Ce livre que je n’écrirai pas.

Il y a quelques mois, une maison d’édition m’a sollicitée pour écrire un livre sur l’allaitement. J’ai très longuement hésité, douté, avant d’accepter. Cependant, l’enthousiasme du début a vite laissé sa place au vide. Pendant les semaines qui ont suivi cette envie d’écrire un livre sur ce sujet qui me tient à coeur, j’ai cherché des informations, j’ai parcouru des dizaines de sites, j’ai farfouillé dans des bouquins… Et tout ce que j’ai pu apprendre m’a passionnée ! J’avais une telle envie de partager tout ça… ce qui me révoltait tout autant que ce qui me donnait foi en l’allaitement.

Et puis… assez vite, l’envie s’est dissipée. Les doutes ont fait leur retour. Je me suis sentie assez illégitime. J’ai vu plusieurs livres sur le sujet sortir. J’ai fini par me demander ce que je pourrais bien apporter de plus, moi, simple maman. J’ai laissé tomber. Je me suis trouvée tout un tas d’excuses… le manque de temps par exemple. En vérité, le problème est un peu plus profond… et il porte plusieurs noms : manque de confiance en soi, manque d’estime de soi, mécanismes inconscients d’auto-destruction. Tout un bagage que je traîne depuis bien longtemps.

Ce projet avorté m’a mise face à moi-même. Pour une fois, je n’ai pas choisi de faire l’autruche. J’ai réalisé que dans ma vie, j’ai laissé en plan de nombreux projets. Les débuts m’enthousiasment toujours, terriblement. C’est euphorisant ! Mais le soufflé retombe aussi vite qu’il monte. Quasiment toujours, pour laisser place tantôt au désintérêt, tantôt aux craintes, à la peur de l’échec, à la peur du vide. Y en a eu des trucs commencés, puis lâchement laissés en plan… inachevés.

J’ai décidé de ne pas me faire violence pour écrire malgré tout ce livre. Ecrire dans le doute et sans l’envie motrice, j’en suis incapable. En revanche, j’en ai assez de ne pas mener à terme des projets, qui pourtant me plaisent et me meuvent. Alors avant de relancer de nouveaux projets, je vais commencer par explorer ce qui, en moi, fait barrage. Pour diverses raisons, je sais que je dois faire ce travail… et je n’y parviendrai pas seule. C’est d’ailleurs quelque chose dont j’avais déjà parlé. Ce travail passera par une thérapie. Pas dans l’immédiat, mais bientôt. Je veux vraiment sortir de ce cercle qui m’empêche d’aller au bout des choses… qui m’empêche de croire que je peux réussir, comme n’importe qui d’autre.

Ce livre, je ne l’écrirai pas, mais j’espère ouvrir une nouvelle page de vie. Et comme je n’ai pas non plus envie de laisser dépérir toutes ces notes que j’ai pu prendre, je partagerai tout ça ici, avec vous.

Suivez-moi!

Maud

Maman multi-casquettes, un brin écolo et pratiquant l'instruction en famille. Résolument optimiste, j'espère vous transmettre ma bonne humeur et ma douceur!
Pour en savoir plus sur moi c'est par ici !
Maud
Suivez-moi!

Les derniers articles par Maud (tout voir)

8 thoughts on “Ce livre que je n’écrirai pas.

  1. Un livre sur la parole des femmes (et des hommes !) au sujet de l’allaitement, ce serait bien ! Complété d’infos plus “formelles”, ce serait un livre au top. Moi en tout cas j’aimerai lire ce genre 🙂

  2. C’est un projet qui a permis de t’ouvrir une page sur toi même
    Ne baisse pas les bras l’envie reviendra peut être et là tu seras plus forte et tu oseras
    J’ai terminé moi ce travail de confiance en moi d’estime de soi pour enfin trouvé la voie
    Crois en toi

  3. Héhé, ici ce sont les projets couture / crochet que je n’ose lancer car j’ai peur de me rater 🙂 L’écriture je m’y suis remise régulièrement, et pour le défi et la motivation rien de tel que le Nanowrimo en novembre, grosse communauté, gros challenge (50 000 mots en un mois !), et de belles découvertes. Bon courage pour la suite !

  4. Ce n’est peut-être pas le moment maintenant, mais qui sait plus tard 😉
    Tu as ta façons de dire les choses, différente des autres.
    Courage pour te trouver et ôter ces doutes

    D.

A vous !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.