A fleur de peau

Saverino Tomasella

Editions Leduc

15€

” – Je vais mieux depuis quelques temps.
– Ca se voit !
– En même temps, j’ai l’impression d’être plus fragile. C’est curieux, non? Par exemple, je supporte de moins en moins bien les piques d’Estelle… Je n’arrive pas à passer outre.
– Flo, c’est difficile de ne pas se sentir blessé quand on est attaqué, non? Pour moi aussi, pour tout le monde. Tu es sensible, voilà tout!
– Trop sensible…
– Comment peut-on être “trop” sensible? Quelle idée! La sensibilité est une vraie qualité. Un être humain n’est jamais trop sensible!”

***

J’avais beaucoup d’attentes en commençant ce livre. J’en avais entendu tellement de bien! Mais j’avoue qu’au fil des pages mon enthousiasme est retombé comme un soufflé. J’ai apprécié cette lecture, c’est un joli roman initiatique. Mais, je suis tout de même restée sur ma faim. J’ai été un peu déçue.

J’ai trouvé intéressant de parler d’hypersensibilité à travers un roman, cela permet de “banaliser” ce trait de caractère qu’on tente encore souvent de dissimuler. Cependant, je trouve qu’à travers le livre on effleure à peine l’hypersensibilité et toute sa complexité. Je regrette un peu que la relation entre Flora, la protagoniste, et son fils ne soit pas plus développée. Je suis restée plusieurs fois sur ma faim, j’aurais aimé savoir quels mots elle aurait choisi pour parler avec son fils, visiblement doté de la même sensibilité qu’elle. J’aurais aimé pouvoir apercevoir d’avantage de la relation qui peut unir une maman hypersensible à son enfant hypersensible, même si j’entends bien que ce livre concerne le cheminement personnel de Flora.

Quant à ce cheminement d’ailleurs, j’ai comme eu l’impression qu’il était trop simple… Peut-être simplement car il existe des personnes, comme Flora, ultra réceptives au yoga et à la méditation. Personnellement, je mentalise beaucoup trop, le flot incessant de mes pensées est trop intense… J’ai bien déjà tenté la méditation de pleine conscience mais j’y arrive pas. De plus, je suis vite dérangée par mon hypersensibilité sensorielle… plus j’essaie de calmer mon flot de pensées, plus elle fait surface et va se manifester par mon pull qui va se mettre à me démanger, par mon pantalon qui me gène au pli du genou, à un cheveu qui me chatouille le cou… Bref. Je pense qu’effectivement, le yoga et la méditation sont des moyens intéressants pour les hypersensibles, pour les aider à l’apprivoiser, mais ça n’est pas aussi évident selon chaque personnalité.

J’ai trouvé ce livre un peu simpliste, en tout cas la façon de traiter l’hypersensibilité un peu trop simple. Mais peut-être est-ce car je me suis déjà bien renseignée sur ce sujet… avec lequel je cohabite au quotidien? Malgré tout, c’est un roman que j’ai apprécié, qui est facile à lire et qui est résolument positif. Beaucoup d’optimisme ressort de ce livre et cela fait du bien! On peut tous vivre en paix avec soi et croire en ses rêves.

Du coup, ce livre m’a donné envie de lire le livre “Hypersensibles” du même auteur, Saverio Tomasella, docteur en psychologie, fondateur d’un Observatoire sur l’ultra-sensibilité.

Maud
Suivez-moi!

Maud

Maman blogueuse pro allaitement, maternage et éducation positive, pratiquant l'instruction en famille. Rédactrice web et traductrice. Résolument optimiste, j'espère vous transmettre ma bonne humeur et ma douceur!
Pour en savoir plus sur moi c'est par ici !
Maud
Suivez-moi!

Les derniers articles par Maud (tout voir)