Un jardin d’enfance d’Éducation nouvelle, dépasser le spontané par le construit.

Eugénie Eloy

“Eugénie Eloy, nourrie des propositions de “l’Education nouvelle” mais aussi de la “Pédagogie institutionnelle”, attentive à “l’expérience de l’enfant” mais inflexible sur “la part du maître”, nous décrit un “jardin d’enfance” où toutes les conditions sont réunies pour que chaque enfant, soit un véritable acteur et auteur, découvreur de savoirs et constructeur de paix.

Ce “jardin d’enfance” fait la part belle au jeu… ce “jardin d’enfance” fait la part belle à l’expérimentation… Ce “jardin d’enfance” fait la part belle à l’entraide et au travail de groupe… Ce “jardin d’enfance” fait la part belle à l’éducation au choix… Ce “jardin d’enfance” fait la part belle à la communication sous toutes ses formes… Ce “jardin d’enfance”, enfin, et un fabuleux lieu d’inclusion…

Autant dire que le “jardin d’enfance” d’Eugénie Eloy est un vrai “modèle éducatif”. Tous les enfants y deviennent “capables” d’apprendre et de grandir parce que les éducateurs prennent soin, là, des générations qui viennent. Avec compétence et générosité. Y a-t-il quelque chose de plus important?

Extrait de la préface de Philippe Meirieu”

***

J’ai trouvé ce livre en fouillant le maigre rayon “éducation” de notre petite médiathèque de village. Le titre m’a immédiatement interpelé, l’éducation nouvelle est quelque chose qui me parle.

Dans ce livre, Eugénie Eloy décrit un jardin d’enfance, en s’appuyant sur l’expérience de plusieurs jardins d’enfance (installés en Belgique). Ces derniers se sont créés au sein d’écoles maternelles, ces dernières sont passées du système traditionnel au jardin d’enfance. Un beau parcours qui mérite d’être connu. La lecture de ce livre m’a rendue tellement envieuse… C’est exactement ce type d’école que j’aimerais pour Petit Girafon.

Au fil des anecdotes relatées, on découvre un univers où la coopération enfants/adulte est moteur, où on fait confiance à l’enfant même tout petit (on ne le considère pas “trop petit pour”), où on implique les plus grands pour qu’ils accompagnent les plus jeunes… des classes verticales (2,5 à 6 ans) où tout est mis en oeuvre pour que l’enfant puisse jouer et jouer le mieux possible, où tout est fait pour que l’enfant développe son autonomie et que l’envie d’apprendre ne se tarisse jamais.

Ces jardins d’enfance s’appuient bien sûr sur les pédagogies actives (notamment celles de Célestin Freinet, Fernand Oury ou encore Paolo Freire et John Dewey), et se positionnent également contre les évaluations, les socles de compétences et tout ce qui a pour but de “classer” les enfants et leur colle des étiquettes difficiles à décoller.

Ils mettent un point d’honneur à la culture pour tous, à hétérogénéité des classes (âges différents, cultures et milieux sociaux différents…) et encouragent l’initiative personnelle, la solidarité, le dialogue (aussi avec les parents!) et la coopération.

Lire ce livre m’a un peu serré le coeur (j’ai de moins en moins envie de scolariser mon Girafon), car ici les école alternatives sont très marginales et hors de portée financièrement pour la majorité… Mais cela a aussi rallumé un peu l’espoir, car ce n’est pas impossible!… Si ça pouvait aussi faire son chemin pour l’école primaire et la suite… mais on peut toujours rêver…

J’ai aussi appris beaucoup, notamment concernant les classes d’âges hétérogènes… mais oui! C’est tellement bénéfique en réalité! Ca ne tire pas du tout vers le bas comme on pourrait le penser aux premiers abords, bien au contraire! Les petits sont sous tutelle des plus grands, ce qui leur permet de s’adapter plus rapidement aux règles et de s’inspirer de leurs aînés… Quant aux plus grands, ils peuvent réinvestir leurs acquis, ce qu’ils ont appris en le transmettant aux plus jeunes, ce qui est inestimable! Et cela ne les empêche pas de progresser dans leurs apprentissages!

Eugénie Eloy

Enfin bref, j’aurais tant de choses à dire encore!… que ce genre de maternelle n’empêche pas l’adaptation aux milieux scolaires traditionnels qui suivent, que ça construit des enfants confiants, curieux et avides d’apprendre, qui ont l’esprit critique et d’initiative… que le jardin d’enfance redonne au jeu toute sa noblesse… Bref, un livre que je conseille vraiment!

Logo les jeudis éducationTous les jeudis ou presque, on parle éducation avec les Wondermômes!

Ils parlent aussi de l’école :

Wonder mômes : les deux écoles
Les images de renata : C’est quoi l’école traditionnelle ?
Maman Moderne Politiquement Incorrecte : L’école m’a fait douter de mon rôle de maman 
Une pomme dans la vie : Et l’école dans tout ça? 
Maman mammouth : Un jardin d’enfance d’éducation nouvelle (#lecture) 
Mère débordée : Quelle école pour nos enfants ? 
Ma ptite tribu : La refonte de l’école 
Bulles de plume : L’école qui nous a réconcilié avec l’école 
Twins And Us : Maman, ça sert à quoi l’école ?

Ils parlent d’autre chose :

Sweetlolise : Le terrible Two 

Maud
Suivez-moi!

Maud

Maman blogueuse pro allaitement, maternage et éducation positive, pratiquant l'instruction en famille. Rédactrice web et traductrice. Résolument optimiste, j'espère vous transmettre ma bonne humeur et ma douceur!
Pour en savoir plus sur moi c'est par ici !
Maud
Suivez-moi!

Les derniers articles par Maud (tout voir)