Les bons élèves n’aiment pas toujours l’école

Les bons élèves n’aiment pas toujours l’école

Delphine Folliet

Auto édition

“Audrey, Camille et Laura mènent des vies ordinaires et accomplies. Mais les apparences sont trompeuses… Isolées dans ce qu’elles croient que la société attend d’elles, elles s’essoufflent et trébuchent… À quel prix parviendront-elles à se relever ?

Une histoire qui aborde le jeu des apparences, de ce que l’on croit être vrai, ce que que l’on accepte comme normal. Audrey, 34 ans, mère de deux enfants en bas âge. Camille, 28 ans, à la recherche de l’amour et de la reconnaissance professionnelle. Laura, 46 ans, femme de pouvoir, déterminée, audacieuse, une manipulatrice dans un monde d’hommes. Trois femmes qui ne se connaissent pas, mais dont les chemins vont se croiser… Sans le vouloir, et parfois sans le savoir, elles vont se donner les appuis nécessaires pour continuer d’avancer, malgré un quotidien qui s’effrite. Trois femmes qui sont le reflet d’une société normée à laquelle elles veulent adhérer et qui les grignote peu à peu.

Malgré la gravité des thèmes abordés comme l’épuisement parental, le harcèlement moral au travail, le manque d’estime de soi,”Les bons élèves n’aiment pas toujours l’école” est roman est rempli d’espoir et de vie.”

J’ai eu un coup de coeur pour cette lecture qui m’a remuée. C’est un roman qui aborde des thématiques difficiles, mais transmet un message positif.

Nous faisons la connaissance de trois femmes qui semblent avoir tout pour être heureuses. Audrey, trentenaire, mère de deux jeunes enfants rapprochés. Elle a décidé de prendre un congé parental après la naissance de son deuxième enfant… Elle est alors continuellement engluée dans une ambivalence qui la ronge : le bonheur d’être auprès de ses enfants et l’envie d’être très loin ailleurs. Elle s’épuise, mais donne le change et veut à tout prix préserver les apparences. Camille, une jeune juriste au service d’un patron tyrannique est en quête de reconnaissance et d’une vie parfaite. Elle tente de cocher les cases d’une vie réussie. Enfin, Laura, quarantenaire à qui tout semble réussir : carrière, enfants et amour. Cependant, l’hypercontrôle qu’elle impose à tous les pans de sa vie commence à la ternir. Ces trois femmes sont dans le contrôle quasi permanent et malgré les apparences, elles sont sur la brèche.

J’ai été chamboulée par cette lecture, car je me suis retrouvée dans certaines situations et certains traits des trois protagonistes. Il n’y a que Laura qui n’a pas fait écho en moi, mais son personnage m’a énormément touchée. Audrey et son manque de sommeil… l’envie de dormir à tout prix, qui étouffe tout le reste. Sa charge mentale qui l’écrase. Cette colère qui l’habite en permanence, sans qu’elle puisse se l’expliquer. Cela m’a forcément interpelée. Et puis Camille et sa quête de reconnaissance, son adaptabilité aux autres, pour leur plaire, pour les satisfaire… tout en s’oubliant. Le décalage qu’elle ressent et l’impression qu’elle passe à côté d’elle-même, de ses valeurs profondes. De son histoire, un passage m’a particulièrement marquée, une remarque que lui fait un homme qui va chambouler sa vie…

“Trouve ta tribu, Camille. Cherche ceux qui te ressemblent. Cherche avec ton coeur et ton intuition. Rassemble-toi avec ceux de ton clan. C’est un long chemin, mais je t’assure que les autres comme toi existent quelque part dans cette ville, sur cette planète. Ne t’arrête jamais d’y croire et de les chercher. Ils vont t’apparaître. Tu vas les reconnaître et eux te reconnaîtront aussi. La vie est plus belle lorsqu’on a rejoint sa tribu.”

C’est tellement juste.

Trois femmes et trois chemins qui vont s’entrecroiser. Cela fait du bien de lire un livre comme celui-ci, qui parle avec sincérité et justesse, d’émotions et de situations dans lesquelles de nombreuses femmes pourront se reconnaître. Faire tomber les masques, montrer qu’on a droit d’être imparfaite et qu’on peut suivre son propre chemin, se détacher de ce qu’on pense qu’attendent les autres et la société de nous. Ce roman fait du bien. Il est bien écrit et sensible.

Si je vous ai donné envie de le découvrir, vous pouvez vous le procurer sur Amazon… ou pourquoi pas demander à votre libraire préféré de vous le dénicher 😉

Maud
Suivez-moi!
Les derniers articles par Maud (tout voir)

Be the first to reply

A vous !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.