Bébé frustré, comment l’aider?

(Illustration : Fanny Meyer)

 

L’apprentissage de la frustration est un passage obligé dans la vie d’un petit enfant… Et Petit Girafon n’y échappe pas… Depuis qu’il est tout bébé, je n’ai jamais essayé de le frustrer volontairement comme on a pu me le conseiller… A quoi cela peut-il bien servir? A lui apprendre? Je ne crois pas… En grandissant, les frustrations s’imposent d’elles mêmes à lui, et il y en a tellement que selon moi il est inutile d’en rajouter!

J’ai beau essayer de les limiter, en évitant les choses qui pourraient être sources de frustration (exemple: mettre les choses qu’il n’a pas le droit de toucher hors de portée), on ne peut pas tout évincer! Mon BABI doit lui aussi apprendre à gérer la frustration, mais c’est si dur… Pour lui comme pour moi.

Tout le transforme en bébé frustré. Tout… C’est épuisant, car il pleure, crie, se jette contre les portes contre les murs… Et par-dessus tout, il le vit si mal que ça me brise le coeur. Je sais bien que c’est difficile pour un bébé de gérer ses émotions, que cela s’apprend mais que ça prend du temps. Mais voilà, Petit Girafon et ses émotions décuplées ça me semble encore tellement plus compliqué… Ce BABI, qui s’il a hérité de mon patrimoine génétique risque d’avancer dangereusement vers l’hypersensibilité, alors la gestion des émotions restera quelque chose de complexe très très très longtemps…

Je suis tellement démunie face à son chagrin, à ses émotions qui débordent de toutes parts. Je suis une maman épuisée, alors parfois je ne supporte plus les cris, je souffle, je m’agace, je hausse le ton, je me fâche, je perds patience… et je déteste ça! Car mon bébé frustré ne mérite pas ça, lui ce dont il a besoin c’est que je l’aide à contenir ses émotions, c’est que je l’accompagne dans ces moments là.

Certes, il me fait vivre des moments difficiles, mais c’est avant tout LUI qui vit des moments difficiles.

Malgré tout, j’essaie de l’aider comme je peux. Je le prends dans mes bras, je le berce, le câline en lui expliquant et en essayant de détourner son attention. Ca ne fonctionne pas à tous les coups, et parfois je n’en ai pas le courage.. alors je le laisse livré à lui-même et il finit par trouver une autre occupation, par se calmer… ou pas, et il me fait savoir qu’il a vraiment besoin de moi.

Tout ça me travaille, car en ce moment ma bienveillance est comme partie en vacances. Je trouve ça réellement dur ces temps ci, et j’ai le sentiment d’enchaîner faux pas sur faux pas… Certains me diront que je fais au mieux, sûrement. Mais j’aimerais faire tellement plus, j’aimerais me comporter tellement mieux. Je sais que je ne serais jamais une maman parfaite, mais ces derniers temps je me trouve trop imparfaite. Ma fatigue me submerge, je n’ai plus envie de rien, je perds ma motivation… les lignes de “conduite” que je me suis données s’emmêlent un peu… Je suis dans le creux de la vague, ça passera.

En attendant, j’ai beau lire des bouquins super qui me donnent quelques clés pour comprendre ce qui se passe dans la tête de mon bébé frustré, je suis une novice, je tâtonne, je tente de trouver comment faire pour l’aider… j’espère que nous trouverons lui et moi, les solutions adaptées.

C’est dur.

Je n’aime pas le voir en souffrance comme ça. Je sais qu’au fond ce n’est pas si grave, qu’il n’en gardera pas des séquelles à vie, mais je ne me vois pas le laisser gérer seul ses frustrations, en me disant “bah il me fait des caprices, c’est bon je le laisse pleurer et crier dans son coin”… Non ce n’est pas moi ça.

Peut-être que d’avoir enfin pris le temps de poser des mots sur cette situation qui commence à me peser, m’aidera à relativiser et à redevenir plus zen. En tout cas je l’espère.

Et vous, comment vos enfants ont ils vécu leurs premières frustrations?

Comment les avez-vous accompagné?

Suivez-moi!

Maud

Maman multi-casquettes, un brin écolo et pratiquant l'instruction en famille. Résolument optimiste, j'espère vous transmettre ma bonne humeur et ma douceur!
Pour en savoir plus sur moi c'est par ici !
Maud
Suivez-moi!

Les derniers articles par Maud (tout voir)

6 thoughts on “Bébé frustré, comment l’aider?

  1. Merci beaucoup pour votre article qui résonne beaucoup chez moi
    Ici bébé de 20 mois qui a beaucoup de mal aussi à gérer ses frustrations
    Est-ce que je peux vous demander quelles sont les lectures qui vous aident?

    J’espère que vous avez réussi à dépasser cette phase et trouver les ressources pour aider votre bébé à dépasser ses frustrations (et si vous avez des pistes n’hésitez pas)

    1. Mon fils a maintenant 4 ans, et la gestion de la frustration reste quelque chose de très compliqué pour lui… Mais c’est différent de quand il était encore tout petit…
      Les lectures qui m’ont aidée sont les livres d’Isabelle Filliozat : “Au coeur des émotions de l’enfant” et “J’ai tout essayé”, ainsi que les deux livres de Catherine Gueguen (même si un peu plus complexes).

      Avec le temps, j’ai appris que verbaliser beaucoup est important, mettre des mots sur ce qu’on voit “je vois que tu as l’air contrarié”, même quand ils sont tout petit leur permet de se sentir entendu, même si cela n’enlèvera rien à leur frustration, on ne nie pas leurs émotions. Et puis… de la patience… J’ai aussi du apprendre à exprimer mes propres émotions. A dire à mon fils “là je ne suis pas disponible pour accueillir ta colère, je vais souffler un coup, je reviens.”

      Ca n’est pas facile cette période (jusqu’à 6 ans en fait…) où leur cerveau manque de maturité pour adapter leur comportement… ils débordent et nous on fait comme on peut!

  2. Même s’il n’y a pas de solution miracle dans ton article, ça me fait du bien de le lire parce que je suis exactement dans le même cas en ce moment et je me sens dépassée… Mon petit garçon calme et doux se transforme depuis 1 mois : il crise, pleure, crie, s’allonge par terre pour pleurer, s’agrippe à moi… Je ne sais plus quoi faire, je pleure tous les soirs parce que j’ai l’impression d’être nulle, de ne pas réussir à calmer ce petit bout qui ne comprend pas d’où viennent toutes ces émotions, comment les gérer, comment aller mieux. Je cherche, je lis, je ne trouve pas la solution. Bref, ça m’a fait du bien de te lire !

    1. 🙂

      Depuis ici nous avons passé différentes phases…plus ou moins simples. Mes lectures m’aident beaucoup, mais je n’y trouve pas forcément de solution miracle… j’ai juste compris que les colères venues d’une autre planète de nos petits sont normales… que leur cerveau est trop immature… Mais au quotidien on reste démunies souvent face à ces crises…
      Je t’envoie plein d’ondes positives :-*

  3. Mon deux ans est souvent vite frustré: il n’arrive pas a mettre des chaussures, un jeu se coince, il n’arrive à faire ce qu’il veut… Bref au moins 10 fois dans l’heure il chouine, crie, tape et demande que je fasse pr lui.. Pas facile ts les jours, surtout en fin de journée ou le matin alors que je n’ai as encore pris de petit dej. Je me reconnais ds ce que tu dis, envie de l’aider et l’accompagner et l’agacement, fatigue.

A vous !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.