Il n’y a pas de parents parfaits…

Il n’y a pas de parents parfaits, seulement des parents différents. S’il y a une chose que j’ai réalisé en devenant maman, c’est qu’il est bien inutile de se comparer sans cesse aux autres mamans, aux autres parents, qu’on idéalise parfois, qui sont juste différents de nous. Différents de caractère, de part l’éducation reçue, les valeurs, la culture…

On peut essayer d’être de meilleurs parents, s’informer, afin de donner une éducation plus respectueuse à nos enfants… Mais on ne pourra jamais être parfaits, on aura toujours nos failles… Alors, il y a des choses qui pour moi devraient être exclues de l’éducation de TOUS les parents… comme la fessée, les petites tapes, la violence orale… Car certes, nous seuls sommes les parents de nos enfants, mais nous n’avons pas droit de faire ce que nous voulons avec eux. Ils ont des droits au même titre que nous parents, adultes. Pour le reste, nous faisons comme nous pouvons en fonction de nombreux facteurs.

Je culpabilise souvent, comme toute maman… de ne pas assez jouer avec Petit Girafon, de lui céder trop facilement les écrans car j’ai besoin d’avoir quelques minutes de tranquillité dans ces journées non stop de 8h à 22h. J’envie et j’admire ces mamans qui arrivent à éradiquer quasi totalement la TV. Il y a aussi des jours où j’ai l’impression de tout faire de travers… Je me blâme de ne pas imposer à mon Girafon de ranger tout le bazar qu’il met partout, je m’en veux de ne pas trouver la bonne méthode pour qu’il accepte de manger. Enfin bref… je connais des mamans qui culpabilisent autant que moi, pour tout un tas de choses différentes.

Ce que j’ai appris de mes échanges, c’est que les solutions ne sont pas chez les autres 🙂 C’est à nous, avec notre histoire, nos envies, nos convictions, nos caractères et ceux de nos enfants, de trouver NOS solutions, notre façon de vivre au quotidien… Pas en fonction de ce qui est “bien” du point de vue de la société, pas en fonction de ce que font les voisins ou de ce qu’on fait nos parents, pas non plus en fonction de ce qu’un docteur trouve “acceptable” ou pas… Non, nos solutions, qu’elles entrent ou pas dans les “normes”, dans les cases où on aimerait nous faire entrer. On devrait réapprendre à s’écouter, à écouter nos bébés et nos enfants, à se faire confiance et à leur faire confiance.

Non, il n’y a pas de parents parfaits, seulement des parents différents.

Maud
Suivez-moi!
Les derniers articles par Maud (tout voir)

11 thoughts on “Il n’y a pas de parents parfaits…

  1. Je reviens vers ton billet car il m’a fait réfléchir… Je me mets trop la pression avec mes enfants en voulant toujours bien faire et parfois je veux bien faire mais pour les autres et c’est la plus mauvaise des raisons.
    Du coup j’ai pensé à toi et ton billet et que tu avais bien raison alors hier soir pour la première fois j’ai laissé les 2 minis devant la télé à regarder des comptines (je précise que le papa le faisait déjà de temps en temps et que ça m’énervais parce que la télé pas bien avant un certain âge et toussa toussa…) Cette fois je n’ai pas culpabilisé de le faire surtout que j’avais besoin de temps pour du rangement et je pense même le refaire mais à petite dose bien sur.

    1. C’est pas évident, moi aussi je suis souvent trop exigeante avec moi même quant il s’agit de mon bouchon… j’essaie de lacher prise, de me dire que je reste humaine et que je fais ce que je peux 🙂

  2. autant de parents différents que d’enfants différents … et on n’est pas non plus le même parent avec chacun de nos enfants. Etre maman toute la journée, c’est dur, une maman ce n’est pas non plus un animateur de centre de loisirs, heureusement qu’on peut laisser les enfants jouer seuls ou devant la télé !

  3. Exactement ce que j avais besoin de lire ce matin ( découragée par des nuits d enfer et des repas compliqués depuis tj et sans trouver de solution ) Merci

A vous !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.