ABCedaire de Maman… D comme doutes

Ca fait longtemps que je n’avais pas évoqué mes doutes de maman, mes doutes tout court. Cette quatrième semaine de l’ABCedaire de Maman de Lalotte Papotte me permet d’en reparler! S’il est vrai que j’ai peu à peu appris à me faire confiance, je n’en reste pas moins quelqu’un qui a une estime d’elle même fragile et comme chacun, je ne sais pas toujours si j’ai fait le bon choix, si j’agis comme il faudrait. Comme toute maman, je fais au mieux, parfois je fais des erreurs, je réagis mal. D’autant plus que maintenant Petit Girafon entre plus sûrement que doucement dans une phase d’opposition et d’affirmation.

Parfois, il m’arrive même de penser que les gens ont peut-être raison, que s’il ne dort pas correctement ce doit être de ma faute… Quand je suis fatiguée et que je lui cède un épisode des Teletubbies ou de Peppa Pig je m’en veux car je me dis que ça ne se fait pas de “coller” un si petit devant la télévision… Parfois je n’arrive pas à lui accorder le temps dont il aurait besoin, je me sens alors coupable.

Je ne suis pas une maman parfaite, je fais au mieux et j’essaie de donner mon maximum pour lui. Mais comme tout le monde j’ai aussi mes limites, et ces jours où je suis moins en forme. Quant aux doutes, je crois qu’ils m’accompagneront toute ma vie de maman, et si parfois ils sont destructeurs et font mal, souvent ils sont plutôt l’occasion de prendre du recul et de se remettre en question, de réfléchir à de nouvelles solutions, d’envisager les choses autrement.

Et vous, doutez vous souvent?

Maud
Suivez-moi!
Les derniers articles par Maud (tout voir)

6 thoughts on “ABCedaire de Maman… D comme doutes

  1. le doute fait partie de notre vie et c’est vrai qu’avec un ou des enfants pas toujours évident de savoir si l’on fait bien ou pas ! toute maman a le droit à l’erreur ! ensuite pour les avis des autres personnes il faut en prendre et en laisser par expérience 😉 et oui être maman n’ai pas toujours de tout repos 🙂 avec mon petit dernier je refait un grand pas en arrière en étant consciente d’avoir gardé plusieurs petite chose a ne pas refaire et des choses que je ne me rappel plus et oui la mémoire me joue des tours mais en même temps c’est si lointain mais c’est encore un petit garçon que j’ai eu donc un petit avantage quand même lol enfin bref je m’égare un peu 🙂 .Courage courage il n’a pas encore 18 ans ^^

    1. Oh non il est bien loin de ses 18 ans 😉
      Aucune maman n’est parfaite heureusement, et puis même d’un enfant à l’autre je pense qu’on évolue et qu’on ne donne pas forcément exactement la même éducation à chaque enfant, aussi car chaque enfant est unique et ce qui fonctionne avec l’un ne fonctionnera pas avec l’autre… pour l’instant je n’en ai qu’un, mais je peux faire l’expérience de cette différence à travers mon métier!
      Au final, je crois que nos enfants ont un regard bien plus bienveillant sur nous leurs parents, que nous sur nous-mêmes ^^

  2. J’ai aussi des doutes, je lis beaucoup. Il y a tellement de méthode d’éducation…. Parfois même à l’opposé les unes des autres. Je crois que le plus important est tout l’amour inépuisable que tu donnes à tes enfants. C’est un puits sans fond. Quand je fais mal (que je juge avoir fait mal), je le lui explique. Je me rassure en disant que mon enfant est mieux sous mon regard bienveillant que sous un autre.
    Comme tu dis, le doute peut faire avancer à condition qu’il ne soit pas trop présent et qu’il ne paralyse pas ton comportement.
    Tu es une maman qui aime tendrement ces enfants. Tu es une bonne maman. Les casseroles que tu leur donnes, les aide aussi à se construire (comme celles que t’ont données tes parents).

    1. Aucune maman n’est parfaite, et heureusement 🙂
      On évolue aussi, je lis aussi mais surtout j’échange et je partage avec des mamans qui ont une vision de l’éducation proche de la mienne, c’est toujours très instructif!

  3. Je doute très souvent, il y a peu je commençais a reconsidérer la punition pour Loan, un comportement tellement loin de ce que je pensais, il s’est mis a fugué par la fenêtre de sa chambre, de plus en plus désinvolte, refuse toute demande bain ranger… alors des fois on doute puis on relis un truc ou deux puis on doute plus puis les jours de fatigue on replonge. Courage… Nous ne sommes pas parfaites c’est une évidence… mais on fait de notre mieux je crois que l’essentiel est là. gros bisous

A vous !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.