Le cas de Victor Sommer

Le cas de Victor Sommer

Vincent Delareux

Auto édition

“À 33 ans, Victor Sommer mène une vie discrète et monotone qui lui pèse. Secrètement, il aspire à devenir « quelqu’un » aux yeux du monde. Cette ambition est toutefois entravée par sa mère, une vieille infirme autoritaire et possessive qui l’empêche de proprement exister.

Mais voilà qu’un jour, cette dernière disparaît sans laisser de traces. Livré à lui-même, son fils va devoir faire face à ce monde qu’il n’a jamais appris à connaître. Une fois l’angoisse de la disparition passée, Victor va s’accommoder de cette indépendance nouvelle et la mettre à profit pour enfin réaliser son fantasme : à l’avenir, il existera davantage que quiconque. À ses risques et périls. Car sa mère, sans doute, n’est pas aussi loin qu’il le pense…”

Voilà un roman court surprenant !

Nous faisons la connaissance de Victor, trentenaire vivant toujours chez sa mère. Cette dernière semble exercer sur lui une certaine pression, avoir une emprise bien assise. Victor ne travaille pas, c’est sa mère qui l’entretient. En échange, il lui tient compagnie et l’aide au quotidien. Le personnage de Victor est assez particulier. Ce n’est pas quelqu’un de joyeux… Il est plutôt pessimiste et éteint. Il paraît se complaire dans sa vie morose, même si ses réflexions témoignent d’une envie d’émancipation, parfois. L’atmosphère de ce récit est assez sombre, voire même un peu glauque. Sans qu’on sache trop pourquoi, au départ, Victor a quelque chose de dérangeant. Il semble flirter avec la dépression, mais y a t-il uniquement cela ?

Tout va changer pour lui, quand, après une dispute avec sa mère, celle-ci va disparaître pour ne jamais revenir. Victor va se sentir complètement désemparé face à cette réalité et va devoir affronter un monde qu’il n’a pas appris à connaître. Nous allons le voir osciller entre abattement et sentiment de toute puissance !

J’ai bien aimé cette lecture même si j’ai souvent ressenti une certaine perplexité. Je ne suis pas parvenue à m’attacher vraiment aux personnages. Malgré leurs situations, parfois difficiles, je ne suis pas parvenue à éprouver de l’empathie pour eux, tant leur noirceur et leur étrangeté est présente. Mais cela n’a pas dérangé ma lecture, c’était cohérent avec l’atmosphère très particulière de cette histoire.

J’avais deviné tôt la chute de ce roman et quelques petits détails ont, pour moi, manqué de cohérence… mais je ne peux pas vous dévoiler lesquels, au risque de vous spoiler ! 😉 C’est un récit intéressant, un roman noir, psychologique qui ne laisse pas indifférent !

Si j’ai piqué votre curiosité, vous pouvez retrouver ce roman en ligne !

Maud
Suivez-moi!
Les derniers articles par Maud (tout voir)

Be the first to reply

A vous !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.