Il y a des jours comme ça, des jours comme hier, où rien ne va. J’ai l’impression de faire un baby blues à retardement.

C’est une période de hautes turbulences pour Petit Girafon… Et moi je suis à bout de souffle. Je suis épuisée, physiquement et moralement. Je me donne à 300% pour mon Girafon, et pourtant depuis quelques temps il ne semble jamais satisfait… Les nuits au lieu d’aller en s’arrangeant sont de pire en pire, et les journées sont rythmées par les pleurs de fatigue de Girafon qui dort 2h tout au plus par petites plages de 30min sur moi… Alors, oui, dormir quand bébé dort… Mais encore faut-il le pouvoir.

Le problème c’est que bientôt je vais me fondre dans le paysage, et qu’à force de puiser dans mes réserves j’ai peur d’un sevrage forcé…

Je m’en veux, je suis pleine de culpabilité de ne pas savoir m’y prendre correctement. Et quand les doutes m’envahissent, je m’en veux encore plus de remettre en question mon allaitement… Mais si déjà je n’avais plus assez de lait? Si déjà il n’était plus assez nourrissant pour Girafon?

A défaut de dormir, je mange pour compenser… mais je maigris quand même à vue d’oeil. J’aurais de quoi en faire râler avec tout ce que j’ingurgite sans prendre 1 gramme!

Je n’ai pas envie d’arrêter d’allaiter Petit Girafon, mais je crois que je m’y épuise… et lui qui ne dort pas… Quand j’entends ces mamans de bébés au bib, dont l’enfant dort des nuits complètes à moins de 3 mois, ne pleure presque jamais… Je me pose beaucoup de questions…

J’ai essayé de tirer mon lait pour qu’il boive plus de lait de fin de tétée, on a été chez l’ostéo, je lui fais de la réflexologie, il prend de l’homéopathie… mais rien ne semble y faire.

Et par dessus tout je me sens seule et démunie face à cette situation qui ne s’arrange pas. Je ne sais pas à  qui en parler et j’ai de moins en moins d’énergie pour y faire face. Mais je m’accroche encore… jusqu’à quand?

Je l’aime plus que tout mon Girafon, et je veux être une bonne maman, mais j’ai peur que l’épuisement gagne la partie si je ne trouve pas une solution… cela fait déjà longtemps que ça dure…

Maintenant que le soleil est enfin là, je déprime… j’ai envie de pleurer tout le temps… Je dois faire un baby blues à retardement.

Je suis perdue, je ne sais pas ce que je dois faire… Quel est donc le mieux pour lui?

Aller, on va essayer de profiter du soleil quand même.

Suivez-moi!

Maud

Maman blogueuse pro allaitement, maternage et éducation positive, pratiquant l'instruction en famille. Rédactrice web et traductrice. Résolument optimiste, j'espère vous transmettre ma bonne humeur et ma douceur!
Pour en savoir plus sur moi c'est par ici !
Maud
Suivez-moi!

Les derniers articles par Maud (tout voir)