Parfois, j’aimerais changer le monde…

J’ai mis du temps à écrire cet article, à me décider à le publier. Je l’ai écrit, effacé, écrit à nouveau, modifié, relu et relu… Finalement, je crois que j’ai besoin de parler de tout ça.

Quand j’étais ado, j’ai passé une longue période sans pouvoir regarder les infos, sans suivre l’actualité. Ca me rendait malade, j’en pleurait toutes les larmes de mon corps. Je ne parvenais pas à comprendre toutes les atrocités, pourquoi l’homme agissait avec tant de barbarie, pourquoi des gens mourraient de faim. Non, je ne comprenais pas et par-dessus tout, je me sentais impuissante. Je me sentais coupable de vivre dans mon petit confort à voir tout ça au travers d’un écran ou d’une feuille de journal…

Et puis j’ai grandi… Malgré ma foi en l’être humain, en sa capacité à changer son histoire, j’ai aussi du me rendre à l’évidence… l’être humain est faible. Il ne retient pas les leçons du passé et les atrocités sont un éternel recommencement. Les bonnes questions, celles qui feraient peut-être avancer les choses ne sont jamais abordées.

Ce triste et abominable événement au Charlie Hebdo m’a émue et retournée… J’avoue n’avoir jamais trop aimé l’humour de ce journal, mais comment concevoir un tel acte? Ca m’attriste et ça me fait peur aussi. J’ai peur du racisme, de la montée des extrêmes, des amalgames, des raccourcis… Les religions prônent toutes l’amour, l’entraide, le respect, l’harmonie… Ces hommes devraient avoir honte de commettre l’irréparable au nom d’un dieu, d’une religion qui n’a rien à avoir avec tout ça… Ils sont sans foi ni loi, ou alors leur dieu n’est pas le mien… ils sont peut-être mus par l’appât du pouvoir, peut-être à la recherche d’une reconnaissance pour panser leur enfance… Mais peut importe ce qui les motive, le résultat est le même… terrible, horrible.

Parfois, j’aimerais changer le monde. Pour nous, pour nos enfants surtout. Pour qu’ils ne vivent pas dans la peur, dans un monde où la liberté d’expression est une illusion… Un monde où les religions ne serviraient plus qu’à justifier des actes innommables… Et j’ai honte de leur laisser ce monde-là. Où on pense qu’il faut répondre à la violence par la violence, où on préfère masquer les questions essentielles par des débats remplis de haine…

Oui, je me sens responsable de tout ça… Pas mon « JE » de moi toute seule… Mais ce « JE » qui appartient à cette société en dérive. Ces hommes ont commis des actes atroces et rien ne peut les excuser… D’autres l’ont fait et d’autres le feront tant qu’on refusera de voir qu’en arrière-plan il y a un profond malaise… Que certains ne trouvent leur place que par la violence et les extrêmes… Oui je suis de cette société où il est difficile d’être reconnu, d’être considéré… Mais j’ai espoir que mon fils, que mes futurs enfants trouvent leur voie par un autre chemin que celui de la haine… j’ai espoir que l’éducation que je mène puisse les y aider… j’ai espoir qu’en continuant à militer, à informer, à échanger, les choses puissent changer… au moins un peu.

Je suis peut-être définitivement naïve. Mais j’ai toujours eu cette envie de changer le monde… Je sais que je ne suis pas Super Woman, mais peut-être qu’en changeant nos quotidiens, qu’en affirmant nos engagements dans le sens de la solidarité et du respect, peut-être que nous pourrions avancer d’un pas.

Je suis désolée pour cet article un peu décousu, un peu brouillon… J’ai vraiment longuement hésité à le publier, me demandant si je devais ou non écrire sur cet événement… Mais je pense qu’il fallait que je partage mes questionnements.

Et je réitère mon soutien aux familles, aux victimes, aux collègues… Qu’ils trouvent la force de continuer à vivre.

Changer le monde...

Maud
Suivez-moi!
Les derniers articles par Maud (tout voir)

5 thoughts on “Parfois, j’aimerais changer le monde…

  1. Je suis d’accord, il faut vraiment que chacun aille dans ce sens là… Nous sommes capable (nous les humains), cet événement à été un électrochoc j’espère au moins qu’il nous aura servi à prendre conscience de ce qui cloche dans notre « vivre ensemble  » et que chacun peut amener sa pierre à l’édifice!
    Les rassemblements étaient tellement touchants… Remplis d’humanité ! Nous devons poursuivre !!

A vous !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.