10 idées reçues sur l’allaitement

Cela fait un moment que j’ai commencé cet article. Je vous ai sollicité sur la page facebook pour pouvoir le terminer car il me manquait encore quelques pépites!… et je n’ai pas été déçue! En 2017, les idées reçues sur l’allaitement ont encore la vie dure. En règle générale, quand on décide d’allaiter, tout le monde a toujours un avis à nous donner, ou l’histoire de sa mère/tante/copine/cousine à nous raconter…. et la plupart du temps, ça n’est pas vraiment pour nous encourager dans notre expérience lactée.

C’est assez désolant, car dans notre société, allaiter n’est pas forcément le choix le plus simple à assumer, alors qu’il est le plus naturel. C’est un fait objectif. Oui, j’ai une position très claire concernant l’allaitement, mais le fait qu’on est conçues pour ça est juste une vérité, c’est biologique. Après, libre à chaque mère de faire son choix. Sauf qu’aujourd’hui encore, peu de mères ont la chance de pouvoir faire ce choix en toute conscience et en ayant les bonnes informations. Pour certaines, l’allaitement devient vite un combat… Nombreuses sont les mamans qui arrêtent tôt ou n’osent même pas essayer car on leur a dessiné un tableau si sombre qu’elles sont découragées avant même d’avoir commencé. Nombreuses sont celles qui, à cause des mauvais conseils des professionnels connaissent l’échec et ont du mal à vivre avec.

Alors aujourd’hui, j’avais envie de tordre le cou à certaines idées reçues très fréquentes…

