Comme vous l’avez peut-être su, je suis partie quelques jours en vacances chez ma grand-mère. Elle vit en Vendée, en pleine campagne. Je savais que là-bas, mon seul accès possible à internet serait le bureau de mon oncle, mais j’avais envie de déconnexion. Elle a été plutôt totale car j’avais également très peu de réseau tout court. La seule manière de me joindre était le téléphone fixe de ma grand-mère et seul Papa Girafe (qui ne nous a rejoint que le temps d’un week-end) avait le numéro. Mon smartphone a donc passé énormément de temps dans ma valise. Ca fait un bien fou, je vous assure !

Je n’ai fait qu’une seule entorse à cette déconnexion pour regarder mon compte en banque et je me suis sentie agressée par toutes ces notifications, tous ces pings… Je n’ai même pas jeté un oeil à tous ces réseaux sociaux qui m’envoyaient des signaux. J’ai vite éteint la connexion et rangé de nouveau mon téléphone. Je n’avais aucune envie de me connecter. J’étais juste bien, là, sans cette omniprésence virtuelle.

J’ai pris le temps de ne rien faire… J’ai laissé de côté mon réflexe de saisir mon téléphone pour combler les temps morts. Je me suis ennuyée, et pour une fois j’ai apprécié de m’ennuyer. J’ai cuisiné sans répondre à mes mails en même temps. J’ai observé mes enfants, j’ai lu, j’ai discuté, j’ai même pu faire une ou deux siestes (l’avantage de partir avec ma maman ^^).

C’est vrai que du coup, j’ai pris beaucoup moins de photos que d’habitude. Est-ce si grave ? Je ne pense pas. Est-ce que j’ai loupé beaucoup de choses en me déconnectant ? Pas vraiment. Rien de vital, rien qui n’ait un impact direct sur mon quotidien. Ces périodes de déconnexion totale me font vraiment beaucoup de bien. Elles me permettent de me recentrer sur l’essentiel, de ralentir, de m’installer d’avantage dans l’instant. Depuis mon retour (mouvementé…), je passe peu de temps sur internet, et encore moins sur les réseaux sociaux. Ca ne me manque pas, au contraire. Je n’ai pas envie. Quand certains se sentent libres quand ils peuvent y naviguer à leur guise, de mon côté je me sens libre quand je m’en éloigne. Vraiment, c’est une sensation étrange mais tellement agréable et positive. Alors, je vais continuer sur ma lancée et profiter de tout ce que la vie met devant moi au quotidien, loin des réseaux.

Le blog, va continuer de tourner bien sûr, car c’est mon petit coin d’expression, j’en ai besoin. Ne soyez simplement pas étonné.e.s si vous me voyez moins sur la page et sur instagram.

Vous avez déjà tenté de vous déconnecter ?

Maud
Suivez-moi!

Maud

Maman blogueuse pro allaitement, maternage et éducation positive, pratiquant l'instruction en famille. Rédactrice web et traductrice. Résolument optimiste, j'espère vous transmettre ma bonne humeur et ma douceur!
Pour en savoir plus sur moi c'est par ici !
Maud
Suivez-moi!

Les derniers articles par Maud (tout voir)