A toi, maman fatiguée.

A toi, maman fatiguée, qui traîne des pieds pour faire tes courses ou aller je ne sais où, avec tes enfants surexcités… ou alors, peut-être est-ce parce que tu es si épuisée qu’ils te paraissent terriblement pénibles.

A toi, maman fatiguée qui te débats pour qu’ils cessent de courir partout, de toucher à tout, de parler si fort…

A toi, maman fatiguée, qui dans ces moments-là, rêverais juste d’être ailleurs et surtout d’être loin d’eux. Juste un peu.

A toi, maman fatiguée, qui ne reçois des autres que des regards réprobateurs, des œillades malveillantes, des chuchotements et remarques jugeantes.

A toi, je voudrais juste dire à quel point je te comprends, car souvent, c’est moi qui suis à ta place. Je sais que ce que les autres te donnent dans ces instants-là ne t’es d’aucune aide, au contraire. Je sais que cela te blesse parfois.

Si je te croisais, je ne sais pas si je saurais comment t’aider, si j’oserais t’aborder… mais je crois que je t’adresserais un sourire, pour te soutenir. Je crois que j’aimerais te dire qu’on s’en fiche des autres et de ce qu’ils pensent, que tu n’es pas la seule et que ça va aller. J’aimerais, je crois t’envoyer l’empathie je que rêverais de recevoir moi aussi, quand ça ne va pas, quand je suis trop fatiguée et que je crie ou que je laisse tomber car je n’ai plus assez d’énergie.

A toi, maman fatiguée, tu n’as pas à être parfaite. Tu as le droit d’être épuisée et de ne pas avoir envie. Tu es extraordinaire et tu mérites qu’on te sourit comme pour te soutenir. Tu mérites de l’empathie et de la compréhension et non pas qu’on te juge… alors garde confiance en toi. Ca va aller.

Suivez-moi!

Maud

Maman multi-casquettes, un brin écolo et pratiquant l'instruction en famille. Résolument optimiste, j'espère vous transmettre ma bonne humeur et ma douceur!
Pour en savoir plus sur moi c'est par ici !
Maud
Suivez-moi!

Les derniers articles par Maud (tout voir)

7 thoughts on “A toi, maman fatiguée.

  1. Si joliment écrit … Egalement cette maman-là, épuisée par mon grand : l’autre jour, grosse crise à s’en rouler par terre devant le centre aéré pour ne pas y aller. Il a gagné : j’en ai pleuré … de honte et de colère et je l’ai ramené à la maison mais le lendemain, je n’ai pas cédé et il s’est calmé peu après mon départ ! Que ta p’tite puce a grandi et fait “petite fille” ;-))

  2. Je te l’envoie ce sourire de soutien 🙂 parce que je sais ce que c’est d’être jugée par un regard parce que Maxi tourne en boucle sur une idée fixe ou q’il a peur de tout… je connais les mots dits dans le dos quand ma fille n’en fait qu’à sa tête…

    Et surtout, je t’envoie ce sourire parce qu’on fait ce qu’on peut… on est pas des machines. On a le droit d’être fatiguée, exténuée…

A vous !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.