  1. “Si ton bébé pleure autant, c’est que ton lait n’est pas assez nourrissant, il a faim.” (ou “parce que tu n’as pas assez de lait”)
    C’est fou comme les gens ont tendance à réduire les bébés à de simples tubes digestifs! Un bébé, quel que soit son âge, a des tas de raisons de pleurer, et de pleurer beaucoup… inconfort digestif, reflux, besoin intense de contact, fatigue, douleur, décharge émotionnelle, chaleur… Il est extrêmement rare qu’une femme n’ait pas assez de lait, de façon biologique je veux dire. En revanche, il est très fréquent que les femmes connaissent une baisse de lactation suite à une mauvaise conduite de l’allaitement, surtout durant les 8 premières semaines : mauvais conseils, introduction de compléments au biberon… Et bam! Confusion sein/tétine, bébé qui tète moins donc baisse de la lactation… Baisse de confiance en soi de la maman en prime. Nous sommes biologiquement conçues pour nourrir nos enfants, donc pour avoir toujours la bonne quantité et qualité de lait. Les cas de manque réel de lait (donc non liés à des paramètres extérieurs) sont très très très rares. Et on entend d’ailleurs aussi cet argument du “pas assez de lait” quand bébé ne grossit pas assez… Sauf que les médecins se basent sur une courbe de croissance pour bébé au lait artificiel, et que souvent bébé ne grossit pas plus après le passage au lait infantile.
  2. “Ton bébé ne fait pas ses nuits car tu l’allaites”
    On en revient au tube digestif, car souvent cette remarque est suivie d’un conseil pour donner un biberon ou une bouillie pour “caler” bébé. Il est vrai que de nombreux bébés allaités se réveillent souvent la nuit, et peut-être de façon plus fréquente que les bébés au lait artificiel (le lait maternel se digérant plus facilement et plus rapidement que le lait infantile). Parfois pendant de longs mois… Mais les bébés non allaités aussi! Un bébé tète la nuit pour se nourrir bien sûr, mais pas uniquement. Il peut en avoir besoin pour se réconforter également. Ce que fait aussi un bébé non allaité… il peut lui aussi avoir besoin d’un câlin, de sa tétine pour répondre à un besoin de succion… En discutant avec des mamans, j’ai réalisé qu’il y a des bébés allaités qui font des nuits complètes à 1 mois comme à 3 ans… et des bébés non allaités… pareil! Donc, pour moi, l’allaitement n’a rien à voir là-dedans. Tout comme nous, adultes, n’avons pas tous la même qualité de sommeil, ni les mêmes besoins, il en est de même pour les bébés et les enfants.
  3. “Il va toujours être collé dans tes jambes” (ou “Allaiter ça rend associable”)
    Oui, attention si vous allaitez, vos enfants seront encore accrochés à vos jambes à 18 ans! Souvent, cette remarque est assortie d’un “faut couper le cordon!”… Mmmh… il a déjà été coupé à la naissance non ? Plus sérieusement, allaitement ou non, nos enfants deviendront d’eux-mêmes de plus en plus indépendants de nous… souvent bien plus vite qu’on le voudrait! A priori c’est plutôt normal qu’un bébé ait besoin des bras, de réconfort, de contact, de câlins. Mais, on insinue souvent que l’allaitement va à l’encontre de l’autonomisation, de la prise d’indépendance de l’enfant. Or, c’est faux. Un bébé allaité ne deviendra pas un enfant moins autonome ou moins indépendant qu’un bébé non allaité!
  4. “Après 6 mois (ou 3 mois parfois) ça ne sert plus à rien!” (ou “après 6 mois ton lait ne sera plus bon”)
    A priori, un bébé a besoin d’un apport lacté (lait artificiel ou lait maternel) jusqu’à au moins 1 an… Mais, il faut croire qu’à partir de 6 mois, seul le lait artificiel serait en mesure de combler les besoins de bébé… alors que nos seins regorgent encore de lait! Le lait maternel aurait donc une date de péremption ? Pourquoi cela n’aurait-il plus aucun intérêt nutritionnel pour bébé ? On ne demande pas aux bébés non allaités de stopper net le lait à 6 mois que je sache?… Cette idée reçue a tendance à me mettre un peu hors de moi… Alors je me contente de citer l’OMS qui préconise l’allaitement exclusif jusqu’à 6 mois, et la poursuite, en complément d’une alimentation solide, jusqu’à 2 ans, ou plus tard.
  5. “Allaiter à la demande , ça fait des enfants capricieux”
    Outre le fait que pour moi, les caprices n’existent pas, je ne comprends pas bien le lien entre allaitement et “caprices” ^^ Vraiment… j’ai beau chercher, je ne vois pas en quoi nourrir son enfant quand il a faim, le réconforter quand il en manifeste le besoin, le rendrait plus capricieux qu’un enfant non allaité… (excusez les termes “caprice” et “capricieux”, je reprends seulement l’exemple).
  6. “C’est égoïste, le père ne peut pas participer!”
    Encore une fois, on réduit l’enfant à un tube digestif… S’occuper d’un bébé n’est-ce QUE le nourrir? Je pense que le père peut prendre sa place autrement, tout comme l’entourage. Personnellement, Petit Girafon n’a jamais bu un seul biberon, Little Marmotte non plus (et ça n’est pas prévu au programme)… pour autant Papa Girafe a trouvé sa place!
  7. “Allaiter plus de 6 mois c’est malsain”
    En quoi est-ce malsain? Je ne sais pas… J’ai déjà entendu que le complexe d’Oedipe commencerait vers 9 mois… mmmh… Encore une fois, c’est le rapport au corps de la femme qui pose souci au final. Ce corps qui est devenu, avant tout, un objet sexuel… Alors qu’il est, normalement, avant tout celui qui porte la vie et qui nourrit cette vie. Et puis, considérer que c’est malsain, c’est admettre que le bébé après 6 mois a un rapport sexualisé au sein… C’est un peu tiré par les cheveux non? Par expérience, j’ai allaité Petit Girafon presque 3 ans et il n’est pas obnubilé par les seins… pour lui ce sont juste des trucs qui servent à donner du lait à sa soeur quoi! On prête trop souvent des pensées et des attitudes d’adultes aux enfants. J’attends le jour où on saura me donner des arguments valables pour étayer cette idée reçue… Quelque chose me dit que ça n’est pas pour demain 😉
  8. “Le sein c’est sexuel avant tout!”
    Cette phrase me choque tellement… car le plus souvent elle est dite par des femmes! On a tant intégré les codes masculins de la société qu’on en vient à dire des absurdités pareilles… On peut aussi avoir droit à la variante : “c’est la mort du couple“, “ton mari, le pauvre“… Bref. On en revient à ce que je disais plus haut… Le corps de la femme considéré comme un objet sexuel avant tout, conçu pour répondre aux fantasmes et désirs de ces messieurs (oups pardon… la féministe s’emballe! ^^). Or non. Le sein au départ, comme pour tout mammifère, est prévu pour… NOURRIR! Et oui! Sinon, je ne vois pas pourquoi on en aurait, avec tout un réseau complexe qui produit du lait quand on a un bébé… On peut allaiter et ne pas tout mélanger. Allaiter et avoir une vie de couple.
  9. “Quand il mangera il ne voudra plus téter tu verras”
    Ou sa variante “Mais euh… il mange pas de la vraie nourriture??
    Ces réflexions sont valables si vous prolongez l’allaitement au-delà des 6 mois admis. Beaucoup plus de gens qu’on le croit pensent que si on allaite longtemps, on ne donne que ça… Sauf que non hein… Les enfants allaités longtemps sont aussi diversifiés, tout comme n’importe quel autre bébé! Sauf qu’au lieu de boire du lait artificiel ou de vache au biberon, ils boivent du lait maternel à la source ^^
  10. “Allaiter c’est vraiment pas pratique!”
    Je pense que ça c’est la vision de celles qui n’allaitent pas, qui voient dans le biberon une sorte de liberté. Ce qui n’est pas faux, puisqu’on peut déléguer le rôle nourricier. Mais personnellement, j’ai toujours allaité. Je n’ai absolument jamais donné un seul biberon… aucune envie! Cela me semble tellement contraignant!… Ouvrir la boîte de lait, mettre la bonne dose, ajouter l’eau, faire chauffer… Donner le bib puis faire la vaisselle. En allaitant, j’ai juste à sortir le sein et hop! Toujours à bonne température, bébé gère seul la quantité, pas de vaisselle. Pas besoin de s’encombrer quand on vadrouille à droite et à gauche, le garde-manger est toujours disponible! Et si vraiment on a envie de pouvoir déléguer et s’absenter sans bébé, le tire-lait existe… Bien qu’on peut vivre sans, et sans déléguer ce rôle là (chacun ses besoins et ses envies). Donc beaucoup d’allaitantes vous diront qu’au contraire, allaiter c’est HYPER pratique!

