Une autre enfance

Une autre enfance

Philippe VAILLE

Auto édition

14€

“Philippe Vaille nous conte l’histoire de la déscolarisation de ses deux enfants de 7 et 10 ans pendant un an. Au-delà de cette narration, il partage ses réflexions sur l’accompagnement d’enfants dans le centre de loisirs qu’il dirige, où, en tant que professionnel il fait évoluer les habitudes et les règles pour mieux prendre en compte les aspirations et besoins des enfants.
Observant les évolutions quant au goût d’apprendre de ses deux enfants, il témoigne concrètement des moments où les enfants découvrent, s’activent, observent, et donc de fait apprennent. Nous entrons au fil des pages dans son récit intimiste des jours, des rencontres, des activités, des envies des enfants, qui toutes sont des occasions d’apprendre – il décrit ces apprentissages, puisque c’est ce qu’attend la société, tout en nous montrant les limites de la course au savoir.”

J’étais très curieuse de découvrir ce livre. J’aime lire des ouvrages en lien avec l’instruction en famille et particulièrement lire des témoignages. C’est toujours inspirant !

L’auteur nous parle ici de la déscolarisation de ses deux enfants de 7 et 10 ans, mais pas seulement. Il nous parle aussi de son travail comme directeur de centre de loisirs. Cela m’a forcément interpelée car c’était mon métier avant d’avoir Tom… et je peux le dire, j’aurais rêvé de travailler avec lui ! L’organisation et le projet pédagogique mis en place dans le centre de loisirs où il travaille sont vraiment inspirants ! J’aimais énormément mon métier, malheureusement, j’ai fini par perdre la foi et par ne pas souhaiter reprendre après la naissance de Tom.

Dans cette famille, les deux parents travaillent tout en pouvant instruire leurs enfants à domicile et j’ai trouvé cela intéressant d’avoir un témoignage en ce sens. On entend souvent des parents qui aimeraient se lancer mais redoutent de sacrifier un salaire ou ne parviennent pas à envisager qu’il soit possible d’être deux à continuer de travailler. Cette famille nous montre que cela est tout à fait possible, même si cela demande des aménagements.

Dans leur conception de l’instruction en famille, l’auteur et sa femme Sabine se positionnent davantage en faveur des apprentissages autonomes, du unschooling. Ce mode d’instruction vise à ne rien imposer à l’enfant et à le laisser “venir” aux apprentissages par lui-même, lorsqu’il en ressent le besoin, la nécessité et l’envie. Evidemment, cela n’est pas toujours facile à concilier avec la pression des contrôles, et l’auteur en parle justement avec sincérité.

J’ai apprécié cette lecture qui est riche en réflexions… Cependant, je me suis parfois un peu perdue dans son côté digressif. Par ailleurs, le fond est cohérent avec la forme, puisqu’il s’agit d’un journal de bord… l’écriture varie donc au gré des journées et des pensées. J’aurais peut-être aimé trouver davantage d’informations concrètes sur leur manière de mener l’instruction… sur le déroulé du contrôle académique et le ressenti des enfants par exemple, ou encore sur leurs ressentis de parents ayant à concilier vie professionnelle et IEF. L’auteur cite de nombreux ouvrages pertinents et ses réflexions sont vraiment muries, construites et intéressantes. De plus, c’est extrêmement bien écrit, donc c’est une lecture très plaisante. Je suis simplement restée un peu sur ma faim car j’aurais souhaité pouvoir entrapercevoir un peu plus de leur quotidien. Mais comme je le disais, c’est une belle lecture et les observations soulevées sont inspirantes !

Si vous souhaitez découvrir cet ouvrage, vous pouvez vous le procurer sur le site de l’auteur !

Maud
Suivez-moi!
Les derniers articles par Maud (tout voir)

Be the first to reply

A vous !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.