Éponge lavable TUTO

Les éponges… c’était mon prochain chantier en terme de réduction des déchets. Déjà, les éponges c’est pas hyper hygiénique, ce sont de vrais nids à microbes… et puis niveau durabilité, on a vu mieux. J’avais déjà vu des éponges lavables, vendues par une société de vente à domicile. Mais, je ne connais aucune démonstratrice dans mon coin. J’ai donc cherché comment faire une éponge lavable moi-même. Bien sûr, il existe les tawashi, ces éponges japonaises que l’on fabrique avec des chutes de tissus… Mais honnêtement, je ne suis pas hyper convaincue.

J’ai donc réfléchis à ce que je pouvais utiliser comme tissus pour reproduire plus ou moins un éponge bi-face. Pour le côté lavant, ce sera de l’éponge évidemment. Pour le côté grattant… j’ai cherché, et puis je suis tombée sur un morceau de toile de jute que j’avais depuis un bon moment. Je l’avais achetée pour faire des sacs à cadeaux, mais j’avais du mal la choisir, elle est très rêche… du coup parfaite pour une éponge !

Evidemment, cette éponge lavable n’est pas aussi épaisse qu’une vraie éponge ou que les éponges lavables du commerce. Je n’ai pas osé y mettre de la ouate… de peur que les microbes s’y accumulent. J’ai donc obtenu une éponge assez fine, un peu plus épaisse qu’une lavette, mais franchement bien efficace. Le côté qui gratte fonctionne bien et me semble plus doux que le côté vert des éponges jetables. L’avantage, c’est que je peux la passer en machine à laver régulièrement. J’en ai cousu deux afin de pouvoir tourner. Bon… monsieur ne s’y est pas mis et il me trouve un peu ridicule, mais c’est moi qui fait le plus souvent la vaisselle donc…

C’est un tuto simplissime ! Si vous débutez, il n’y aura aucune difficulté !

 

Pour faire un éponge lavable, vous aurez besoin de :

  • 2 rectangles de tissu éponge de 10×15 cm
  • 1 rectangle de toile de jute de 10×15 cm (vous pouvez en acheter ou en récupérer sur un sac à pommes de terre en jute)
  • une machine à coudre
  • une aiguille 100 (90 au minimum)
  • des ciseaux
  • un petit cordon si vous voulez (facultatif)

Etape 1 :

On assemble les pièces : on superpose les deux épaisseurs de tissu éponge, puis on les pose sur la toile de jute, en glissant le cordon au milieu. L’avantage c’est qu’il n’y a pas d’envers ni d’endroit avec ces deux tissus ^^ On épingle.

Etape 2 :

On coud au point droit tout autour, en n’oubliant pas de laisser une ouverture de 4 cm environ, pour pouvoir retourner.

 

Etape 3 :

On retourne, puis on surpique tout le tour au point droit. Cela va permettre de fermer l’ouverture et de bien maintenir le tout.

Et c’est tout ! 😉

 

EDIT : La toile de jute ayant tendance à s’effilocher, je vous conseille de surfiler au point zigzag ou à la surjeteuse avant de retourner votre éponge.

 



Suivez-moi!

Maud

Maman multi-casquettes, un brin écolo et pratiquant l'instruction en famille. Résolument optimiste, j'espère vous transmettre ma bonne humeur et ma douceur!
Pour en savoir plus sur moi c'est par ici !
Maud
Suivez-moi!

Les derniers articles par Maud (tout voir)

33 thoughts on “Éponge lavable TUTO

  1. Bonjour. Je pense que vous avez eu le bon reflexe en ne garnissant pas votre éponge car quoi que vous auriez mis à L’interieur le résultat serait le même: nid à microbes

  2. Cool cette idée ! je vais voir si mon petit café en bas de chez moi revois en consigne ses sacs en toile de jute, parce que si c’est pas le cas, ça lui fera un déchet en moins.

    Que penses tu de doubler chaque tissu pour avoir une plus grosse épaisseur ? J’ai tellement peur de ne pas réussir à m’en ”servir” correctement si elle sont toute fine ahah

    Bonne journée !

  3. Bonjour,
    Je suis allée dans un magasin de tissus pour acheter de la toile de jute et i explique le projet éponge. La vendeuse me dit alors que c est pas un tissu qui se destine à être mouillé A therle cela va sentir mauvais et pourrir. Donc j aimerais savoir ce qu il en est de votre côté Merci bcp
    Emmanuelle

    1. Bonjour !
      Alors de mon côté je n’ai aucun souci d’odeur ou de moisissure. La seule chose c’est qu’au fil des lavages la jute a tendance à perdre un peu ses fibres. Une de mes éponges a fini par se trouer au bout d’1 an. Mais à part ça je n’ai eu aucun des soucis que vous a indiqué la vendeuse 🙂

  4. Idée génialissime! Nous n’utilisons plus que ces éponges à la maison. J’avais fait quelques tawashi mais à part que c’est joli ce n’est pas terrible. Le coté éponge et le coté toi,e de jute est super. On utilise ces éponges pour la vaisselle (en plus des brosses à manche), essuyer la table, le ménage y compris pour les éviers et douches.
    Bravo pour l’idée.

A vous !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.