Bleu

Bleu

Laurent Cappe

Editions Vendeurs de Mots

“Ce roman s’inspire très librement d’un fait réel : l’histoire d’une famille du Kentucky atteinte d’un mystérieux problème génétique, et qui vécut en marge du reste de la population jusqu’à ce que le mystère soit enfin résolu…

A l’aube du vingtième siècle, au Village, vivent les Carson, une famille que tous considèrent comme des pestiférés. C’est que les Carson ont une particularité : ils ont la peau bleue, et personne ne connait l’origine de ce mal qui se transmet de père en fils.
Au Village, se trouve aussi le Manoir, pensionnat pour jeunes orphelines du canton. C’est là que grandit la jolie Frida, qui s’épanouit sous le regard avide de nombreux prétendants, dont Maurice Duriez, fils du puissant propriétaire de la brasserie locale et maire du Village. Un beau jour, Frida quitte le Manoir et s’installe à l’auberge de Rose et Guillaume.
Or, Charles Carson, l’homme a la peau bleue, et Frida sont follement amoureux, et cet amour va provoquer une déflagration dans la vie tranquille du Village.

« Bleu » est l’histoire d’une passion rendue impossible par l’ignorance, les ambitions et la convoitise.
Mais c’est aussi une histoire touchante et sensible de culpabilités partagées, de rédemption et de guérison des corps et des âmes.”

Voilà un roman qui m’a questionné et m’a appris des choses ! Je l’ai lu en pensant que cette histoire de peau bleue était une fiction, et qu’elle était peut-être une métaphore de l’intolérance face à la différence… Ce qui n’est pas vraiment faux, en réalité ! Et puis, pour rédiger cette chronique, j’ai relu la présentation qu’avait fait l’auteur de son livre… et c’est là que j’ai découvert la Méthémoglobinémie, une maladie qui existe et qui cause un bleuissement de la peau. Cela est du à un problème d’oxygénation dans le sang. C’est une maladie rare et congénitale… et très méconnue ! J’ai donc appris quelque chose de très intéressant, qui me permet de réajuster ma vision de ce roman.

Nous rencontrons la famille Carson, qui vit plutôt recluse. La couleur peu commune de leur peau fait d’eux des personnes rejetées, dont on a peur. La rumeur court qu’ils sont maudits et que cette malédiction se transmet de générations en générations. Nous faisons également la connaissance de la jeune Frida, une orpheline qui grandit au Manoir avec les religieuses qui s’occupent des orphelines du canton. Pourtant, un jour, elle va pouvoir quitter le Manoir, puisque Rose et Guillaume, propriétaires du cabaret du village vont souhaiter l’adopter. C’est l’aube d’une nouvelle vie pour elle ! Cependant, son idylle avec Charles Carson, qui a bien entendu la peau bleue, ne va pas faire l’unanimité au village… et vont s’en suivre de nombreux drames, de nombreuses injustices.

Cette histoire montre à quel point l’intolérance peut faire des ravages. C’est quelque chose qui est, aujourd’hui, toujours d’actualité, malheureusement… la peur de l’autre car il est différent. J’ai beaucoup aimé cette lecture. Les personnages sont touchants, l’intrigue est bien menée et le rythme est agréable. Malgré le côté assez sombre de ce récit jalonné de drames, il en ressort beaucoup d’humanité.

Ce roman est une belle découverte ! Il est très plaisant à lire !

Si j’ai piqué votre curiosité, vous pourrez trouver ce roman en ligne, ou le commander en librairie !

Maud
Suivez-moi!
Les derniers articles par Maud (tout voir)

One thought on “Bleu

A vous !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.