(Illustration : It’s a mum’s life)

Si vous me lisez un peu, vous devez savoir que PapaGirafe n’est pas français, il est portugais. Alors bien sûr il parle un peu français, mais ce n’est pas sa langue maternelle. 

Alors comme tout parent d’un futur enfant bilingue, on s’interroge c’est normal. Et on entend souvent “mais non ça se fera naturellement”, “mais non il ne va pas se mélanger” etc. Oui, dans la plupart des cas effectivement cela se fait sans souci, cependant, il faut pour cela que l’enfant ait des repères. Il faut lui permettre d’associer une langue à une personne ou à un endroit par exemple.

***

Un premier cas d’enfant bilingue : les parents ont deux langues maternelles différentes

Dans ce cas précis, l’enfant va facilement faire la part des choses. Chez nous, par exemple, PapaGirafe parle en portugais à Petit Girafon et je lui parle en français. Il va ainsi facilement associer le portugais à son papa et le français à sa maman. 

Plus tard, la différenciation des deux langues sera encore plus nette avec l’entrée à l’école, la langue de la “société”…

***

Un deuxième cas : Les deux parents ont une langue maternelle commune qui n’est pas celle du pays où ils vivent

Dans ce cas là, les choses peuvent être un peu plus compliquées pour l’acquisition de la langue du pays. L’enfant apprendra sans aucun souci la langue maternelle de ses parents. En revanche, pour la langue du pays, tout dépendra s’ils la pratiquent à la maison ou pas.

Mais, l’enfant observera vite qu’en allant à la boulangerie, chez le docteur ou à la Poste, les gens ne parlent pas la même langue de ses parents. Il y aura donc pour lui la langue de la maison et la langue de l’extérieur (de la société, de l’école, des voisins..).

***

Alors, il ne semble pas si difficile de donner des repères à l’enfant bilingue pour que son apprentissage des deux langues soit le plus naturel possible. J’ai déjà vu dans notre entourage des enfants ayant eu des difficultés à s’exprimer dans leur langue maternelle comme en français, car ils manquaient de repères stables concernant ces deux langues. Cela s’est dissipé très vite dès l’entrée à l’école.

J’ai eu la chance de côtoyer des familles plurilingues, et donc de pouvoir observer comment ils vivaient, s’exprimaient… J’ai également lu quelques lignes par-ci par-là, et j’en suis venue à la conclusion que si l’on se pose forcément beaucoup de questions, en général accompagner son enfant bilingue n’est pas si compliqué qu’il n’y paraît! Il faut juste lui proposer des repères stables qui l’aideront à “choisir” la bonne langue selon les personnes à qui il veut s’adresser, et selon le contexte dans lequel il se trouve.

Je vous ai parlé des enfants bilingues, mais j’imagine que les problématiques sont les mêmes avec les enfants plurilingues! Une chose est certaine, c’est que ces enfants qui parlent plusieurs langues, c’est qu’ils ont par la suite des facilités pour apprendre d’autres langues!

Et vous? Des expériences de bilinguisme?

***

Tous les jeudis, ou presque, ça parle éducation chez les Wondermômes, c’était ma participation à ce rendez-vous!

Enfant bilingue

Ca parle éducation aussi chez :

Wondermômes

Vivi

Aloès en()quête

Nekazy

Etteila

La Fée Lée

Suivez-moi!

Maud

Maman blogueuse pro allaitement, maternage et éducation positive, pratiquant l'instruction en famille. Rédactrice web et traductrice. Résolument optimiste, j'espère vous transmettre ma bonne humeur et ma douceur!
Pour en savoir plus sur moi c'est par ici !
Maud
Suivez-moi!

Les derniers articles par Maud (tout voir)