Le métier de nounou vu de l’intérieur

Le métier de nounou, ou plus exactement d’assistante maternelle, est très souvent critiqué. Les médias ne véhiculent que les histoires fâcheuses… Les préjugés pleuvent… Certes, il y a des dérives, il y a de mauvaises assistantes maternelles, des non bienveillantes, il y en a qui font ce métier pour les mauvaises raisons, d’autres, qui au fil des années ont perdu le goût de ce qu’elles font. Oui, il y en a qui violentent les enfants… mais elle ne sont pas majoritaires! Oui, il y en a des moins bienveillantes que d’autres, sans pour autant qu’elles maltraitent les enfants. Malheureusement, tant que notre profession ne sera pas mieux encadrée et mieux reconnue, on verra des choses graves.

MAIS des nounous biens, qui aiment leur boulot, qui se forment, qui s’informent… des ass mat bienveillantes, à l’écoute des bébés, qui lisent des livres et se remettent en question, ça existe! Je n’aurais pas la prétention de dire que je suis une nounou géniale, mais je fais au mieux. J’aime mon métier, j’essaie de toujours garder la bienveillance comme ligne de conduite, comme philosophie de vie. Chez moi, il n’y a ni punition, ni coin, il y a le moins de cris (de ma part) possibles. Je ne laisse pas pleurer les bébés pour qu’ils s’endorment, pas plus que je ne les “cale” pour avoir une pause.

Alors si ce métier a ses failles, si moi-même je vois souvent des choses chez des collègues qui me mettent en colère, si je ne suis pas non plus parfaite, j’avais envie de parler de ce que peut être la vie d’une nounou vue de l’intérieur, de ce qu’est mon quotidien. En tout cas et de casser un peu le nez aux préjugés.

Etre assistante maternelle c’est loin d’être “tranquille”… (“oh ça va, t’es tranquille toi, tu bosses à la maison! T’as le temps de t’occuper de ton ménage et tout”) Nos journées sont longues, très longues parfois, selon le nombre d’enfants que l’on accueille et leurs heures d’arrivée et de départ. Nombreuses sont les nounous qui travaillent de 7h à 20h, TOUS les jours… Et oui, on est bien loin des 35h! Et puis, comme pour les mères au foyer, s’occuper d’enfants ça n’a rien de tranquille, je vous l’assure… encore moins quand ce sont ceux des autres je dirais.

Et cette histoire de pause pendant les siestes me fait toujours doucement rire, car les enfants sont inégaux face au sommeil, et qu’on soit nounou ou parent, on n’y peut pas grand chose. Petit V. lui dormait 3 à 4h… mais j’avais mon Girafon qui lui a toujours peu ou pas dormi. Désormais, j’ai Petit A. qui lui dort 40 minutes à 1h, avec 30 minutes d’endormissement où je dois être présente pour le rassurer et Petit Girafon qui ne dort plus du tout depuis des mois. Donc ma pause… je peux bien l’oublier! Et quand bien même j’aurais la chance d’avoir 2h de répit, j’aurais des tâches extrêmement plaisantes à faire : linge, vaisselle, ranger les jeux, aspirateur éventuellement… Car non, la plupart des ass mat ne collent pas les enfants dans un parc pour faire tranquillement leur ménage… non, on est comme tout travailleur, ce boulot là nous attend après notre journée.

Bref, être ass mat, c’est plaisant, mais certainement pas “facile” ni “tranquille”.

J’entends souvent des parents se plaindre également que la nounou c’est trop cher. Oui ok, à la fin du mois y’a un gros chèque à sortir… Mais outre le fait qu’avec les allocations souvent ça n’est pas beaucoup plus cher que la crèche… Qui voudrait bosser 50h/semaine pour 500 ou 600€ par mois? J’ai déjà entendu des parents dire que les nounous gagnent bien leur vie… Etre payée 3€ de l’heure je ne trouve pas non, que ça soit bien payé… Si, quand on a 3 ou 4 agréments on arrive à un salaire décent, on reste employés du précaire et payés une misère par rapport aux responsabilités qu’on a.

Pour conclure, oui c’est un chouette métier, épanouissant quand on s’y investit vraiment. Mais c’est aussi fatigant, c’est contraignant car même quand on commence à 9h, notre journée commence bien plus tôt pour avoir une maison tous les jours clean. Et malgré les images négatives qui circulent sur les assistantes maternelles, il en existe de nombreuses qui sont géniales et qui ont vraiment à coeur de prendre soin de vos bébés.

le métier de nounou vu de l'intérieur

Suivez-moi!

