Derrière les nuages se cache le soleil

Derrière les nuages se cache le soleil

Valentin Auwercx

Auto édition

« Saviez-vous que nous passons en moyenne 26 ans à dormir, 12 ans à travailler, 11 ans devant la télévision et 5 ans sur internet au cours d’une même vie ? Moi non plus, je ne le savais pas.

Un travail bien payé, une belle maison, une famille… J’avais tout pour être heureuse, et pourtant, le ciel de ma vie demeurait inexorablement gris. Puis un jour, je me suis égarée sous la pluie, et en voiture, un inconnu m’a recueillie. Nuage après nuage, nous avons fait face à l’intempérie, puis nous nous sommes engagés sur un chemin ensoleillé…

Ce livre est un bout de route partagé avec le lecteur, une discussion authentique, une initiation au bonheur d’un chacun. Si vous avez besoin d’un coup de pouce, que vous aspirez au changement, ou que vous sentez un vide dans votre vie, alors bouclez votre ceinture. De nouveaux horizons vous attendent. »

C’est dans ce court roman de développement personnel que je me suis plongée dernièrement. C’est un style que, généralement, j’apprécie, même si j’en lis moins dernièrement. Celui-ci est court et se lit très rapidement.

Nous faisons la connaissance d’Emilie, qui fait du stop sous une pluie battante. Nous ignorons où elle souhaite se rendre, mais accrochée à son parapluie, elle n’a visiblement pas envie de s’y rendre à pieds. Tout en craignant de tomber sur une personne pas nette, elle continue à garder le pouce en l’air, jusqu’à ce qu’une voiture, qui a connu des jours meilleurs, s’arrête. Au volant, Adriel.

Ce dernier, bavard, tente d’en savoir plus sur Emilie. Elle, se trouve à un moment difficile de sa vie. Elle a tout pour être heureuse et pourtant elle ne l’est pas. Adriel, au fil de leur discussion va l’amener à se questionner sur sa vie, sur ses choix, sur ces possessions qui font qu' »elle a tout pour être heureuse », sans parvenir à l’être. Il est comme un sage dans la peau d’un homme ordinaire. Il va tenter de transmettre à Emilie des conseils tiré de sa propre expérience de vie. Loin des « il faut/y a qu’à », il ouvre plutôt des portes qu’Emilie sera libre ensuite de franchir ou non.

J’ai apprécié l’approche de ce roman qui aborde le développement personnel et ses préceptes de manière simple et accessible. Il n’y a pas d’injonctions. Adriel sème des réflexions de-ci et de-là, que chacun peut s’approprier ou non. J’ai aimé le fait qu’il explique que le développement personnel est, justement, personnel, et que ce qui convient à l’un ne conviendra pas forcément à l’autre. Il n’existe pas de formule magique, de chemin tout tracé, de mode d’emploi universel. A chacun de faire son chemin en piochant ce qui lui parle.

Le seul bémol que j’émettrais, c’est que je me suis parfois un peu perdue dans la narration. Je ne savais plus si c’était Adriel qui s’exprimait, si nous partagions les pensées d’Emilie ou s’il y avait un narrateur. Cependant, cela ne dérange pas réellement la lecture car tout reste cohérent.

Ce livre ne nous délivre pas le parcours qu’aura fait Emilie après sa discussion avec Adriel, et en cela c’est original. Nous partageons leurs échanges et les réflexions qui en découlent. Nous pouvons nous approprier ce qui fait écho en nous… et poursuivre nous aussi notre route comme Emilie.

Ce court roman est une amorce intéressante au développement personnel, il me semble être un bon point de départ avant de se lancer dans d’autres ouvrages plus ou moins digestes 😉

Si j’ai piqué votre curiosité, vous pouvez trouver ce roman en ligne !

Maud
Suivez-moi!
Les derniers articles par Maud (tout voir)

Be the first to reply

A vous !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.