Enfant bilingue, lui donner des repères

(Illustration : It’s a mum’s life)

Si vous me lisez un peu, vous devez savoir que PapaGirafe n’est pas français, il est portugais. Alors bien sûr il parle un peu français, mais ce n’est pas sa langue maternelle. 

Alors comme tout parent d’un futur enfant bilingue, on s’interroge c’est normal. Et on entend souvent “mais non ça se fera naturellement”, “mais non il ne va pas se mélanger” etc. Oui, dans la plupart des cas effectivement cela se fait sans souci, cependant, il faut pour cela que l’enfant ait des repères. Il faut lui permettre d’associer une langue à une personne ou à un endroit par exemple.

***

Un premier cas d’enfant bilingue : les parents ont deux langues maternelles différentes

Dans ce cas précis, l’enfant va facilement faire la part des choses. Chez nous, par exemple, PapaGirafe parle en portugais à Petit Girafon et je lui parle en français. Il va ainsi facilement associer le portugais à son papa et le français à sa maman. 

Plus tard, la différenciation des deux langues sera encore plus nette avec l’entrée à l’école, la langue de la “société”…

***

Un deuxième cas : Les deux parents ont une langue maternelle commune qui n’est pas celle du pays où ils vivent

Dans ce cas là, les choses peuvent être un peu plus compliquées pour l’acquisition de la langue du pays. L’enfant apprendra sans aucun souci la langue maternelle de ses parents. En revanche, pour la langue du pays, tout dépendra s’ils la pratiquent à la maison ou pas.

Mais, l’enfant observera vite qu’en allant à la boulangerie, chez le docteur ou à la Poste, les gens ne parlent pas la même langue de ses parents. Il y aura donc pour lui la langue de la maison et la langue de l’extérieur (de la société, de l’école, des voisins..).

***

Alors, il ne semble pas si difficile de donner des repères à l’enfant bilingue pour que son apprentissage des deux langues soit le plus naturel possible. J’ai déjà vu dans notre entourage des enfants ayant eu des difficultés à s’exprimer dans leur langue maternelle comme en français, car ils manquaient de repères stables concernant ces deux langues. Cela s’est dissipé très vite dès l’entrée à l’école.

J’ai eu la chance de côtoyer des familles plurilingues, et donc de pouvoir observer comment ils vivaient, s’exprimaient… J’ai également lu quelques lignes par-ci par-là, et j’en suis venue à la conclusion que si l’on se pose forcément beaucoup de questions, en général accompagner son enfant bilingue n’est pas si compliqué qu’il n’y paraît! Il faut juste lui proposer des repères stables qui l’aideront à “choisir” la bonne langue selon les personnes à qui il veut s’adresser, et selon le contexte dans lequel il se trouve.

Je vous ai parlé des enfants bilingues, mais j’imagine que les problématiques sont les mêmes avec les enfants plurilingues! Une chose est certaine, c’est que ces enfants qui parlent plusieurs langues, c’est qu’ils ont par la suite des facilités pour apprendre d’autres langues!

Et vous? Des expériences de bilinguisme?

***

Tous les jeudis, ou presque, ça parle éducation chez les Wondermômes, c’était ma participation à ce rendez-vous!

Enfant bilingue

Ca parle éducation aussi chez :

Wondermômes

Vivi

Aloès en()quête

Nekazy

Etteila

La Fée Lée

Suivez-moi!

Maud

Maman multi-casquettes, un brin écolo et pratiquant l'instruction en famille. Résolument optimiste, j'espère vous transmettre ma bonne humeur et ma douceur!
Pour en savoir plus sur moi c'est par ici !
Maud
Suivez-moi!

Les derniers articles par Maud (tout voir)

20 thoughts on “Enfant bilingue, lui donner des repères

  1. Bonjour, merci pour cet article intéressant, trop peu de blog à mon goût abordent en française la question du bilinguisme à la maison ! Je vois que tes enfants comprennent parfaitement la langue minoritaire, mais répondent en français: mon fils de 3 ans, à qui je parle espéranto, suit le même chemin!

