La semaine dernière, je publiais un article qui parlait de ma grossesse conjuguée à l’allaitement de Petit Girafon. En bas de l’article, je vous avais noté que les choses étaient en train de changer… et à juste titre puisque la fin de cet allaitement est arrivée… Je rêvais d’un sevrage plus en douceur, plus naturel, mais j’ai du faire avec les caprices de mon corps…

J’ai eu un début de grossesse comme de nombreuses futures mamans, avec beaucoup de nausées, une fatigue extrême… et puis un matin, je me suis levée et j’ai fait un malaise en allant faire pipi… Quelle angoisse! Mon Girafon tout seul avec moi, porte d’entrée fermée à clé… Et j’étais dans l’impossibilité de me lever pour aller l’ouvrir, pour qu’un voisin puisse venir m’aider… Ca a été très bousculé, j’ai vu une telle agitation autour de moi, mais j’étais dans le flou, enchaînant les pertes de connaissance…

J’ai donc tout naturellement fini par journée aux urgences… Perdant connaissance plus d’une quinzaine de fois en quelques heures… J’ai fait une grosse frayeur à tout le monde, moi y compris. Heureusement, il y a eu plus de peur que de mal et j’ai pu rentrer le soir avec consigne de me reposer absolument. Du coup, ce soir là il m’était juste impossible de donner sa tétée tant voulue à mon Girafon… trop fatiguée… le lendemain, pareil… Il n’a pas fallu plus que ça à mon corps pour cesser de produire du lait. Et puis, je sentais que physiquement j’étais arrivée au bout, je ne pouvais plus.

Donc ce sevrage a été un peu brutal. Pour lui. Pour moi. On n’aura pas eu cette dernière tétée sereine et câline… Petit Girafon me réclame encore parfois… il proteste et râle, est triste… mais je lui explique, encore et encore, je lui fais d’énormes câlins, je le rassure et lui répète combien je l’aime. Il accepte, même si parfois je sens que c’est difficile pour lui.

Je ne regrette rien. Je suis très fière de cet allaitement long, vraiment… De ces 34 mois… Et d’ailleurs je compte bien remettre ça avec le suivant 😉 Je suis juste un peu triste quand je songe que ça s’est stoppé net comme ça. C’est aussi une nouvelle étape, un nouveau grand pas de franchi pour mon Girafon… 10 jours sans téter. Un peu plus grand chaque jour.

Ce sevrage me partage un peu. Je suis d’un côté contente qu’on ait passé cette étape, et puis il me reste encore une pointe de tristesse tout de même. C’est étrange hein? ^^

Enfin, voilà… c’était une nouvelle page tournée que j’avais envie de partager avec vous 🙂

Suivez-moi!

Maud

Maman blogueuse pro allaitement, maternage et éducation positive, pratiquant l'instruction en famille. Rédactrice web et traductrice. Résolument optimiste, j'espère vous transmettre ma bonne humeur et ma douceur!
Pour en savoir plus sur moi c'est par ici !
Maud
Suivez-moi!

Les derniers articles par Maud (tout voir)