Contenir ses émotions

C’est souvent difficile de comprendre son enfant, d’avoir assez de patience parfois quand il nous pousse au bout de nos limites. Et pourtant… il existe des petites choses pour nous aider à entrer dans une éducation plus sereine, plus positive et ainsi améliorer sa vie de famille. J’ai décidé d’aborder avec vous aujourd’hui la gestion des émotions de l’enfant.

Le petit enfant a le cerveau immature. Je ne vais pas vous faire un cours de biologie du cerveau car je ne suis pas calée là-dessus, mais pour faire simple la partie du cerveau qui gère les émotions n’est pas “finie”. Nous, adultes, nous calquons souvent notre façon de penser sur nos enfants, pensant qu’ils nous manipulent, qu’ils font exprès de nous faire tourner chèvre, qu’ils nous font des caprices. En réalité, l’immaturité de leur cerveau les en rend incapable!

Il fait des crises démesurées, n’accepte aucune frustration? C’est qu’il n’est pas encore capable de contenir ses émotions. Il ne sait pas les gérer et elles le submergent comme une énorme vague! Et c’est là que nous parents, nous avons un rôle à jouer. Nous devons l’aider à contenir ses émotions débordantes, car il ne pourra commencer à le faire seul, pour des émotions simples que vers 6 ou 7 ans.

L’enfant qui pleure, crie à s’en rouler par terre suite à une frustration ne le fait pas pour nous embêter! Il est réellement mécontent certes, mais il est surtout dépassé par ses propres émotions qu’il n’arrive absolument pas à contenir. Isabelle Filliozat propose d’essayer pendant ces crises de contenir son enfant pour contenir ses émotions. Le serrer fort contre soi pour faire barrage aux coups de pieds, coups de poings. Lui dire qu’on comprend sa colère mais qu’on l’aime et qu’on est là pour l’aider à se calmer. Je vous conseille de tenter, vous pourriez être surpris!

Je reviendrai un prochain jeudi sur la notion de “caprice” et je vous montrerai que le petit enfant, avant 4 ou 5 ans est incapable de faire des caprices. Son cerveau n’a pas la maturité nécessaire pour manipuler les autres, pour nous mener par le bout du nez.

En attendant, pour faire face à ses comportements exagérés, démesurés, aidons-le à contenir ses émotions.

 

Quelques conseils de lecture :

J’ai tout essayé d’Isabelle Filliozat

et pour aller plus loin : Au coeur des émotions de l’enfant d’Isabelle Filliozat aussi.

 

Contenir ses émotions

(crédit photo : Fanny Meyer)

Tous les jeudis, ou presque, ça parle éducation chez les Wondermômes, c’était ma participation à ce rendez-vous!

Ca parle éducation aussi chez :

Wondermômes

PapaBlogueur

Vivi

Mère Débordée

La Fée Lée

Blandine

Suivez-moi!

Maud

Maman multi-casquettes, un brin écolo et pratiquant l'instruction en famille. Résolument optimiste, j'espère vous transmettre ma bonne humeur et ma douceur!
Pour en savoir plus sur moi c'est par ici !
Maud
Suivez-moi!

Les derniers articles par Maud (tout voir)

17 thoughts on “Contenir ses émotions

  1. ma petite (presque 3 ans, qui a un caractère pourtant facile : la joie de vivre!), nous fait des colères incroyables, j’ai lu qu’il fallait être à leur côté pour les accompagner dans leur colère… sauf qu’elle elle veut rester seule : si nous restons, elle hurle “contre” nous, si on part elle finit par se calmer et revient vers nous avec “padon maman/papa, veu bisou” (qu’on lui donne systématiquement) je me suis sentie mal longtemps de la laisser seule avec sa colère mais à chaque fois que j’ai essayé de l’accompagner la colère a duré et ne s’est apaisée qu’après je sois partie (idem avec le papa)… ce billet tombe à pic car je me pose toujours la question : ai-je tort? je m’y prends mal? (impossible de la prendre dans mes bras dans ces cas là : elle se débat si fort que je ne vois pas comment la contenir sans la forcer et lui faire mal ce que je me refuse..) faut vraiment que je m’achète ce livre…

