Le gaspillage alimentaire… je déteste ça, vraiment! J’ai horreur de jeter des aliments… Il y a tellement de gens qui ne mangent pas à leur faim… cela me fend le coeur de devoir jeter. Et d’ailleurs, je peux dire que nous avons quasiment 0 gaspillage. Je dis “quasiment” car parfois, cela m’arrive de devoir jeter quand même, c’est rare mais ça arrive… Quand c’est possible j’essaie de laisser les chiennes s’en charger, je le vis mieux… mais quand c’est un mini reste oublié beaucoup trop longtemps au fond du réfrigérateur… bon là, c’est direction poubelle ou compost.

Mais éviter le maximum le gaspillage alimentaire, en soi, ça n’a vraiment rien de compliqué. En tout cas, je trouve que c’est véritablement à la portée de tous. Et puis, cela fait aussi faire des économies non négligeables! Voici donc mes petites astuces :

  1. Eviter de faire du stock.

Oui, c’est tentant de profiter des promotions pour acheter 10 boîtes de thon, 3 packs de yaourts car il y en a 1 offert, 15 paquets de biscuits et 5kg de carottes. Oui, certes. Mais, selon moi (attention, ça n’engage que moi), c’est avant tout de la surconsommation. Personnellement, je fais rarement les “promos” car déjà j’essaie d’éviter au maximum la grande distribution et les suremballages. Et puis, je n’ai absolument pas la place de stocker. J’ai toujours quelques trucs dans mes placards, pour dépanner et pouvoir manger quand les fins de mois sont difficiles, mais ça se résume à quelques paquets de pâtes et de riz, des bocaux de sauce tomates maison, quelques bocaux de légumineuses, un peu de farine et de chocolat. Et c’est bien tout. Et c’est tout pareil pour le congélateur, je stocke peu. Alors oui, on peut garder longtemps ce qu’on y met.. mais pas non plus des décennies, et les trucs qu’on y oublie au fond… finissent souvent leur vie à la poubelle… Quant aux légumes, et aux produits frais, en acheter trop est le meilleur moyen d’en jeter aussi beaucoup… donc au final  de perdre de l’argent plutôt que faire des économies.

2. Planifier ses menus

Oui, je sais c’est contraignant… Mais franchement, je ne ferais plus autrement! Finis les achats superflus et les pannes d’idées le soir devant son frigo. Depuis que je fais mes menus, j’ai toujours ce dont j’ai besoin pour cuisiner et j’ai même diminué le budget “courses” de 50 à 100€ chaque mois. Ca vaut bien les 1h/1h30 que j’y passe chaque mois ^^

3. Eviter les supermarchés

Et oui… Temples de la consommation et des tentations… Aller en supermarché, c’est à coup sûr repartir avec beaucoup plus que prévu. Je privilégie les circuits courts et les magasins bio, et pour ce que je prends en supermarché, j’utilise le drive, comme ça je prends seulement ce que j’ai besoin. Je gagne du temps et de l’argent!

4. Accommoder les restes

Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais je n’aime pas trop manger plusieurs fois de suite la même chose. Bon, il reste très peu souvent des restes en fin de repas chez nous. Mais il m’arrive souvent de cuire trop de riz par exemple… Et bien, j’essaie de l’accommoder autrement pour un autre repas : en gratin au four avec des légumes, si c’est du risotto j’en fais des arancini… Le pain un peu durcit : je le passe au four, une fois qu’il est bien rôti, je le mixe et hop! de la chapelure à moindre frais! Il y a plein de façons de cuisiner les restes pour ne pas les laisser perdre!

***

Voilà! Ce sont quelques pistes parmi sans doute beaucoup d’autres! Mais celles-ci me semblent vraiment faciles à mettre en place au quotidien 😉

 

Suivez-moi!

Maud

Maman blogueuse pro allaitement, maternage et éducation positive, pratiquant l'instruction en famille. Rédactrice web et traductrice. Résolument optimiste, j'espère vous transmettre ma bonne humeur et ma douceur!
Pour en savoir plus sur moi c'est par ici !
Maud
Suivez-moi!

Les derniers articles par Maud (tout voir)