Propreté après 30 mois, on en parle?

Vous vous en doutez, je ne vais pas vous parler de Petit Girafon qui du haut de ses 14 mois a encore un peu de temps avant d’aborder la propreté! Je vais aujourd’hui, vous faire part de mon expérience avec petit V, qui à 4 mois d’avoir 3 ans est enfin propre. Je dis “enfin” mais, finalement il n’est pas en retard!

Sauf qu’en réalité, on met une véritable pression sur les parents par rapport à l’acquisition (et non “apprentissage”) de la propreté… pression qui bien souvent se reporte sur les enfants… les bloquant ou les angoissant car ils ne se sentent pas forcément prêts quand papa et maman ont décidé qu’il serait bien que les couches restent au supermarché!

En effet, outre le fait qu’il faut que l’enfant soit “biologiquement” apte, que ses sphincters soient  sur les starting blocs… il faut surtout que l’enfant soit psychologiquement prêt à les contrôler! Et là.. pas de règle absolue comme en parlait justement ma copine Vivi… c’est chacun son rythme!

Quand j’ai commencé à garder petit V, je savais bien qu’il faudrait que je l’accompagne dans cette acquisition et que j’arrive à composer avec les souhaits et les habitudes de ses parents. Mais en novice de la propreté, ça n’a pas forcément été évident. Et oui, la propreté après 30 mois ça angoisse les parents qui mettent en place des rituels comme proposer le pot à heures régulières… Ca fonctionne certes, mais il suffit de ne pas voir l’heure passer pour que ce soit l’accident assuré!

Pendant 2 mois, nous avons fonctionné comme ça avec petit V. Ses parents me le déposant sans couche, et n’ayant pas tout un placard de vêtements de rechange, j’ai tenté de me conformer à leurs habitudes… même si j’étais loin d’être convaincue que c’était la bonne solution… Et puis, du jour au lendemain, petit V a détecté son envie de faire pipi… et voilà que depuis 3 semaines il n’y a plus aucun accident! Donc, la propreté après 30 mois, c’est pas si compliqué! Il faut savoir faire confiance à l’enfant finalement, lui expliquer à quoi sert le pot ou le wc, pourquoi pas lui proposer des couches culottes, plus faciles à enlever lui même… Bref, ce sont de petites astuces pour faciliter cette acquisition sans brusquer l’enfant!

Mais il faut aussi faire attention au “matériel” qu’on propose… car tous les pots ne sont pas adaptés à la morphologie d’un garçon par exemple, ou pour les enfants préférant les “grands wc”, il existe tout un tas d’adaptateurs… Je vous en montre un petit aperçu, vous pourrez retrouver tout ça sur cette boutique en ligne!

Et encore, ce n’est qu’un tout petit aperçu de ce qui existe!

Pour finir, si comme beaucoup de parents vous angoissez un peu à l’idée de la propreté, voici mes conseils :

– Expliquez à votre enfant à quoi sert le pot, ainsi que les wc

– Permettez lui de vous observer lorsque vous allez vous-même aux toilettes, et répondez à ses interrogations

– Faites lui confiance

– Choisissez avec lui son pot ou son réducteur, en étant attentif à la morphologie (surtout pour les petits mecs!)

– Optez pour des couches culottes

Et ne stressez pas trop! La plupart des enfants sont propres avant l’entrée à l’école, même si c’est in extremis!

Suivez-moi!

Maud

Maman multi-casquettes, un brin écolo et pratiquant l'instruction en famille. Résolument optimiste, j'espère vous transmettre ma bonne humeur et ma douceur!
Pour en savoir plus sur moi c'est par ici !
Maud
Suivez-moi!

Les derniers articles par Maud (tout voir)

11 thoughts on “Propreté après 30 mois, on en parle?

  1. Mon petit Charlie aura 2 ans le 26. Cela fait environ 6 mois qu’il a un pot dont il se sert quand il a envie, on a pris l’habitude de le mettre dessus avant le bain mais seulement s’il en a envie, et en lui expliquant qu’on ne fait pas pipi dans le bain….ca a rapidement marché et on a ensuite acheté un réducteur, en effet plus pratique pour les ptits zizis ! On a voulu commencer tôt pour l’habituer sans jamais le forcer, ne surtout pas le traumatiser, qu’il comprenne comment ca marche et on le félicite fièrement à chaque fois qu’il y arrive ! Cet été ce sera cul nu à la maison pour commencer en douceur à lui montrer les joies de se faire dessus ^^
    Très intéressant comme article en tout cas 🙂

    1. Oui c’est une bonne démarche de lui montrer à quoi ça sert et tout ça… après le vrai déclic qui fait que l’enfant sent quand il fait pipi, on ne peut pas le forcer, ça ne peut venir que de lui 🙂

  2. pour moi c’est le trou de mémoire total pour mais 3 premiers , en même temps le n°1 va avoir 25 ans se mois ci 🙂 et n°3 : 22 ans en septembre 🙂 ils ont été à l’école à mon grand regret car ce n’était pas mon choix mais celui de leurs père !!!! car mamie travaillais là bas comme asm !! mais là pour mon petit dernier (maman solo 24h24 et 7j sur 7 , je vais bientôt avoir cette délicate mission du pipi caca au pot ou wc 🙂 il a 2 ans passer du 14 mars mais en même temps pas presser de le mettre a l’école mon petit <3 donc pas de stress il vient au toilette avec moi depuis qu'il c'est marcher et même avant 🙂 mais comme les toilette font partie de la salle de bain qui pour moi est une grande première :).Une question que je pose aux mamans est ce que cela y change quelque chose ???

    1. Je ne sais pas si ça y change quelque chose, mais je trouve ça bien que tu lui permettes de t’accompagner au toilettes. Je pense que c’est important, et qu’il faut les laisser observer… La curiosité les amènera à s’y intéresser!

  3. c’est bien vrai, ça ne sert à rien de les brusquer…c’est pire
    j’ai eu pas mal de cas d’enfant “forcé” par les parents alors qu’ils n’étaient pas prets….mais avec la rentrée scolaire qui arrive ça en fait flipper plus d’un 😉
    s’il est pas propre, il sera pas accepter à l’école, il est grand, les couches c’est pour les bébés…et j’en passe
    j’ai eu des parents qui faisait renifler à leur enfants leur affaires mouillées…ça fait flipper, ou est le respect de l’enfant????c’est arrivé dans ce cas qu’on cache une partie de la vérité aux parents, il a demandé mais a mal baisser pantalon….

    pour le mien il a été propre un peu bizarement, c’était il y a un an (il a eu trois ans en septembre 2013) il a vu les petits légos de son père et il a voulu jouer avec, j’ai répondu “c’est pour les enfants sans couche” sans penser du tout qu’il me dirait qu’il me dirait je ne veux plus de couche

    il reste la nuit , ou là c’est pas gagné, il boit la nuit assez souvent, du coup, allez patience

  4. Un sujet d’actualité ici car LittlePirate aura 3 ans dans 2 mois et pour l’instant c’est le bloquage total ! Bon, il nous reste 2 mois et je me souviens que sa soeur a été propre du jour au lendemain quand elle l’a eu décidé ELLE (alors qu’avant elle restait sourde à nos incitations). J’espère donc qu’il en sera de même pour son frère… sinon on est dans la mouise !!!! :-p
    Merci pour ce billet et bonne journée

A vous !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.