    1. Après, si elle préfère se calmer seule c’est peut-être car elle est capable de gérer certaines de ses émotions comme sa colère et qu’elle a besoin de le faire seule. Vous pouvez lui dire que si elle a besoin vous êtes là, que si sa colère est trop grande vous pouvez l’aider à se calmer, et l’aider à mettre des mots sur ses colères “comment tu étais au fond de toi?” “est-ce que tu aurais aimé que je sois là?”…
      Les deux livres sont vraiment bien, “J’ai tout essayé” est plus facile à lire, et il aborde les choses par tranches d’âge, avec toutes les phases que cela implique… cela donne des petites idées pour faciliter le quotidien et la communication avec son enfant!

  2. Merci pour cet article intéressant et ce conseil de lecture je vais regarder. Ça rassure car ma fille a vraiment du mal à contenir ses émotions quitte à la crèche à se jeter par terre et foncer vers la porte quand ce n’est pas son jour.

  3. Et ben heu … mon minus m’a fait ce genre de crise très longtemps ! j’en pouvais plus, la moindre frustration et il partait à se jeter méchamment par terre et à se cogner la tête !
    Quand il faisait une bêtise et que je le mettais au coin (même traitement que pour son frère hein !) il se cognait la tête contre le mur …
    Au lit il faisait pareil contre les barreau si bien que j’ai vite changé son lit pour le mettre dans le lit parapluie !
    C’était très dur pour moi à vivre ! ça a duré 18 mois, il avait des bleus partout sur le front, le contenir c’était très dur aussi, parce que c’était très rapide et donc le temps que j’arrive souvent c’était trop tard parce que j’étais pas à côté de lui ! Bref, j’suis bien contente qu’il ai fini avec ce comportement ! Parce que j’étais super mal pour lui ! Et je me suis pris qq coups également de sa part ! même une fois de frustration il ‘ma foutu un poing avec sa voiture dedans ! j’ai eu un oeuf de pigeon un petit moment qd même juste sous l’oeil !

    1. Il y a des enfants qui ont des émotions encore plus intenses que d’autres (ton minus ne serait-il pas un hypersensible?)… et ce qui marche avec la majorité des enfants fonctionnement moins facilement avec eux… Pas facile, car même si on est dans cette réflexion sur la bienveillance, parfois on est complètement démunis face à nos enfants…

  4. Très chouette article, tu fais bien le point sur tout ça 😉 Contenir, pas facile d’avoir les grands, en revanche O_o Merci pour ta participation, je t’ajoute à mon billet ! Bises

  5. J’essaie au maximum de pratiquer ca mais j’avoue que ma patience n’est pas toujours au rendez vous. Et pourtant, je suis convaincue que chacun de leur geste ou colère a une raison comme tu dis …

    1. Ce n’est pas toujours facile… on a aussi nos propres émotions, la fatigue, le stress… alors parfois on n’y arrive pas, mais aucun parent n’est parfait! Je crois que le principal c’est d’en être conscient et de mettre des mots dessus, pour que nos enfants comprennent que nous aussi parfois on est en colère, que parfois on ne fait pas vraiment comme il faudrait! 🙂
      Et puis aux yeux de nos enfants nous seront toujours les meilleurs des parents <3

  6. Sans avoir lue le livre c est ce que je fait avec ti bout et c est vrai qu en faisant barrage et de comprendre sa colère il accepte et dure moins longtemps ce qui est tout à fait légitime pour eux qui pour moi le mot exacte l émotion est trop forte à l.intérieur pour la maîtriser. Par contre je prends note du livre B-)

    1. “J’ai tout essayé” est vraiment bien! Ca donne plein de petites choses pour adoucir le quotidien! En plus c’est imagé, ça se lit très vite, c’est classé par tranche d’âge… je trouve qu’on devrait l’offrir à tous les jeunes parents! ^^

A vous !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.