Bref, ceci n’est qu’un tout petit échantillon de ce qu’on peut entendre… Car quand on allaite on est vite confronté aux clichés sexistes, aux préjugés, aux jugements. Ca n’a rien de simple d’allaiter en toute sérénité dans notre société. Mais, si j’avais une seule chose à dire à toutes les mamans qui allaitent mais doutent souvent à force d’entendre les mêmes refrains : faites-vous confiance et ayez confiance en votre enfant.

Je précise que cet article n’a pas pour but de dire “allaiter c’est mieux!”. Non, chacun ses choix et ils sont respectables 🙂

Maud
Suivez-moi!
Les derniers articles par Maud (tout voir)

17 thoughts on “10 idées reçues sur l’allaitement

  1. Le plus triste : le fait que cette désinformation vienne du personnel de santé. J’ai manqué de lait quand mon fils avait une semaine à cause d’une mauvaise position au sein. J’ai eu droit à un discours hyper culpabilisant du pédiatre genre “là il va falloir être raisonnable et donner des compléments”. Au final j’ai hoché la tête et j’ai continué l’allaitement comme je l’avais décidé, en prenant des conseils auprès de ma soeur qui est sage femme et en surveillant de près sa prise de poids. 13 mois plus tard, mon bébé en pleine forme était toujours allaité matin et soir. Comme quoi…
    Quelques autres phrases que j’ai entendue très souvent : l’allaitement ça abime les seins, l’allaitement ça fatigue ou encore le fameux ” je ne comprends pas les femmes qui allaitent en public” (surtout quand ça vient de personne qui font du topless à la plage).
    Bonne journée !
    F.

    1. Oui c’est vraiment triste que le personnel de santé soit si mal formé… J’ai eu la chance d’accoucher dans une maternité assez pro allaitement et d’être suivie par de super sages-femmes… Mais combien de mamans n’ont pas accès aux bonnes informations?
      Merci pour votre témoignage et belle continuation dans cette aventure lactée <3

  2. Ah là là, c’est vrai que c’est quand même hyper pratique d’allaiter. Si j’oublie le gouter ou que ma fille a un petit creux, bah pas de soucis, j’ai ce qu’il faut 🙂

  3. Moi qui nest pas pu par manque d’informations de confiance en moi pour mes deux premiers garçons je suis si fière meme si tres fatiguer de pouvoir partagé sa Avec notre petit dernier et je trouve beaucoup moin difficile le fait que se petit homme ne soit plus dans mon ventre et baby blues beaucoup moin difficile à gérer je conseil à toute les mamans qui hésite faite vous confiance et tous iras très bien

  4. Très bon article !! On y retrouve tout ce que j’ai pu vivre en 3 allaitements. Perso, le côté pratique, je valide !! Je n’ai jamais eu à me préoccuper de remplir le sac à langer “au cas où” ce qui est plutôt pratique quand ton avion est retardé de 4h et que toute la nourriture est en soute dans la valise 😉

  5. Ma soeur allaite toujours son petit garçon de 11 mois et en ce moment il a les gencives qui le chatouille donc il lui arrive de mordre le sein de ma soeur en début de tétée. Mon beau-frère lui a dit “Mais tu vas finir par avoir le cancer du sein !”…
    On a ri sur le coup mais plus on y pense et plus on se dit qu’on est vraiment mal informé sur l’allaitement… Et que sa réflexion était d’un stupide…

  6. J’adore parce que c’est ce que j’entends en permanence! Vive les vieux clichés! Ceci dit moi je m’en fiche je fais ce que je veux!

A vous !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.