Quand le moral fout le camp…

Je l’aime beaucoup mon médecin et j’ai une entière confiance en elle, mais elle m’a mis le moral en berne. Je ne lui dis pas toujours tout… comme le fait que nous cododotons, car dès le départ, elle m’avait dit qu’il fallait que je régule ses tétées et que je le laisse pleurer… Ce que bien entendu je n’ai pas fait. Mais là, les tétées ça devient du n’importe quoi et je dois bien avouer que je suis épuisée et ça met en péril mon allaitement.

Mais, y’a des choses difficiles à entendre. Je me sens mal, pleine d’une culpabilité énorme. Je pense à toutes ces mamans qui allaitent, ont un bébé qui dort et fait de belles nuits, avec des tétées régulières dans la journée… et je me dis que moi, j’ai du louper quelque chose, je m’y suis mal prise, j’ai pas su faire… J’ai pas eu le bon instinct… J’en sais rien, mais ça me fait mal, ça me fend le coeur. Je suis pas comme toutes ces mamans parfaites.

Il semble que Petit Girafon ait un caractère de bébé actif et nerveux, mais elle l’a trouvé stressé, un peu angoissé… et cela vient du fait qu’il dort peu et mal, mais cela vient aussi de moi qui suis épuisée et du coup angoissée, et bien entendu je lui transmets et c’est un cercle vicieux. Je m’en veux, mais je m’en veux…!

J’ai le vague à l’âme, j’ai le moral en petites miettes.

Je l’aurais trop porté, trop “habitué” à avoir une réponse immédiate à ses pleurs…

Il faudrait désormais qu’il dorme dans son lit, que je l’oblige à ne téter que toutes les 3h (on a eu cette chance… mais ça n’a pas duré)… et que je le laisse pleurer…

Ca me semble infaisable, insurmontable… 

Mais le docteur a dit que je suis en train de devenir l’esclave de mon bébé. Que l’allaitement à la demande et le portage, ça va bien le 1er mois… que maintenant il est grand temps que Petit Girafon se détache…

Ca me fait mal. J’ai l’impression que si je m’y étais mieux prise, j’aurais pu éviter ça. En même temps je le trouve encore si petit…

Pfff… J’ai envie de pleurer. J’ai le moral au fin fond de mes chaussettes.

Ca me paraît vraiment une montagne, je me sens incapable d’arriver à faire ça. Et pourtant je suis épuisée, lessivée… mais j’ai le sentiment que je n’aurais jamais assez d’énergie pour me sortir de cette situation.

Est-ce que je dois vraiment en passer par là?
Est-ce que je suis une si mauvaise maman que ça?
Est-ce que j’ai vraiment fait tout de travers?…

Maud
Suivez-moi!
Les derniers articles par Maud (tout voir)

15 thoughts on “Quand le moral fout le camp…

  1. Je pense que je vais m’attirer les foudres, mais certaines choses sont à dire, et que tu peux parfaitement les entendre.

    Il est certain que tu n’est pas une mauvaises mère puisque tu t’inquiète pour ton girafon.
    Mais depuis la nuit des temps, les mères, les amies les voisines, conseillent les jeunes mamans, et même si il faut en prendre et en laisser, il faut aussi savoir prendre certains conseils afin de réussir à lâcher prise.

    Sincèrement, je ne pense pas que l’important soit de savoir si bébé ne tête vraiment que de 3 en 3 heures…mais si il est vraiment rassasié.

    Certains bébés mangent ou dorment plus ou moins que d’autres, mais il faut quand même un minimum pour un épanouissement optimum.

    Je ne comprend pas pourquoi tu refuses aussi catégoriquement de passer à l’allaitement mixte? Comment bébé peut dormir du sommeil du juste si il n’est pas rassasié?

    Lait maternisé n’est pas synonyme d’échec !
    Tu l’as allaité, maintenant bébé à besoin de plus, tu es fatiguée… C’est un cercle vicieux…

    Si la solution, c’était juste du lait en poudre?!

