Donne-moi ta main, prends la mienne

Donne-moi ta main, prends la mienne

Fanny Vandermeersch

Librinova

Chronique du roman "Donne-moi ta main, prends la mienne"

“Elle est assise, pétrifiée. Le feu l’entoure, gagne dangereusement du terrain. La chaleur devient insupportable. Elle étouffe, appelle muettement et désespérément une bouffée d’air qui ne vient pas.

Isabelle travaille le matin dans un cabinet vétérinaire avec son amie Manuella alors qu’elle endosse, l’après-midi, le costume de médiatrice animale. Après une pause de quelques semaines et l’arrêt de son activité à l’hôpital des Châtaignes, elle attend la venue d’un nouveau patient à l’écurie, nommé Loen, un homme cabossé par la vie.

Mais depuis plusieurs semaines, le même cauchemar se répète. Elle est prisonnière des flammes et se réveille en sursaut. Comment s’en débarrasser ? Et si son passé était la clef ?

Deux destins qui se croisent.
Deux âmes profondément marquées par le chagrin, qui vont retrouver la lumière.
Deux mains tendues.

Une histoire émouvante dans laquelle se mêlent romance et secrets de famille…”

J’avais déjà lu et chroniqué deux autres livres de cette auteure, dont la plume sensible nous touche. Nous faisons la connaissance d’Isabelle, vétérinaire et zoothérapeute. Après un terrible incident, elle s’est éloignée des chevaux, ne se sentant pas capable de faire face aux souvenirs. Elle va reprendre avec Loen, patient taciturne dont elle sait peu de choses.

Elle va tenter d’aider cet homme blessé par la vie à reprendre confiance en lui, à travers la médiation animale. Cependant, il semble que le lien de confiance qui va s’établir entre eux deux ne va pas être bénéfique uniquement pour Loen…

Isabelle est tourmentée par un rêve récurrent dont elle ne parvient pas à comprendre le sens… Jusqu’à ce qu’elle perce le lourd secret de famille qui l’entoure. Une vérité sur ses origines qui va lui permettre de reprendre pied dans le présent.

Nous suivons Isabelle, mais aussi Loen, dans leurs cheminements. Deux personnages touchants, qui vont apprendre à se connaître au fil des séances d’équithérapie. Je n’ai pas été étonnée qu’une romance débute entre eux deux, mais j’ai apprécié que la romance ne soit pas prédominante dans ce roman.

C’est un roman touchant, qui aborde des sujets souffrants, mais nous envoie un message positif. Bien écrit et facile à lire, on se laisse facilement emporter par le récit et la découverte d’Isabelle et Loen, de leur passé et de leurs blessures.

Si j’ai piqué votre curiosité, vous pouvez retrouver cet ouvrage en ligne, au format papier ou numérique !

Maud
Suivez-moi!
Les derniers articles par Maud (tout voir)

Be the first to reply

A vous !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.