L’entrée dans l’écriture cursive #IEF

Pour ceux qui ne le sauraient pas, Tom est dyspraxique. Le graphisme l’a très longtemps rebuté… jusqu’à 4 ans, il ne dessinait que très peu et rechignait devant toute activité où il fallait écrire/repasser/dessiner/colorier. Cela ne fait qu’une petite année qu’il a pris vraiment goût au dessin… et à l’écriture. Etant consciente de certaines de ses difficultés, l’an passé, j’avais pris un peu d’avance avec lui, sur le programme du CP (il aurait du être en GS, si on se réfère au niveau scolaire) et nous avions commencé à aborder, tranquillement l’écriture cursive.

Évidemment, ça n’était pas facile pour lui. C’est là que la maman de son meilleur copain m’a parlé de la méthode Serpodile. N’ayant pas les moyens d’investir dans leurs cahiers, j’avais bricolé des cartes avec une lettre par carte afin qu’il puisse s’entraîner et former des mots simples. Serpodile est véritablement une méthode géniale ! Un cursif simplifié (Adieu les boucles !) et imagé. Les lettres sont “coupées” en plusieurs parties qu’on verbalise à l’oral pour aider l’enfant à mémoriser la formation des lettres. Je ne sais pas si je suis très claire ^^ Vous pouvez aller directement sur le site Serpodile pour y voir plus clair 😉

(crédit photo : Serpodile)

Malheureusement, à ce moment là, il était aussi suivi en psychomotricité… et ce suivi ne lui convenait pas. La psychomotricienne insistait beaucoup trop sur l’écriture et sur le cursif “académique”… elle était assez exigeante et cela n’a eu aucun impact positif… au contraire. Tom s’est totalement désintéressé de l’écrit et n’a plus écrit en cursif pendant un an… même son prénom était retourné aux lettres bâtons.

Nous avons alors décidé de cesser le suivi en psychomotricité au profit de séances d’ergothérapie… et ça a tout changé ! L’approche est très différente et l’ergothérapeute ne rééduque pas l’écriture. Elle le fait écrire, un peu, l’air de rien, dans le jeu et c’est super ! Et nous voyons les bénéfices de ce suivi ! Tom s’est petit à petit remis à écrire en cursif, en ce début d’année scolaire. Un petit peu. A côté de cela, il écrivait en lettres bâtons… Je pense que libéré de la contrainte de réfléchir à comment écrire, il était plus à l’aise pour produire de l’écrit librement. Et je l’ai toujours laissé faire.

Et puis… petit à petit, je l’ai vu cesser de râler devant les exercices où il fallait écrire, recopier sans râler plusieurs mots à chaque moment d’instruction et depuis quelques semaines… il commence à automatiser l’écriture cursive ! Il commence à utiliser le cursif même lorsqu’il produit des écrits libres (hors exercices). Je suis tellement fière de lui ! Il lui faut du temps pour écrire, certes. Il écrit encore un peu gros, c’est vrai. Mais ça y est ! Il est entré dans l’écriture cursive, et surtout il a plaisir à écrire.. et ça, c’est pour moi, le plus important ! J’ai adapté un de ses cahiers, en y collant des lignages en couleur… mais j’ai remarqué qu’il parvient de mieux en mieux à écrire sur un quadrillage classique, si celui-ci n’est pas trop petit.

Nous ne l’avons jamais forcé, jamais de pression… je l’ai invité, je lui ai proposé, je lui ai laissé le temps. C’est une vrai chance pour lui de ne pas aller à l’école et d’avoir cette liberté d’apprendre et de progresser à son rythme. Il a fait un grand bond en peu de temps et cela me conforte dans notre choix d’instruction. C’est aussi une belle victoire pour lui ! Et une belle revanche sur sa dyspraxie !

Maud
Suivez-moi!
Les derniers articles par Maud (tout voir)

5 thoughts on “L’entrée dans l’écriture cursive #IEF

  1. bravo à Tom franchement mon fils de 12 ans écrit bien moins bien que lui!!! écriture apprise à l’école une catastrophe l’orthophoniste à remarquer que plusieurs enfants venant de la même école faisait les même erreur pour l’écriture!! du coup ergo et c’est vrai qu’elles sont génial pour ça hélàs le mien était trop grand pour continuer dans la voie de l’écriture du coup il est passé sur l’ordi! il fait les 2 histoires de pas trop fatigué sa main (tentinite chronique) et tout va bien!! alors oui bravo à toi pour le soutient à ton flls et surtout bravo à lui!! car ça lui a surement demandé beaucoup beaucoup d’effort!!!

    1. Merci pour lui 🙂
      J’envisage déjà d’initier Tom a l’utilisation de l’ordinateur… car s’il écrit plutôt bien, et que sa lenteur va s’améliorer avec le temps… l’effort que cela lui demande sera un frein plus tard, ne serait-ce que pour passer des examens. Donc je vais lui apprendre, petit à petit, à utiliser le traitement de texte, pour l’alléger un peu de la fatigue de l’écriture manuscrite lorsqu’il faudra produire des écrits conséquents.
      Plein d’ondes positives pour ton fils ! Et merci pour ton commentaire !

A vous !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.