    1. Je ne rejette pas le lait maternisé, au contraire j’y ai pensé, et j’ai acheté du lait relais pour pouvoir justement passer le relais au papa certaines nuits. Et comme mon lait le soir ne semble pas assez riche, et bien peut-être qu’avec un bib de lait en poudre, petit bout dormira mieux et plus longtemps!

      Il grossit bien, et grandit vite donc je pense qu’il est rassasié, s’il tète souvent c’est aussi que je suis fatiguée… et donc que mon lait est moins gras.

      🙂

      Je vais commencer par le bib du soir, et puis on en ajoutera sûrement un l’après midi de temps à autre pour que je puisse le laisser parfois à ma mère ou à son papa pour aller dormir, ou aller chez le coiffeur… pour me détendre 😉

      Je ne veux pas arrêter de l’allaiter tant qu’il ne sera pas diversifié et finalement ça m’importe peu sa fréquence de tétées, mais je sais que l’épuisement peut finir à un sevrage forcé.. donc j’ai fini par penser à l’allaitement mixte pour me préserver et préserver mon allaitement 🙂

  2. Je pense que je vais m’attirer les foudres, mais certaines choses sont à dire, et que tu peux parfaitement les entendre.

    Il est certain que tu n’est pas une mauvaises mère puisque tu t’inquiète pour ton girafon.
    Mais depuis la nuit des temps, les mères, les amies les voisines, conseillent les jeunes mamans, et même si il faut en prendre et en laisser, il faut aussi savoir prendre certains conseils afin de réussir à lâcher prise.

    Sincèrement, je ne pense pas que l’important soit de savoir si bébé ne tête vraiment que de 3 en 3 heures…mais si il est vraiment rassasié.

    Certains bébés mangent ou dorment plus ou moins que d’autres, mais il faut quand même un minimum pour un épanouissement optimum.
    Je ne comprend pas pourquoi tu refuses aussi catégoriquement de passer à l’allaitement mixte? Comment bébé peut dormir du sommeil du juste si il n’est pas rassasié?

    Lait maternisé n’est pas synonyme d’échec !

    Tu l’as allaité, maintenant bébé à besoin de plus, tu es fatiguée… C’est un cercle vicieux…

    Si la solution, c’était juste du lait en poudre?!

  3. Je te répond de ma propre expérience!
    J’ai allaiter mon dernier (bon le second aussi mais je parle du dernier en date lol) jusqu’à 19 mois. J’avoue j’ai arrêter a cause de la fatigue car tété toute la nuit et toute la journée sans heure mais rarement plus de 2 h entre les tétés!
    Bien sur pour tenir, il dormait entre papa et maman et si je le mettais dans son lit il en sortait pour venir entre nous!q

    L’arrêt fût dur (j’ai du le laisser hurler un max ou il me frapper me tirer les cheveux… j’en pleurer trop dur!) Puis je l’ai mis dans le lit de son frère de tous juste 3ans et la wahooo il a dormi!!

    A ce jour, il atterri rarement dans notre lit, et je peu enfin dormir (même si les tété me manque!

    On et pas prisonnier de nos petits, mais du dire des gents!! n’écoute que toi!

    Ps : j’ai foiré l’allaitement de mon 1ier a cause de la pédiatre!!

    1. Ce que tu me dis me rassure. Mon médecin pourtant a allaité son fils mais pas à la demande… Moi ça ne me plaît pas de laisser pleurer mon ptit bout, pas maintenant en tout cas, je le trouve encore petit… Et puis selon le moment de la journée il boit plus ou moins, alors je préférerais qu’il se régule seul plutôt que tout contrôler pour lui.
      J’aimerais l’allaiter jusqu’à la diversification, je veux en profiter encore un peu même si c’est fatigant!

      Et puis jolie surprise cette nuit, il a dormi dans son berceau 🙂
      Certes, il a besoin d’être bercé mais chaque chose en son temps!

