Réduction des déchets : mes objectifs 2017

Je vous en parlais dans un précédent article, cette année, je mets un point d’honneur à réduire nos déchets. Alors, ça n’est pas forcément simple car l’écologie n’émeut que moi à la maison. Papa Girafe c’est vraiment pas son truc, il n’a pas une once de fibre écolo… Il me trouve d’ailleurs souvent ridicule avec mon compost, mes manies quant au recyclage, mes râleries quand il laisse trop couler l’eau… Pour lui, ce n’est ni lui, ni moi qui allons sauver la planète. Mais bon. De mon côté, cela fait très longtemps que j’ai cette sensibilité aux soucis environnementaux. Et si, bien sûr, je suis consciente que je ne changerai pas la face du monde seule, c’est important pour moi d’être une des gouttes d’eau qui amèneront le changement.

Sur plusieurs points, je suis déjà plutôt bien avancée… pour d’autres, il y a encore un gros gros travail à faire, qui se fera progressivement. Alors, avant de dresser mes objectifs, j’avais envie de faire un petit point de ce que je fais déjà et qui est bien installé, et de mettre en relation les objectifs que j’ai envie de me fixer. Allons-y…

***

Dans la salle de bain …

Ce qui est déjà fait :

Ce que j’aimerais faire en plus :

  • Arrêter le dentifrice
  • Réduire la consommation de papier WC

***

Dans la cuisine …

Ce qui est déjà fait :

  • Nettoyage à la pierre d’Argent et au vinaigre
  • Un maximum de fait maison
  • Des boîtes au lieu de sachets plastiques dans le congélateur
  • Plus aucun rouleau de sopalin (prévision : en faire du lavable)
  • Compost

Ce que j’aimerais faire en plus :

  • Réduire considérablement nos emballages : plus de vrac, à terme ne plus aller en supermarché
  • Faire le produit vaisselle
  • Trouver une alternative aux éponges jetables
  • Désencombrer pour ne garder que l’essentiel
  • Faire

***

Dans le dressing …

Ce qui est déjà fait :

  • Acheter moins mais de meilleure qualité
  • Acheter d’occasion
  • Coudre avec des tissus certifiés
  • Donner, vendre ou troquer les vêtements que nous n’utilisons plus

Ce que j’aimerais faire en plus :

  • Nous tourner vers des marques plus éthiques
  • Coudre toute la garde-robe des enfants

***

Dans la salle de jeux …

Ce qui est déjà fait :

  • Acheter un maximum d’occasion
  • Désencombrer

Ce que j’aimerais faire en plus :

  • Désencombrer d’avantage pour ne garder que l’essentiel

***

Pour l’entretien de la maison …

Ce qui est déjà fait :

  • Produit pour le sol maison
  • Lavage des surfaces au vinaigre blanc
  • Aucun parfum de synthèse

Ce que j’aimerais faire en plus :

  • Me passer de produit à vitres (mais comme c’est Papa Girafe qui s’en charge c’est pas gagné…)

***

D’une manière plus générale …

Ce qui reste à faire :

  • Consommer moins d’eau
  • Trouver comment stocker et réutiliser l’eau du sèche-linge
  • Coudre des sacs à vrac
  • Recommencer à faire le marché
  • Trouver des producteurs locaux
  • Troquer mes plats en alu contre du verre
  • Désencombrer pour de bon la maison
  • Refaire un petit potager

***

C’est une petite liste non exhaustive… En avançant, je sais très bien que je vais l’allonger et l’allonger encore! Tout comme il y a des choses que nous faisons déjà que j’ai certainement oubliées… mais c’est une bonne base pour pouvoir faire un bilan en fin d’année !

Et chez vous, la Green Attitude ?

 

Suivez-moi!

Maud

Maman multi-casquettes, un brin écolo et pratiquant l'instruction en famille. Résolument optimiste, j'espère vous transmettre ma bonne humeur et ma douceur!
Pour en savoir plus sur moi c'est par ici !
Maud
Suivez-moi!

Les derniers articles par Maud (tout voir)

10 thoughts on “Réduction des déchets : mes objectifs 2017

  1. Bonjour,

    Comme toi nos bonnes résolutions contiennent :
    – consommer moins d’eau.
    – alternative aux éponges jetables.

    -> pour l’eau nous recyclons l’eau de ma douche, et celle du bain de la petite. Les jours de la toilette de chat, elle se lave dans une caisse (qui contenait mes jouets à son age…). Les jours où elle se “baigne”, nous avons une baignoire sabot… Quand elle a fini de barboter : elle ramasse ses jouets, et elle transvase l’eau dans un seau et moi dans sa bassine. Avec les bacs d’eau, nous tirons la chasse d’eau. Mais depuis le 3 janvier 2017, je filtre l’eau de vaisselle. Je nettoie la cuisine avec l’eau de rinçage. Et malgré le foutoir que ça peut engendrer, n’étant que 3 et un chien, je ne fais la vaisselle qu’une fois par jour.J’ai réussi mon défi perso-du mois de janvier, ” économiser un mètre cube de flotte”. j’ai avoisiné les deux m3. On tire la chasse d’eau pour le truc qui fouette…

