Paie ta réflexion pourrie sur… l’autisme !

Après mon article sur le TDAH, qui a, malheureusement, parlé à beaucoup d’entre vous, me revoilà avec une version sur l’autisme ou TSA (Trouble du Spectre de l’Autisme). L’autisme, tout comme le TDAH ou même les troubles DYS, est un handicap invisible. Cela ne se voit pas, la plupart du temps, et comme ce n’est pas tamponné sur le front, et bien cela questionne. La majorité des réflexions que l’on peut recevoir sont maladroites et prononcées par méconnaissance de l’autisme. En effet, une personne autiste devrait être “dans sa bulle”, ne pas éprouver d’émotions, ne pas avoir d’imagination, être incapable de nouer un lien avec autrui, ne pas regarder dans les yeux, se balancer, être un génie… Bref, des tas de préjugés gravitent autour du TSA. Il existe pourtant autant de formes d’autisme que d’autistes. Si je prends l’exemple de Tom… c’est une enfant autiste extrêmement sociable, qui ne se balance pas, qui n’est pas un petit Einstein, qui est capable de regarder dans les yeux et éprouve facilement de l’empathie… et pourtant, il est autiste. Cela surprend très souvent, mais le diagnostic est là, et difficilement discutable aux vues des résultats 😉

Aller, allons gaiement découvrir ce petit extrait de réflexions malvenues…

***

“T’es sûr.e qu’il/elle est autiste ? Ca se voit pas !”

Et non, ça ne se voit pas… ou en tout cas lorsque l’on ne sait pas quoi observer. Mais oui, l’autisme passe le plus souvent totalement inaperçu. Ce n’est pas écrit sur le front de la personne.

***

“Non mais un.e autiste n’est pas comme ça !”

Là, c’est en général quand les gens connaissent trop peu l’autisme… ils en ont une image très stéréotypées et l’être humain devant eux ne correspond pas à cette image.

***

“Il/elle n’est pas autiste il/elle parle/sourit/a de l’imagination/regarde dans les yeux/ne se balance pas/etc.”

La fin de la phrase est au choix 😉 Cela rejoint les remarques précédentes… mais ce qui, malheureusement, est grave et préjudiciable, c’est que parfois, ce sont des professionnels de santé qui osent émettre de telles absurdités. C’est effrayant et cela reflète bien le manque de connaissance du TSA en France.

***

“On est tous un peu autistes !”

Celle-là peut faire vraiment mal. Pourquoi ? Parce qu’elle banalise le TSA… Parce qu’elle revient à nier les difficultés que peuvent vivre les personnes avec autisme, à nier les efforts qu’elles doivent fournir au quotidien pour s’adapter au mieux à une société normative et non inclusive. Donc non, on n’est pas tous un peu autistes.

***

“Ah mais il/elle est Asperger !” *soulagement*

Cette phrase-là est souvent prononcée par des personnes qui n’osent pas dire “autiste”… pour qui ce mot fait peur sans doute. C’est comme-ci avoir un profil Asperger était “moins grave”, plus positif… alors que soyons clairs Asperger = autiste. Mais l’Asperger a cette image de personne à haut QI et avec un talent incroyable… sauf que c’est une réalité incomplète.

***

“C’est quoi son talent ?”

Encore une idée reçue, qui rejoint la réflexion précédente. S’il est vrai que certaines personnes avec autisme développent des compétences très pointues dans un domaine en particulier, ce n’est pas le cas de toutes.

***

“Il paraît que c’est à cause des écrans !”

Une grande polémique est née autour d’une médecin qui affirmait qu’elle avait observer des comportements autistiques chez des jeunes enfants trop exposés aux écrans, et qu’en stoppant les écrans ils redevenaient “normaux”. Cela a fait énormément de mal ! Parce que des raccourcis ont été faits… Mais on naît autiste, on ne le devient pas.

***

“C’est les vaccins !”

Ah les vaccins… Elle revient souvent celle-ci ! Ce serait d’ailleurs la faute du fameux ROR… Donc comme je le disais juste au dessus : on naît autiste. Il n’y a JAMAIS eu d’étude fiable réalisée sur le sujet, c’est de l’intox pure et dure cette histoire de vaccins qui rendraient autiste.

***

“T’as du être stressée pendant ta grossesse !”

Et bim ! Un petit coup de “c’est la faute de la mère” 😉

***

“C’était un bébé désiré ?”

Et bam ! Un deuxième ! Merci la psychanalyse (la mère frigidaire tout ça…) !

***

“La femme de l’oncle de la cousine de la voisine a vu un reportage sur telle méthode qui guérit l’autisme !”

Bien bien. Sauf que l’autisme ne se guérit pas. On naît autiste et on meurt autiste. Tout ce qu’on peut éventuellement faire, c’est travailler sur les comportements, sur l’apprentissage de certains d’entre eux pour palier les difficultés et intégrer certains codes. Ce n’est pas pour rien que les enfants autistes ont souvent de nombreuses prises en charge afin de les aider à s’adapter au mieux et à gérer leurs particularités.

***

Je m’arrête là, mais je suis certaine qu’on pourrait en citer encore des dizaines et des dizaines ! Elles sont agaçantes, parfois blessantes, même humiliantes… et c’est parfois difficile de se blinder.

Alors une ovation aux parents d’enfants autistes et aux personnes autistes qui me liraient ! Une pensée toute particulière aussi à ceux qui cumulent, comme nous, le combo TDAH/TSA 😉

Maud
Suivez-moi!
Les derniers articles par Maud (tout voir)

6 thoughts on “Paie ta réflexion pourrie sur… l’autisme !

  1. Cela doit être usant de subir tout ça au quotidien ! Pourtant, avec internet, et un partage qui explose, on aurait pu croire que cela évolue ? Peut-être un peu, petit à petit ? Pour ma part c’est grâce à des blogs comme le tien, aux groupes de discussion sur Discord, que j’en apprend chaque jour un peu plus sur les handicaps, cachés ou non, les différences, les difficultés d’inclusion… partager d’autres points de vue, c’est toujours enrichissant.

    1. Le souci des réseaux sociaux finalement, c’est le trop d’informations… Il y a beaucoup de partages intéressants, mais tout autant de partages qui induisent en erreur, qui maintiennent dans le faux… (par exemple pour l’histoire des vaccins ou encore des écrans)… Tout est viral sur la toile, mais les intox.
      Mais j’ose espérer que petit à petit les mentalités changeront et qu’on pourra tendre vers une réelle inclusion 🙂

      Merci pour ton commentaire ! 🙂

  2. Je retiens que, comme tellement souvent, Freud est passé par là, je déteste la psychanalyse freudienne et sa manière de tout mettre sur le dos de la mère!

  3. Bravo pour cet article, il est très important de parler de ce sujet, car pour la plupart des gens c’est flou et ils ne savent pas comment réagir. Pourtant des professionnels qualifiés font leur maximum dans des centres spécialisés pour en parler. Grâce à ton article et surement pleins d’autres sur le sujet de l’autisme, les croyances de ceux qui viendraient sur ton blog sont balayées, mais il reste encore tellement à faire dans le pays pour faire évoluer les mentalités. Je te souhaite d’avoir plus de visibilités sur internet, pour des parents qui se sentiraient seuls dans le même schéma que toi et surtout que tes messages soient entendus par le plus grand nombre ! Bon continuation !

    1. Oui on est très en retard en France sur la question de l’autisme… et ne parlons pas de l’inclusion, que ce soit dans les faits ou dans les mentalités…
      Merci pour ton commentaire ! 🙂

A vous !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.