    2. bon, prenons les choses par ordre d’importance : es-tu une si mauvaise maman ? Pas du tout. il n’y a pas de mauvaises ou de parfaites mamans, il n’y a que des mamans qui font des erreurs, et on en fait toutes ! Mais il ne faut pas s’arrêter à ça, c’est ce qui nous permet d’avancer et de mieux faire ! il faut que tu sois sûre de tes convictions et que tu les suives, fais les choses comme tu l’entends, et vois ce que ça donne. ensuite, si ça ne marche pas, tu prends les conseils et tu laisses les critiques ! Personne n’est meilleur qu’un autre dans ce genre de choses. Si ton bébé avait eu un caractère différent, peut être que ça aurait très bien fonctionné ! le problème est là, on ne peut pas savoir à l’avance ce qui va marcher, alors on teste, on se trompe et on recommence différemment ! Ensuite, est-ce que tu fais vraiment tout de travers ? encore une fois, non, pour les mêmes raisons que celles que je viens de te donner ! Encore mieux : si tu faisais vraiment tout de travers, tu ne te poserais pas toutes ces questions. Mais tu es là, cherchant à faire au mieux pour ton bébé, à t’améliorer, et c’est la plus belle chose que tu puisses faire pour lui ! Enfin, dois-tu vraiment en passer par là ? malheureusement oui… j’ai eu un peu le meme problème que toi avec mon fils. j’accourais au moindre bruit, je le prenais dans mes bras à la moindre larme, quitte à l’endormir dans mes bras et ne pas dormir de la nuit. Et puis papa est intervenu. il m’a beaucoup rassuré, il me reconfortait que bébé pleurait, tout en m’empêchant d’aller le prendre dans mes bras, me disant que c’était pour notre bien à tous, il me forçait à sortir le soir pour que quand je rentre bébé dorme déjà, et là il me racontait combien de temps il avait pleuré, comment il s’était arrêté, que c’était la preuve que les choses allaient s’arranger d’elles mêmes si je tenais bon. Trouve ta voie, ta façon de passer par cette période difficile, mais il faut que tu le fasses. quitte à le faire en douceur, un peu comme un sevrage (surtout pour toi) et vous vous habituerez tous les deux. Mais je pense que les questions que tu te poses, on se les est (presque) toutes posées, surtout pour bébé 1. Je finirai ce message en te disant que tu n’aurais pas pu mieux t’y prendre, parce que tu as fait ce qui te semblait bien, selon ta façon de voir les choses, et c’est l’idéal. Je suis intimement convaincue que si on fait les choses selon les idées des autres, ça ne peut que mal se passer. continue à voir les choses avec tes yeux, et si ça ne marche pas on essaie autre chose, mais cesse de culpabiliser, les erreurs ne sont pas fatales, et sont faites pour qu’on apprenne et qu’on fasse mieux la seconde fois. J’espère avoir pu t’aider. Courage ! Rhiannon

  4. la solidarité chez hubwins ce n est pas un vain mot!
    n ayant pas allaité je ne peux pas te donner de conseils de ce coté là mais chaque bébé est différent et chaque maman apprend son “role” tous les jours,
    mes 2 loulous ont eu des débuts très différents alors que je ‘faisais pareil”…
    ils sont si petits et ont besoin de sentir du réconfort… mais les mamans aussi!
    alors essaie de prendre un peu de temps pour toi, pour destresser et positiver les moments avec ton petit bout (je sais c est facile à dire, ma puce a 3 mois et je n arrive pas à prendre quelques heures pour moi) …
    tu es une bonne maman,j en suis sure meme si on ne se connait pas en vrai !
    n hesite pas à demander du soutien à tes proches, tes amis pour qu il te relaie un peu… si bébé fait connaissance avec d autres, ca lui apprendra peut etre que meme si tu ne le portes pas 24/24, tu reviens toujours lui faire de gros calins, apres!

    voilà !
    j espere que ca ira vite mieux!

