C’est souvent difficile de comprendre son enfant, d’avoir assez de patience parfois quand il nous pousse au bout de nos limites. Et pourtant… il existe des petites choses pour nous aider à entrer dans une éducation plus sereine, plus positive et ainsi améliorer sa vie de famille. J’ai décidé d’aborder avec vous aujourd’hui la gestion des émotions de l’enfant.

Le petit enfant a le cerveau immature. Je ne vais pas vous faire un cours de biologie du cerveau car je ne suis pas calée là-dessus, mais pour faire simple la partie du cerveau qui gère les émotions n’est pas “finie”. Nous, adultes, nous calquons souvent notre façon de penser sur nos enfants, pensant qu’ils nous manipulent, qu’ils font exprès de nous faire tourner chèvre, qu’ils nous font des caprices. En réalité, l’immaturité de leur cerveau les en rend incapable!

Il fait des crises démesurées, n’accepte aucune frustration? C’est qu’il n’est pas encore capable de contenir ses émotions. Il ne sait pas les gérer et elles le submergent comme une énorme vague! Et c’est là que nous parents, nous avons un rôle à jouer. Nous devons l’aider à contenir ses émotions débordantes, car il ne pourra commencer à le faire seul, pour des émotions simples que vers 6 ou 7 ans.

L’enfant qui pleure, crie à s’en rouler par terre suite à une frustration ne le fait pas pour nous embêter! Il est réellement mécontent certes, mais il est surtout dépassé par ses propres émotions qu’il n’arrive absolument pas à contenir. Isabelle Filliozat propose d’essayer pendant ces crises de contenir son enfant pour contenir ses émotions. Le serrer fort contre soi pour faire barrage aux coups de pieds, coups de poings. Lui dire qu’on comprend sa colère mais qu’on l’aime et qu’on est là pour l’aider à se calmer. Je vous conseille de tenter, vous pourriez être surpris!

Je reviendrai un prochain jeudi sur la notion de “caprice” et je vous montrerai que le petit enfant, avant 4 ou 5 ans est incapable de faire des caprices. Son cerveau n’a pas la maturité nécessaire pour manipuler les autres, pour nous mener par le bout du nez.

En attendant, pour faire face à ses comportements exagérés, démesurés, aidons-le à contenir ses émotions.

 

Quelques conseils de lecture :

J’ai tout essayé d’Isabelle Filliozat

et pour aller plus loin : Au coeur des émotions de l’enfant d’Isabelle Filliozat aussi.

 

Contenir ses émotions

(crédit photo : Fanny Meyer)

Tous les jeudis, ou presque, ça parle éducation chez les Wondermômes, c’était ma participation à ce rendez-vous!

Ca parle éducation aussi chez :

Wondermômes

PapaBlogueur

Vivi

Mère Débordée

La Fée Lée

Blandine

Suivez-moi!

Maud

Maman blogueuse pro allaitement, maternage et éducation positive, pratiquant l'instruction en famille. Rédactrice web et traductrice. Résolument optimiste, j'espère vous transmettre ma bonne humeur et ma douceur!
Pour en savoir plus sur moi c'est par ici !
Maud
Suivez-moi!

Les derniers articles par Maud (tout voir)