Maud

Maman multi-casquettes, un brin écolo et pratiquant l'instruction en famille. Résolument optimiste, j'espère vous transmettre ma bonne humeur et ma douceur!
Pour en savoir plus sur moi c'est par ici !
Maud
Suivez-moi!

Les derniers articles par Maud (tout voir)

35 thoughts on “Le métier de nounou vu de l’intérieur

  1. Merci pour ton article, ça me fait plaisir de le lire aujourd’hui, vu que je suis confrontée à la situation d’employer une nounou pour ma tite puce ! Je pense avoir trouvé une personne de confiance, avec qui on a pas mal de points en commun (bienveillance, maternage, …). Elle allaite encore sa tite puce de 20 mois ^^ et la garde chez elle, avec Sofie.
    Enfin en tout cas j’espère que tout ira bien sur la durée !! Pour l’instant quand je l’amène et vais la chercher Sofie a l’air bien, elle joue, fait des sourires, ce sont des signes qui ne trompent pas n’est-ce pas ? 🙂

    1. Oui c’est bon signe! Je conseille toujours aux parents qui cherchent une nounou de la rencontrer avec leur enfant… même si c’est encore un tout petit bébé, car les enfants sentent des choses que nous pas forcément.
      Je te souhaite que tout se passe bien pour ta petite Sofie! 🙂

  2. J’ai beaucoup apprécié cet article, je suis complètement d’accord sur le fait de dire que les assistantes maternelles ne sont pas vues comme des professionnelles et pas non plus reconnues à leur juste valeurs ! Elles (ou ils, beaucoup plus récemment) passent de longues journées avec nos chérubins, mais aussi quelques fois avec plusieurs autres enfants, et ils/elles portent la lourde responsabilité de veiller sur eux et de leur apporter tout ce dont ils ont besoin pendant que nous ne pouvons le faire ! C’est difficile ! J’ai adoré cet article http://www.assistantematernelle.org/1925/confidences-sur-le-metier-dassistante-maternelle/ sur une assistante maternelle qui parle de son quotidien, je pense que cela donne un autre son de cloche à une profession qui est souvent victime des faits-divers peu nombreux mais désastreux pour la majorité.

  3. Etre assistante maternelle c’est un métier très exigent: horaire, énergie, don de soi… J’ai été nounou à domicile durant l’été et c’était vraiment difficile surtout avec plusieurs enfants.
    Je trouve que c’est d’autant plus dur que ce n’est pas très encadré: vers qui se tourner quand il y a un souci avec un enfant, pas de collègue avec qui débriefer. Quand aux parents ils n’ont souvent jamais eu l’expériences de garder plusieurs tout petit.
    Maintenant que je suis maman connaissant les difficultés du job je n’ai pas envie de laisser mon enfant ni en crèche, ni en nounou. En tout cas pas avant ses 1 an.
    Je ne vois pas comment un adulte seul peut combler les besoins de 3 voir 5 enfants du même age surtout des nourrissons.
    Parfois mon fils à besoin de passer presque toute la journée dans les bras ou dans l’écharpe de portage et je suppose que c’est comme ça avec tous les bébés. Comment font les professionnelles de la petite enfance?
    D’ailleurs comment faite vous?

    1. Oui c’est difficile… J’ai fait le choix de n’avoir que 2 agréments, car pour donner du temps de qualité à chaque enfant (le mien compris) je ne me sentais pas d’accueillir 3 ou 4 enfants.

      Pour ce qui est de répondre aux besoins de contact du tout petit, de mon côté j’use avec zèle de l’écharpe de portage. Malheureusement, nombreuses sont mes collègues à s’y refuser… et les journées sont difficiles pour tout le monde…
      Je m’adapte au maximum… pour le dernier petit garçon que je gardais, j’avais installé un lit au sol pour qu’il se sente moins angoissé au moment de la sieste…
      Nous faisons un métier qui demande une bonne connaissance des besoins de l’enfant et du développement de leur cerveau, afin de nous adapter au mieux 🙂

  4. Bravo les nounous, vous faites un super boulot ! J’ai une assistante en or pour MacJunior et je sais qu’elle se plie en quatres pour mon loulou. Alors je respecte son travail. Avec les aides de la caf cela ne me revient pas plus cher que la crèche plus on a des credits d’impôt.

A vous !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.