Facebook or not Facebook ?

C’est un questionnement récurrent chez moi, depuis 2-3 ans. Si j’ai très fortement réduit mon utilisation de Facebook, je n’ai toujours pas sauté le pas de tout fermer. Il y a des tas de raisons, ou en tout cas je trouve de nombreuses excuses pour le justifier. Cependant, en cette période un peu étrange, j’ai recommencé à y passer trop de temps (selon moi)… alors que je n’en tire pas d’énormes bénéfices positifs. C’est très chronophage facebook… et pas mal négatif aussi, même en sélectionnant ce qu’on souhaite y voir et ce qu’on y lit.

Actuellement, je me pose la question de fermer la page facebook du blog. Mon profil perso, je ne suis pas prête. Il est très “perso”, c’est-à-dire que j’ai énormément restreint le nombre de personnes qui y ont accès. Maintenant… la page c’est une autre histoire. Ouverte aux débuts du blog afin de donner davantage de visibilité à mon tout petit blog naissant… aujourd’hui, ce dernier se débrouille plutôt bien sans facebook, et d’ailleurs un très faible nombre d’entre vous débarquent ici via ce réseau social. Je m’interroge donc de plus en plus sur l’utilité de cette page. Les interactions y sont de plus en plus limitées… Cela s’explique par les algorithmes mais aussi par le fait que je n’investis plus vraiment cette page. Cela fait déjà bientôt 2 ans que je la délaisse un peu, y partageant finalement assez peu de choses, ou de manière irrégulière. Et si je dois être tout à fait honnête, je ne prends plus autant de plaisir qu’au début à l’animer. Je n’ai plus envie d’y passer trop de temps, je n’y poste pas tout ce que j’aimerais car je n’ai pas l’énergie pour gérer des éventuelles polémiques ou pour faire face aux commentaires négatifs auxquels je m’expose forcément.

Donc, cette page végète un peu et je ne fais pas grand chose pour la rebooster. L’envie n’y est plus franchement. Mais pourquoi donc est-ce que j’hésite à la fermer alors ? Aucune idée. J’ai peur de regretter peut-être. Peur de “perdre” quelque chose. Pourtant, quand j’y réfléchis, j’aurais bien plus à y gagner à fermer. Plus d’authenticité, davantage de temps libre, une sensation de plus de liberté sans doute aussi. Et puis, si j’y songe franchement… S’il y a 6000 pouces bleus, les personnes qui sont là par réel intérêt, parce qu’elles ont des valeurs communes avec les miennes… Elles, elles sont moins de 100.

Si jusqu’à maintenant, j’en parlais sans véritablement l’envisager. Je sens que cette possibilité est en train de s’ancrer vraiment en moi. Voilà pourquoi j’ai décidé de désactiver la page vendredi soir, pour une durée indéterminée. Cela me permettra de voir si c’est la bonne voie avant de prendre ma décision finale 🙂

Vous pourrez de toute façon me retrouver sur instagram, où je me sens davantage à ma place. Et si vous souhaitez continuer à lire mes articles, je vous invite à vous inscrire à la newsletter… promis pas de SPAM ! Vous recevrez juste un mail chaque fois que je publie un article et vous pouvez vous désinscrire dès que vous le souhaitez.

J’espère pouvoir continuer à échanger avec vous, ici ou sur instagram ! Prenez soin de vous !

Maud
Suivez-moi!
Les derniers articles par Maud (tout voir)

5 thoughts on “Facebook or not Facebook ?

  1. Même chose pour moi, je te suis ici et j’aime bien. Malgré que je n’ai plus d’enfants en bas âge, j’ai déjà du mal à consacrer le temps que je voudrais aux choses que j’aime, alors en effet les réseaux sociaux c’est pas facile. J’ai déjà du mal a alimenter mon blog régulièrement, alors Facebook n’en parlons pas. Pourtant moi j’ai aussi créé une page me disant que cela donnerai un peu de vie à mon blog. Je vais aussi réfléchir a cette page, et peut-être voir pour Instagram (fiston a promis de me montrer). Très bonne journée à toi.

    1. Oui ce n’est pas facile de tout concilier ! J’aime bien instagram, car je trouve les échanges plus simples, et puis j’aime bien partager des instants quotidiens à travers des photos 🙂
      Très belle soirée à toi ! 🙂

  2. Bonjour, alors personnellement je préfère et de loin les forums de discutions, tout y est très bien organisé et je m’y retrouve bien mieux, mais c’est en voie de disparition depuis la venue des réseaux sociaux.
    Ensuite vient le format blog, j’aime beaucoup, je m’y retrouve mieux, il y a des catégorie claires et on peut s’abonner à la newsletter pour ne rien louper!
    Je trouve que suivre une page sur Facebook c’est un peu “brouillon” ou “décousu”, il y a trop de monde et ça part un peu dans tout les sens. Par contre j’aime beaucoup les groupe privé sur facebook, on peut discuter et avoir des réponses de chacun, échanger nos avis sur un thème précis, etc. J’ai surtout un compte perso pour rester en contact avec ma famille qui vit loin de chez moi, c’est pratique de ce coté là.
    Pour les autres réseaux sociaux, j’ai laissé tombé Instagram (trop chronophage) et Tweeter (j’y comprend rien) Je garde Pinterest, où je collecte pas mal d’idées que je consulte régulièrement quand je cherche quelque chose, ça m’inspire .
    Voilà, après c’est le ressenti de chacun et je pense qu’il faut surtout suivre son instinct et ce qui nous fait vibrer 😉

    1. Merci pour ce retour ! 🙂
      J’aime aussi le format blog et “l’immédiateté” des réseaux sociaux finit par me peser. Les forums, c’est vrai qu’avant d’avoir facebook, je les utilisais beaucoup !

A vous !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.