Toutes ces choses qu’on n’a jamais faites

Toutes ces choses qu’on n’a jamais faites

Kristan Higgins

Editions Happer Collins France

19,90€

“La personnalité n’est pas une question de poids. Avant de mourir, la jeune Emerson, obèse morbide gravement malade, remet une enveloppe à ses deux meilleures amies Marley et Georgia, 34 ans, et leur fait promettre de suivre ses instructions. Elles découvrent qu’il s’agit de « La liste de choses à faire quand elles seraient minces », rédigée à 18 ans au camp d’amaigrissement où elles avaient formé leur trio. Décidées à relever le défi lancé par leur défunte amie, les deux jeunes femmes vont devoir apprendre à surmonter leurs peurs et leurs complexes. Marley parviendra-t-elle à se délester de la culpabilité qui la ronge depuis la mort de sa sœur jumelle ? Georgia saura-t-elle trouver les ressources pour s’opposer à sa famille qui ne cesse de la rabaisser ? Munies de leur to-do list, elles sont prêtes à tout oser !”

J’ai beaucoup aimé ce roman, qui met le doigt sur la grossophobie, très présente aux Etats-Unis, alors que ce pays concentre une large population de personnes en surpoids.

Marley, Georgia et Emerson sont trois personnages très attachants. Nous découvrons Emerson par des bribes de son journal intime. C’est avec beaucoup de sincérité qu’elle parle de son addiction à la nourriture, de son image qui lui fait honte. Pour se livrer, elle fait intervenir une Emerson imaginaire qui serait mince et à qui tout réussirait.

Quant à Marley et Georgia, elles vivent dans la même maison, chacune occupant un étage. Marley semble plutôt bien vivre avec ses quelques rondeurs. Georgia, en revanche, est obsédée par l’image de son corps… elle a pourtant beaucoup maigri mais n’a pas l’air de s’en rendre compte.
Suite au décès de leur amie, elles vont tenter de faire ces choses qu’elles s’étaient promises de faire lorsqu’elles seraient enfin minces… sauf qu’elles vont petit à petit prendre conscience, qu’elles peuvent et ont le droit de les faire même en n’étant pas filiformes ! Nous les suivons dans leurs quotidiens mouvementés, où l’amour vient mettre un peu la pagaille. J’ai aimé les accompagner et les voir se libérer de leurs démons, prendre un peu confiance en elles et aller vers l’acceptation de leur corps.

C’est un roman dans lequel on parle de l’obésité, du “vrai” surpoids… pas de 5kg en trop, et du regard dur et blessant des autres sur l’obésité, sans tomber dans la caricature. Ce livre aborde d’autres thèmes sensibles : le deuil, l’amitié, l’amour des autres et l’amour de soi, la maladie, le divorce, la souffrance… Et malgré des thèmes pourtant difficiles, il y a beaucoup d’humour et de légèreté dans ce récit. C’est une belle leçon de vie sur l’acceptation de soi.

J’ai beaucoup aimé cette lecture qui m’a beaucoup émue. J’ai passé un vrai bon moment de lecture et j’étais heureuse que l’obésité, grand tabou, soit mise en lumière dans ce roman, même si je ne suis pas concernée par le surpoids.

Si vous souhaitez découvrir ce roman, vous pourrez le trouver en librairie ou en ligne !

Suivez-moi!

Maud

Maman multi-casquettes, un brin écolo et pratiquant l'instruction en famille. Résolument optimiste, j'espère vous transmettre ma bonne humeur et ma douceur!
Pour en savoir plus sur moi c'est par ici !
Maud
Suivez-moi!

Les derniers articles par Maud (tout voir)

Be the first to reply

A vous !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.