    1. Merci pour ton soutien, c’est vrai que ça n’est pas évident de prendre du temps pour soi. Et moi j’ai voulu tout donner à mon Petit Bout, je suis peut-être allée un peu loin car j’ai oublié de m’écouter… Mais je vais prendre le temps, au moins de me reposer correctement.
      🙂

  5. je ne doute pas une seconde que tu sois la maman la plus parfaite qu’il soit pour ton petit girafon qui a beaucoup de chance de t’avoir…chaque enfant est unique alors profite de ton petit car il grandira toujours trop vite…repose toi et comme tu le dis parfois fais toi confiance…9 mois de communication intime..ça permet de connaitre tous ses petits secrets et toutes les petites techniques qu’il attend de sa maman…même si ce n’est pas les mêmes que les autres…un enfant n’est pas livré avec un mode d’emploi…

  6. Tu n’es pas une mauvaise maman!!! Tu es juste une maman épuisée et il te faut prendre soin de toi et ne pas prendre ce vague à l’âme à la légère. As tu déja entendu parler du burn out maternel? renseigne toi (contacte moi au besoin) et surtout fais ce qu’il te semble le mieux pour toi et ton bébé, tu es sa mère!! des conseils tu en auras de toute part tu entendras tout et son contraire et si tu écoutes tout le monde tu ne sauras plus ou donner de la tête, alors pose toi souffle crie si nécessaire pour sortir toute cette angoisse ensuite réfléchis à ce que toi tu penses être le meilleur pour vous et prend les décisions qui s’imposeront d’elles-même. allaitement au sein, mixte ou au biberon, co-dodo ou pas (je suis pas pour le co dodo mais chacun fais comme il le ressent) portage ou pas… Mais surtout le plus important PREND DU TEMPS POUR TOI!!! Décompresse un peu vois des amies, va faire du shopping ou te détendre à la piscine, aménage toi des moments en amoureux aussi… Pas tous les jours mais de temps en temps cela te fera beaucoup de bien et en fera à Bébé également 😉 si jamais je te donne mon mail contacte moi cambier.delphine@yahoo.fr

    1. Merci pour ton message qui me réconforte. Oui, j’ai entendu parler de l’épuisement maternel et de la dépression du post partum, et je n’ai pas envie de “tomber” là-dedans… donc je vais essayer de trouver des moments pour me reposer et profiter du week end pour plus me reposer sur les épaules de mon mari.
      Avec l’allaitement, c’est pas évident de prendre du temps pour soi, car avec la fatigue je n’arrive pas à tirer mon lait. Mais je me dis que d’ici quelques mois, avec la diversification ce sera plus simple. Et puis, je vais profiter de l’été qui arrive et des vacances pour être plus entourée et pouvoir ne serait-ce que laisser Petit Bout dans les bras de sa mamie le temps de prendre un vrai bain, de faire une vraie sieste ou d’aller chez le coiffeur. 🙂
      Je suis sujette aux baisses de moral, mais je sais que cela remonte toujours.
      Ce matin ça va déjà mieux, je n’ai pas très bien dormi car j’avais trop de choses en tête, mais la nuit calme souvent un peu les tensions.
      Et puis, tu as raison, je vais souffler un bon coup, me poser et prendre les choses une à une, car là, ça fait beaucoup d’un coup… et la première chose que je vais faire c’est m’aménager du temps pour me reposer!
      Je garde ton mail précieusement, encore merci 🙂

  7. allaiter toute les 3 heures non!!!!!!!!!!! ont ne sait pas combien prend le bout de chou attends qu’il soit repus
    après s’il est nerveux ça ne vient pas de toi facile de culpabiliser les mamans, les dents , le temps etc……..
    que tu le portes trop non parce qu’il a besoin de toi
    petit a petit il deviendra autonome
    voici quelques astuces pour que ton lait soit enrichi et le petit tom dorme et sois repus
    mange des féculents (pates) ainsi que du laitage, autorise toi une bière (le houblon est très bon) par jour, ou fait toi des crêpes avec de la bière, dors quand il dort, boit une tisane de camomille avant de dormir
    banni tout ce qui est chou et le persil qui n’est pas bon pour l’allaitement
    une dernière choses arête de culpabiliser chaque enfant est différent, tous pleure celle qui me dit que son enfant ne pleure pas alors!!!!! reste zen bisous

    1. Merci de ton soutien Virginie, je mange déjà pas mal de choses pour favoriser ma lactation, mais avec la fatigue… Je vais aller acheter de la bière sans alcool! En plus, comme il fait beau et chaud, ça sera de saison! 🙂

A vous !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.