    -> mon defi de fevrier ” mort a petro chimie spontex”. Il existe des tawashis. Des éponges tissées. Perso, je les fais avec mes chaussettes pouries, les manches et leggings de ma filles ( ceux qui ne sont pas donnable). Je me sers d’un tricotin circulaire, j’ai pas pris la peine de couper une planche pour y planter des clous. Pour les crasses qui accrochent, je récupère autour de moi les filets de légumes, et toutes les coquilles d’oeufs. que le mixe, tant pour le vermicomposteur qu’en récurage de casserole

    -> le dentifrice, mon préféré en matière de maison, c’est l’argile. En ce moment je teste avec argile et charbon. Mais le charbon c’est salissant. Et je peux pas trop réutiliser du coup cette eau pour les wc… Mais mis à part le rinçage un peu plus long, c’est efficace.

    -> le produit lavant de ma belette et moi : Noix de lavage/ lait avoine.

    1. Waw! Pour l’eau c’est génial ces économies! Chez nous, tout devient vite compliqué car nous vivons dans 60 mètres carrés… Il nous manque clairement un espace de stockage pour l’eau… Pour l’instant, je réutilise l’eau de mon sèche linge pour laver mes sols… j’ai facilement 5-6 litres par jour… donc ça remplit le seau pour laver, c’est toujours ça d’économisé ^^
      Il faut que je réfléchisse pour l’eau de la chasse d’eau,comment faire un système simple pour réutiliser l’eau du bain par exemple… Ma toute petite prend son bain dans une shantala, donc on utilise très très peu d’eau. Son frère se douche, et commence à comprendre pourquoi je râle quand il s’éternise 🙂 Par contre monsieur… y a du boulot, lui se douche… mais beaucoup trop longtemps à mon goût! ^^
      Mais chaque chose en son temps!

      Pour les tawashi, mon souci c’est que je trouve que ça garde trop l’humidité… je vais voir du côté des éponges végétales, qu’on peut même faire pousser chez soi il parait!

      Merci pour ce partage!

  2. Pour nous le zéro déchet à commencer il y a quelques années et on à peaufiner notre mode de vie au fil du temps. Pour commencer, essayer de limiter la grande distribution et se rapprocher des producteurs locaux et bio est un grand pas je trouve 🙂 c’est tellement + agréable de faire ses courses avec des personnes passionnées par leur métier qui ont toujours des conseils à nous donner sur la préparation de tel ou tel légume (fruit, viande, fromage…) et puis ces producteurs sont ravis de nous voir arriver avec nos contenants en verre 🙂
    Chaque geste compte, ne serait ce qu’éviter tout gaspillage alimentaire est déjà une très belle chose. Le tout est d’y aller progressivement pour ne pas se décourager et je suis sûre que votre ami va y prendre goût 😉

  3. L’eau du sèche-linge nous la recyclons en partie dans le fer à repasser. Et j’ai lu ailleurs qu’une blogueuse s’en servait pour laver le sol.
    Pour les éponges jetables, cet été nous avons loué une maison avec des éponges lavables en machine. J’ai trouvé que c’était une bonne idée et MonsieurChéri en a trouvé une en bambou chez Carrouf.

    1. Oui on peut faire plein de choses avec l’eau du sèche-linge (bon…je ne repasse pas ^^)… Mon souci c’est le stockage… Car j’ai bien 5-6l par jour… Mais je finirai par trouver quelque chose de pratique 🙂

  4. J’aime beaucoup la forme de ton article, je voulais faire un article dans le même style. Je trouve que ça permet de faire le bilan.
    Pour le dentifrice, cela fait 2 ou 3 mois que j’utilise de la poudre (argile + Bicarbonate + sel) ça fait un peu bizarre au début mais je m’y fait maintenant. Mais je voudrais aussi tenter autre chose.
    Pour le shampooing, j’ai celui de lamazuna qui est pas trop mal, mais j’aimerais pousser le vice un peut plus loin et m’en passer. Je suis en phase de test pour le moment.
    Sinon, pour le liquide vaisselle, visiblement la dernière recette de la famille zéro déchets est pas mal. Je vais tester dès que je termine le mien (car pas top la texture).
    Sinon, pour les producteurs locaux, tu as essayé la ruche qui dit oui?
    En tout cas, c’est un beau programme.

    1. Oui, j’ai déjà testé la Ruche, j’y suis allée régulièrement pendant 3 ans, mais ça me correspond moins maintenant…
      Pour le shampoing, j’ai aussi un lamazuna, mais mon cuir chevelu ne supporte pas… :-/ Donc je suis revenue à mon shikakai ^^
      Et pour le dentifrice, le bicarbonate me fait un peu peur ^^ Je vais peut-être tenter au beurre de coco… à voir 🙂

      1. La marque Lush propose une sorte de “charbon” en lieu et place de dentifrice. Je n’ai jamais essayé mais j’ai des amis qui ont déjà testé et approuvé !!

A vous !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.