    1. Bonsoir !
      Merci pour ton commentaire 🙂
      Mon article date un peu, mais mes enfants de 6 et 2,5 ans comprennent toujours la langue de leur papa, tout en répondant en français ^^ Ils ont acquis un peu de vocabulaire en portugais, mais pour l’instant, je pense qu’ils ne trouvent pas l’intérêt de le restituer !
      C’est chouette de vivre le bilinguisme à la maison !

  2. Parce qu’on se connait tu sais qu’à la maison on parle aussi deux langues différentes. Néanmoins, nous gardons le français dans nos quotidiennetés et le portugais plutôt sur des temps informels (comme en vacances par exemple ou lorsque nous contactons la famille à l’étranger). Parfois se sont même les enfants qui me demandent de parler ou bien de traduire des choses en portugais. C’est vraiment d’une richesse extraordinaire que de baigner dans deux cultures et langues différentes. Pour l’avoir vécu moi aussi, je pense que cela m’a ouvert des portes sur la différence, et peut être même une facilité avec les langues étrangères… En tout cas, j’imagine très bien petit girafon en train de jongler entre deux langues 🙂

  3. Pas ici, on est tout les deux français. Choubi’monstre a eu sa période Dora donc il sortait quelques mots en anglais mais ça aller pas plus loin.

  4. Chez nous c’est la situation n°2 ! Et il parle aussi bien français qu’anglais alors qu’on ne lui parle strictement qu’en français a la maison. Les enfants apprennent vite !!!

  5. Merci pour ta participation ! Bon, nous on est un couple chti/chti donc je n’ai pas trop d’expérience à partager sur le sujet 😉

  6. Kikou j’ai eu l’expérience bilingue avec mon cadet la deuxième langue l’arabe , et je peux dire que tout le monde est pour moi c’est une richesse en plus de la langue des signes que je leur apprends 😉

  7. J’essaye aussi de donner des reperes à bébé Koala en lui parlant exclusivement en italien, mais ce n’est pas toujours facile car avec le papa et la belle-famille je parle en français, du coup quand nous sommes ensembles j’ai l’impression de les exclures.
    Mon beaupère étant anglais, il lui parle dans cette langue, alors les reunions de famille c’est la fete! Mais bébé Koala nous remerciera un jour.

    1. Les enfants ont des capacités d’adaptation incroyables!
      Ici, son papa parle aussi anglais couramment et moi italien, mais on a choisi de ne lui parler que dans nos langues maternelles pour l’instant 🙂
      Mais il m’arrive aussi de parler portugais avec ma belle-famille, et son papa français avec mes parents ^^ Mais la plupart du temps, il y a le repère papa = portugais / maman = français à la maison 🙂

      En tout cas c’est une vraie richesse pour eux!

      1. Bonjour, je viens de lire votre article afin de nous aider dans notre volonté de transmettre notre multiculturalite et plurilinguisme à notre fille sans l’embrouiller, nous avons lu le livre de Barbara Bauer les enfants bilingues je crois. Livre très instructif et rassurant.
        Il est important oui de maintenir le plus souvent une cohérence pour l enfant:telle langue tel parent qui s adresse à lui.
        Egalement savoir (et ne pas se formaliser) que très vite l’enfant va choisir la langue qui lui demande le moins d effort et qui est comprise par le plus grand nombre. Et qu’il est d autant plus important de répéter dans la langue parlée ainsi il continue à développer du vocabulaire.
        Pour nous, c’est allemand avec papa, espagnol avec maman et français avec tous. Elle reconnaît également l arabe comme la langue de son grand père.
        Cet été, nous avons pu remarquer qu’elle comprenait sa grand mère en allemand et les voisins en espagnol et elle répondait en français
        Quand elle choisit un livre à lire en allemand et que je commence à lire elle le ferme gentillemment en me disant papa

        1. Merci pour votre commentaire 🙂

          Ici mes enfants parlent français, mais leur papa leur parle en portugais la majeure partie du temps. Ils le comprennent très bien, et lui répondent en français.

          On a trouvé notre équilibre, un jour ils auront peut-être le désir de parler portugais pour communiquer plus facilement avec la famille de mon conjoint… mais ils ont tout le temps !

A vous !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.