Solitude, quand s’ouvre la faille.

Et non, une maman ça n’est pas toujours au top. Chez moi la faille s’ouvre. Ce n’est pas seulement ma difficulté à être mère et femme qui me ronge, non, ni la fatigue.

Il y a en moi comme une boule bien ancrée, qui comprime mes humeurs. Je suis lunatique, je m’énerve pour un rien et je fais subir ce calvaire quotidien à PapaGirafe.

Mais je n’en peux plus, je ne me supporte pas ainsi.

Alors, je cherche d’où ça vient pour essayer d’y remédier. Je crois avoir trouvé, au moins une partie du souci.

Cette boule qui m’opprime c’est la solitude. Il semble que quand on devient parent, les gens qui gravitaient autour de nous s’en vont dénicher d’autres planètes. On peut comprendre. On n’est pas si disponible, il y a désormais peu de place à l’imprévu dans notre vie, on a des horaires à respecter, et puis la fatigue nous ankylose. Alors les amis qu’on avait deviennent des ombres qui passent parfois. Ca fait un peu mal de l’admettre…

Mais c’est ainsi, c’est la vie non?

Heureusement, j’ai la chance d’avoir une maman à l’écoute, qui supporte mes bavardages de longues minutes. Elle a la patience de m’écouter déverser mon quotidien, et je l’en remercie.

La famille c’est ce qui importe le plus, pour moi, pour nous.

Cependant, il y a des choses que je garde au creux de mes tripes car je ne sais pas à qui les livrer… Et ces non-dits nourrissent ma boule de solitude.

Cette boule qui étouffe mon coeur et me grignote vicieusement. Celle-là même qui est responsable de mes sautes d’humeur, de mon coin de mal être.

On a tous et toutes une part de nous qui ne va pas aussi bien qu’on le voudrait. La mienne s’appelle solitude.

Avec la naissance de Girafon j’ai gagné un amour incommensurable et inconditionnel, mais les élastiques qui me reliaient à mes amis se sont distendus.

Ca me pèse parfois.

Mais je sais que je rencontrerai de nouvelles personnes dont les centres d’intérêt seront plus proches des miens en tant que maman. Je suis optimiste.

Désormais, je vais essayer de me poser, de souffler un peu pour reposer mes tensions et redevenir plus facile à vivre.

 Et vous ? Vos amis vous ont-ils suivis ? Se sont-ils éloignés ?

Maud
Suivez-moi!
Les derniers articles par Maud (tout voir)

4 thoughts on “Solitude, quand s’ouvre la faille.

  1. Oui c’est un gros bouleversement. Comme tu dis, c’est la vie, quand on passe à une autre phase on perd des contacts mais pour en trouver d’autres… que ce soit du passage ados à étudiants… d’étudiants à mariés posés… à parents…

    1. C’est ça. C’est pas forcément facile à admettre, ça fait un peu mal, mais c’est ainsi et la vie c’est devant, pas derrière! 🙂

  2. Devenir maman c’est un bouleversement énorme… On change de rythme de vie, de centres d’intérêts, on donne priorité à notre bébé… On passe ses journées avec son tout petit, ce qui est à la fois épanouissant mais aussi parfois usant, et aussi fatiguant que le boulot. Tes ami(e)s sont sans enfants? C’est pas très cool de leur part de ne pas donner de nouvelles… Moi j’ai un peu remarqué ça pendant notre parcours de FIV, certains se sont éloignés, n’ont jamais pris de nouvelles, mais maintenant que je suis maman, pour certaines c’est comme si j’avais rejoint leur « club », ça me fait un peu rire, mais je n’oublie pas sur qui je peux compter vraiment 😉
    Tu n’as pas une amie ou copine jeune maman avec qui tu pourrais organiser des aprèm papottes avec vos petits? J’avais participé avec ma puce à un atelier massages pour bébés, et un atelier portage, ça peut aussi être l’occasion de faire des connaissances 🙂
    Courage, c’est pas tous les jours facile…mais comme tu le dis, c’est la vie, et de belles rencontres sont certainement à venir!

    1. Je suis la première de mes amies à devenir maman, alors forcément ça creuse un peu le fossé. Certaines, si elles ne viennent pas souvent, me donnent des nouvelles régulièrement, un petit sms un petit mail ça fait plaisir, d’autres sont absentes, vraiment absentes.
      Mais j’ai déjà eu la chance de rencontrer de nouvelles mamans, et je m’investie dans le milieu associatif. Petit à petit, de nouveaux liens se créeront, mais j’avais besoin de faire cet article, car je ne dois pas être la seule maman dans ce cas 🙂
      Merci pour ton commentaire 🙂

A vous !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.