(illustration trouvé ICI)

L’arrivée d’un bébé est quelque chose de magique, de fantastique… et qui devrait faire le bonheur et l’épanouissement du couple!… Mais la réalité est parfois bien différente… si la naissance d’un enfant reste la plus belle chose du monde, en revanche ce n’est pas forcément facile pour le couple, parfois cela peut même mener à un véritable clash qu’on appelle le baby clash.

Le baby clash, ce n’est pas de l’ordre de simples tensions normales, dues à la fatigue, au manque de repères et tout ça… non ce sont des petites tensions qui se transforment en un réel souci de communication, de compréhension… des disputes en permanence, un manque de tolérance, des reproches, des mots qui blessent, des rancoeurs… Bref, une vraie fissure dans le couple, qui peut mener à la séparation. Et souvent, on ne sait pas vers qui se tourner tout autant qu’on n’a pas été préparé à ça… Peu de personnes disent aux jeunes parents que leur couple va être mis à l’épreuve, que l’arrivée d’un bébé c’est dur et que ça n’est pas tout rose, que parfois c’est même extrêmement souffrant pour le couple.

Aujourd’hui, je laisse la parole à une copine maman de jumeaux, qui connaît bien le baby clash…

 

***

 

Peux-tu nous en dire un peu plus sur toi, ta famille?

Je me présente, Edwige, 31 ans et en couple depuis 10 ans avec Frédéric 33 ans. Nous sommes les heureux parents d’Ethan et Maëva bientôt 2 ans. Il est commercial, je suis responsable de secteur dans une société de services à la personne. Nous vivons à la campagne.

 

Quel a été votre parcours de couple dans ce désir d’enfant? Le vouliez vous tous les deux, l’un plus que l’autre? 

J’ai toujours eu un très fort désir d’enfant depuis très longtemps. Lui non, je ne voulais pas le presser, je prenais donc sur moi. Jusqu’au jour où il m’a dit : “et si tu arrêtais la pilule?”… OK sauf que j’ai attrapé un papillomavirus qui a stoppé notre projet. Après des examens, traitements, opérations, j’ai de nouveau eu le feu vert du médecin. Fred n’était plus très sûr mais j’ai décidé de ne pas reprendre la pilule quand même… puis les mois passent, 1 année, 2 années… J’en peux plus, je lui dis qu’il faut consulter et là le parcours PMA (procréation médicale assistée) commence. Nous n’avons pas de problème de fertilité majeur mais les mots de la gynéco tombent “VOUS N’AUREZ JAMAIS D’ENFANT NATURELLEMENT”. C’est la descente aux enfers pour moi. On commence les traitements, les suivis, les inséminations (traitements lourds, prise de poids etc…) Dur dur pour le couple… Au bout de la 4eme insémination et 4 ème échec, je décide de tout arrêter. Je n’ai pas 30 ans, on verra dans 2 ans. Puis, le MIRACLE! 6 mois après, pas de règles! J’étais enceinte et naturellement!… Après le choc, nous étions très heureux!

 

Comment avez-vous vécu cette grossesse? Comment le futur papa a t-il trouvé sa place, appréhendé ce futur bouleversement?

Le choc a redoublé quand mous avons appris qu’il y a en avait deux, et oui des jumeaux… mon rêve secret! Je n’ai jamais été aussi heureuse, mais Fred c’était tout autre… Il était paniqué. Deux bébés… il s’est évanoui à la 1ère échographie et a répété pendant trois jours “des jumeaux”… lol (maintenant) Je pense que la faille s’est creusée là. Je vivais mon rêve mais pas lui. Mais ça, je ne l’ai pas vu. Il a malgré tout était exemplaire avec moi, m’aidait beaucoup, était à l’écoute. Il est venu avec moi à chaque échographie (tous les 15 jours) etc. Par contre, il ne voulait jamais en parler, réfléchir aux prénoms ou préparer la chambre. Il reculait l’échéance et je n’arrivais pas à le rassurer (on aurait dû consulter en parler… )

 

A l’arrivée des bébés comment les choses ont elles évolué? A quelles difficultés votre couple s’est-il trouvé confronté? Avez-vous envisagé la séparation?

Le jour J et le séjour à la maternité se sont très bien passés. Il a assuré, été très présent et investi. Et puis, le retour à la maison… La fatigue qui s’accumule, deux bébés, les problèmes de santé d’Ethan et les clashs sont arrivés. Il ne se levait pas la nuit, j’étais épuisée (entre 15 et 18 biberons nuit et jour)… Les reproches, les mots qui fâchent … Finalement, petit à petit un rythme s’installe ça va un peu mieux… Puis les dents viennent de nouveau chambouler cet équilibre si fragile… Les prises de tête deviennent trop fréquentes, trop dures… On pense à la séparation, mais bon je veux pas, je l’aime, il veut pas, il m’aime … On tourne en rond …

 

Au jour d’aujourd’hui, malgré le baby clash, comment tentez-vous de maintenir votre couple? Selon toi, qu’est-ce qui aurait pu vous aider à mieux gérer bébés + couple ?

 Aujourd’hui, c’est parfois encore difficile sachant que j’ai fait le choix de retravailler, à tort ou à raison je sais pas… En tout cas on tente de maintenir un équilibre. C’est malgré tout un papa aimant, qui joue avec ses enfants et s’occupe d’eux. Jamais autant que ce que je voudrais mais j’essaie de voir le verre à moitié plein. Pour conclure, je pense qu’on n’a pas été suffisamment entouré ni préparé et encore moins aidé. Du jour au lendemain, on s’est retrouvé parachutés chez nous à deux enfin à quatre, mais seuls, sans savoir quelles portes pousser pour avoir de l’aide. Je ne sais toujours pas si on en sortira indemne mais on essaie.

 

***

Merci beaucoup Edwige pour ton témoignage, je vous souhaite de retrouver et de maintenir un équilibre et de sortir de tout ça avec plus de force et d’amour <3

Et vous, l’arrivée de bébé? Baby clash?

Suivez-moi!

Maud

Maman blogueuse pro allaitement, maternage et éducation positive, pratiquant l'instruction en famille. Rédactrice web et traductrice. Résolument optimiste, j'espère vous transmettre ma bonne humeur et ma douceur!
Pour en savoir plus sur moi c'est par ici !
Maud
Suivez-moi!

Les derniers articles par Maud (tout voir)