Le rêve de l’Okapi

Mariana Leky

Editions J.C. Lattès

“Un petit village se réveille sur un mauvais augure  : Selma a rêvé d’un okapi. Or, chaque fois que Selma rêve de cet animal étrange – un mélange entre la girafe, le zèbre, le tapir et le cerf –, quelqu’un meurt le jour suivant. Sa petite-fille, Luise, observe avec son meilleur ami Martin la façon dont tout le monde prend ses dispositions, en prévision du pire. Il y a l’opticien, secrètement amoureux de Selma, qui s’apprête à enfin déclarer sa flamme; Elsbeth, la belle-sœur de Selma, qui préfère avouer ses secrets ; Peter, le père de Luise, qui veut partir découvrir le monde, sur les conseils de son psy, tandis que sa femme  se demande depuis cinq ans si elle devrait le quitter. Mais personne ne pouvait anticiper la tragédie qui allait les frapper… 

Traduit de l’allemand par  Céline Maurice. “

Ce roman est assez déroutant ! Sa narration est originale avec des flash back subtils, mais aussi des projections futures. C’est un roman contemporain, un peu poétique et qui a un côté farfelu.

Nous découvrons cette histoire à travers les yeux de Luise, la petite-fille de Selma qui n’a qu’une dizaine d’années au début du récit. Nous rencontrons sont meilleur ami Martin… et puis Selma, rêve malheureusement une nouvelle fois d’un Okapi, sinistre présage, car il semblerait qu’il y a toujours un mort dans les 24h suivant son rêve. Le village semble alors à l’arrêt et les personnages, originaux, qui l’habitent écrivent et pensent à ce qu’ils n’ont jamais dit, à ce qu’ils voudraient avouer, dans la crainte que la mort vienne sonner chez eux.

Et puis, la mort tombera là où on ne l’attendait pas et le roman va prendre un nouveau tournant. Luise va grandir et tenter de vivre avec ce qui se présente à elle… mais c’était sans compte sur sa rencontre avec Frederik…

J’ai mis un peu de temps à vraiment m’immerger dans cette lecture, que j’ai, toutefois, appréciée. Le rythme de la narration est plutôt lent et doux, la plume de l’auteur agréable. J’ai aimé l’ambiance “petit village reculé”, avec ses habitants qui se connaissent tous et qui prennent soin les uns des autres.
C’est un roman que je n’aurais pas forcément choisi sur un étalage en librairie, alors je suis ravie d’avoir pu le découvrir. Son originalité m’a plu !

Si je vous ai donné envie de le lire, vous pouvez le trouver en librairie ou en ligne !

Suivez-moi!

Maud

Maman blogueuse pro allaitement, maternage et éducation positive, pratiquant l'instruction en famille. Rédactrice web et traductrice. Résolument optimiste, j'espère vous transmettre ma bonne humeur et ma douceur!
Pour en savoir plus sur moi c'est par ici !
Maud
Suivez-moi!

Les derniers articles par Maud (tout voir)