsqu’il était encore un nourrisson forcément, mais autant parfois il ne va téter que matin et soir (et la nuit), autant certains jours ce sera beaucoup plus souvent! Il a le garde-manger à portée de bouche alors je ne fais pas vraiment attention… Pour être honnête, cela fait bien longtemps que je ne compte plus le nombre de tétées!

L’allaitement à 18 mois, c’est finalement une relation différente de celle des premiers mois. Petit Girafon aime rire en tétant, il s’en va, revient, repart… Il sait et peut attendre aussi. Nous avons d’ailleurs cessé l’allaitement en public, car le regard des gens n’est pas bienveillant quand on allaite un grand bébé. Alors autant éviter de s’y exposer. Je n’ai aucune honte d’allaiter encore mon Girafon, mais je ne tiens pas à ce que des inconnus viennent dénaturer ces moments uniques avec leurs regards insistants et leurs messes basses.

Je trouve aussi qu’allaiter un enfant de 18 mois est moins contraignant car cet allaitement ne représente plus les mêmes enjeux. Il n’est plus essentiellement nourricier, c’est un acte rassurant pour l’enfant qui grandit et acquiert de l’autonomie. Je sais aussi que je peux le laisser un après-midi à son papa ou ses grands parents, sans avoir besoin de tirer mon lait ou de fournir un substitut puisqu’il mange (ben oui, il ne faut pas tout mélanger! Ce n’est pas parce qu’il est allaité que son alimentation n’est pas diversifiée!).

On croit souvent à tort que l’allaitement long force la dépendance affective de l’enfant. Je n’en crois rien. Mon Girafon est certes très dépendant affectivement de moi (en même temps il n’y a rien d’anormal puisque je suis sa maman!), mais il est aussi très sociable! Il adore la compagnie des autres et n’a pas de difficulté particulière pour se “séparer” de moi si j’ai besoin de le laisser quelques heures.

Bref. Pour nous plus le temps passe et plus le chemin vers le sevrage naturel se dessine, naturellement!

Et vous, vos expériences et ressentis d’allaitement?

Allaitement à 18 mois

Suivez-moi!

Maud

Maman blogueuse pro allaitement, maternage et éducation positive, pratiquant l'instruction en famille. Rédactrice web et traductrice. Résolument optimiste, j'espère vous transmettre ma bonne humeur et ma douceur!
Pour en savoir plus sur moi c'est par ici !
Maud
Suivez-moi!

Les derniers articles par Maud (tout voir)