Maternage, enfants pourris gâtés?

(Illustration Korrig’Anne)

Toute maman est maternante. J’entends par maternage, le maternage proximal… cette pratique encore très marginale chez nous qui consiste à répondre aux besoins de l’enfant, à s’adapter à l’enfant au lieu d’exiger de lui qu’il s’adapte à nous. Le maternage, je vous en parlais dans cet article. Cela regroupe le cododo, l’allaitement à la demande et l’allaitement prolongé, le portage etc.

J’avais envie de dire dans cet article, que ce n’est pas parce qu’on pratique le maternage que nos enfants seront capricieux ou pourris gâtés. Mais voici les raisons pour lesquelles les gens pensent qu’en maternant trop nos petits, nous allons en faire des enfants mal élevés :

– On les prends dès qu’ils pleurent, donc on ne les laisse pas pleurer
– On les allaite trop souvent
– On les porte trop, on ne les laisse pas assez seuls
– On dort avec eux au-delà de leurs 3 mois
– On les allaite au-delà de 6 mois
– On les aide à s’endormir en les berçant
etc.

Chacun fait bien entendu comme il le sent avec ses enfants, mais pourquoi on ne dit rien à un parent qui laisse pleurer son bébé alors qu’une maman qui répond toujours aux besoins de son petit subit sans arrêt des jugements et des critiques ?

Selon moi, ce n’est pas malsain de materner son petit. Selon moi, au contraire, on l’aide à forger sa confiance en lui, on l’accompagne dans l’apprentissage de la vie au lieu de le modeler à notre guise.

J’en ai marre de lire et d’entendre sans cesse des jugements parce que je ne laisse pas pleurer mon Girafon, parce qu’il ne fait pas ses nuits, parce que je l’allaite à la demande, parce qu’il dort encore avec nous une partie de la nuit.
Plus le temps passe, et moins je fais attention aux remarques, mais parfois ça me blesse. Je me sens rabaissée dans ma capacité à être une bonne maman, je finis par ne pas me sentir à la hauteur.
Et je pense à toutes ces autres mamans qui sont comme moi, et je me dis que ce n’est pas normal qu’on s’acharne ainsi. Chaque maman, chaque papa devrait se sentir libre de faire ce qu’il pense être le mieux pour son bébé, pour son enfant.

Mais ça n’est pas comme ça.

Maud
Suivez-moi!
Les derniers articles par Maud (tout voir)

4 thoughts on “Maternage, enfants pourris gâtés?

  1. Je t’approuve dans ta démarche. De plus ces mêmes personnes te diront par la suite qu’ils trouvent bizarre que ton enfant est plus autonome que les enfants de ceux qui ont fait comme eux ou qui ont écouté leurs conseils. Pourtant un bebe materné est un bebe qui a l’assurance d’avoir l’amour de ses parents et qui est sûr de cela. Du coup ils sont plus enclin à aller vers les autres. Dans quelques temps tu auras les remarques inverses mais sans que ces mêmes personnes n’aient compris que le maternage en était l’origine. Bisous et bon maternage

    1. Merci pour ton commentaire Hélène! C’est toi qui m’a mis sur la route du maternage, et c’est devenu une évidence pour moi. Mon mari me dit souvent que c’est parce que c’est le 1er, qu’avec le 2e on fera pas pareil… moi je suis persuadée du contraire, même si ce sera peut-être un bébé plus calme, le jour où il se présentera.

      Bisous, et bon maternage à toi aussi! 🙂

A vous !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.