ABCedaire de Maman… F comme Fatigue

Après le E de énergie la semaine dernière pour l’ABCedaire de Maman de Lalotte, on enchaine sur le F de fatigue… forcément les deux sont liés! Ce n’est pas nouveau, je suis une maman épuisée… Après 19 mois sans une seule nuit complète, sans avoir dormi une seule nuit plus de 3 ou 4h d’affilée, avec très peu de siestes… “fatigue” est en fait un bien faible mot! Mais bizarrement malgré l’épuisement physique et moral, le corps tient le coup. Et tous les matins je me lève, tous les jours je m’occupe de Petit Girafon et de son énergie débordante, tous les jours s’enchainent les mêmes routines, et je tiens debout! Je sais qu’un jour il dormira correctement, mais je ne me fais plus d’illusion, ça ne sera pas demain!

Je ne m’inquiète plus, je ne culpabilise plus. C’est ainsi, ça n’est pas moi qui ait loupé un truc. Ca n’est ni la faute de l’allaitement, ni du fait que je ne l’ai jamais laissé pleurer, ni encore du cododo. Ce dernier me sauve d’ailleurs la vie, sans ça je ne sais pas si j’aurais tenu aussi bien! Et puis désormais je me fiche bien de ce qu’en pensent les gens, car ce ne sont pas eux qui vivent avec nous, qui vivent cette fatigue et cet épuisement quotidien. C’est ainsi, chaque enfant est différent, et ils ne sont absolument pas égaux face au sommeil!

Maud
Suivez-moi!
Les derniers articles par Maud (tout voir)

8 thoughts on “ABCedaire de Maman… F comme Fatigue

  1. Ici c’est tout pareil, mon dernier (j’en ai 3) un autre BABI (j’en ai 2) boit aux 2 heures le jours et la nuit et même parfois aux heures malgré ses 15 mois. Le nombre de critiques que je reçoit vu la parentalité positive et l’env que je pratique est effarent. En plus, oh mon dieu, il n’a pas de suce et je passe pour une mauvaise mère. Mais je suis zen avec tout ça, je ne m’en laisse plus imposer. Ils ont droits à leur opinion mais je reste confirmer sur l’idée que s’il a encore besoin de moi la nuit, je dois être à l’écoute de ses besoins. Il finira bien par les faire ses nuits.

    1. Je reçois aussi beaucoup de critiques… et mon bouchon est aussi un BABI 😉
      Le choix de l’ENV, de l’éducation bienveillante est encore très mal perçu… Mon fils non plus n’a pas de sucette, il n’en a jamais voulu, tout comme il a toujours refusé toute forme de tétine! Pour moi les enfants sont “programmés” pour se sevrer, pour réussir à s’endormir seul… ils ont toutes ces capacités en eux, seulement il leur faut plus ou moins de temps pour les extérioriser, ils ont besoin de réassurance pendant plus ou moins de temps 🙂
      J’ai la chance d’avoir trouvé un médecin qui n’a pas été choquée par tout ça (contrairement aux 3 autres que j’ai eu avant), pour elle ça n’a rien d’anormal… alors même si c’est fatigant, ça rassure, on se dit qu’on n’a pas tout fait de travers! ^^

  2. Comme je te comprends, j’ai beaucoup été jugée car je ne laissais pas pleurer mon Loulou pour s endormir (et c est le cas encore aujourd hui) avant il s endormait au sein et maintenant je reste à côté de lui pour qu il s endorme. Je l allaite toujours et nous cododotons encore. ( il y a plein de personnes qui ne le savent pas c est plus simple).
    Par contre la chance que j ai c est qu a 19 mois maintenant il ne se réveille plus du tout la nuit (sauf rhume ou otite)!
    Mais j ai arrêté de culpabiliser! C est comme ça ! J en ai besoin et lui aussi! On est bien comme ça…

    1. Pareil, il y a des gens qui croient que ça y est il dort dans son lit, je les laisse le croire, comme tu dis c’est plus simple! ^^
      J’ai remarqué que du moment où j’ai lâché prise, où j’ai cessé de culpabiliser, j’ai beaucoup mieux supporté la fatigue…
      Je te souhaite encore plein de moments de douceur!

A vous !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.